Temps de lecture : 4 minutes

Accueil / Culture / Festival des musiques sacrées du monde : la Schola Cantorum Basilensis s’incruste au jardin de Jnan Sbil

Festival des musiques sacrées du monde : la Schola Cantorum Basilensis s’incruste au jardin de Jnan Sbil

Temps de lecture : 4 minutes

En Bref

Temps de lecture : 4 minutes

Les pensionnaires de la Schola Cantorum Basilensis ont transporté, ce mercredi soir, le public du jardin de Jnan Sbil en Europe médiévale à travers des interprétations sensationnelles tantôt en latin ou en français. Sous le regard des spectateurs bercés par les notes musicales sensationnelles jouées à cette occasion, ce concert s’est tenu à l’occasion de la 27e édition du festival des musiques sacrées du monde.

La prestation a été assurée par une équipe composée les professeurs Marc Lewon et Baptiste Romain du département Médiéval-Renaissance, ainsi que de quatre étudiants en chant. Ils ont mis en scène la richesse polyphonique sacrée du 14e siècle.

Lire aussi : Festival des musiques sacrées du monde : le groupe Constantinople fait escale à Fès

Spécialisée dans les musiques sacrées du neuvième au dix-neuvième siècles, l’institution a une musique riche d’un millénaire. Elle offre des enseignements en musique ancienne, que ce soit dans la matière principale, les matières pratiques obligatoires et en termes de théorie.

Sous la conduite de Baptiste Romain, les musiciens ont débuté le voyage avec Gilles Binchois, une figure de la scène musicale de la première moitié du 15e siècle. Il a marqué son époque avec un grand héritage musical avec des emprunts, des citations, des parodies et des « intabulations (un arrangement d’une pièce vocale ou pour ensemble, Ndlr), dont ses œuvres ont fait l’objet au 14e siècle, témoigne de son influence sur la musique de l’époque notamment bourguignonne », a précisé le chef d’orchestre.

Lire aussi : Le président de la Fondation « Esprit de Fès » veut faire découvrir la ville, au-delà du festival

Après cet hommage rendu à Gilles Binchois, ils ont visité les répertoires de Zacara da Teramo et Johannes Ciconia d’après le Codex Krasinksi de Cracovie. La schola Cantorum Basilensis a enchaîné avec des chants qui ont été compilés dans la région de Cracovie, qui sont le fruit des recherches menées par Marc Lewon. Ils ont joué un Kyrie (une des prières liturgiques les plus importantes, selon l’ordinaire de la messe, exécuté entre l’introït et le Gloria in excelsis Deo, Ndlr) d’Étienne Grossin, puis un Timothée (un chant religieux, Ndlr) de Johannes Ciconia, qui porte le nom de la Cigogne. Avant d’enchainer sur un Gloria (un hymne liturgique chrétien, chantée au cours de la célébration de la messe catholique, Ndlr), suivie de quelques arrangements instrumentaux de musique vocale de l’époque.

Tous ces textes présentés au public s’inscrivent dans l’esprit du festival des musiques sacrées du monde. C’est dans ce sens que l’ambassadeur de la Suisse, Guillaume Scheurer s’est dit honoré de faire partie d’un festival aussi prestigieux qui incarne mieux que nul autre les principes de dialogue, de tolérance et de respect mutuel. Avant d’ajouter que cet évènement « est une occasion inestimable d’honorer notre héritage commun et d’apprendre les uns des autres, de promouvoir la compréhension et la collaboration à travers ce langage universel qu’est la musique. »

 

Laissez-nous vos commentaires

Temps de lecture : 4 minutes

La newsletter qui vous briefe en 5 min

Chaque jour, recevez l’essentiel de l’information pour ne rien rater de l’actualité


Et sur nos réseaux sociaux :

Festival musiques sacrées

Le Maroc et la Chine renforcent leur coopération culturelle avec un nouvel accord

Jeudi à Rabat, une étape importante a été franchie dans le renforcement des liens culturels entre le Maroc et la Chine avec la signature du …
Festival musiques sacrées

15e éditon du FIDADOC : Raphaël Pillosio remporte le Grand Prix «Nouzha Drissi»

Le réalisateur français, Raphaël Pillosio a remporté le Grand Prix «Nouzha Drissi» de la 15ᵉ édition du Festival international du film docum…
Festival musiques sacrées

L’architecte Fouad Akalay tire sa révérence

C'est avec tristesse que nous apprenons la mort de l'architecte Fouad Akalay, via un mail du Conseil régional du Centre, envoyé ce matin. Ar…
Festival musiques sacrées

Françoise Hardy, comment te dire adieu

Le monde de la chanson française est en deuil. La légendaire Françoise Hardy s'est éteinte le mardi 11 juin à l'âge de 80 ans. Son fils, Tho…
Festival musiques sacrées

Gnaoua : décès de Mâalem Allal Soudani à l’âge de 72 ans

Mâalem Allal Soudani, figure emblématique de l'art gnaoui, est décédé lundi à Essaouira à l'âge de 72 ans des suites d'une longue maladie. N…
Festival musiques sacrées

«BOZA!» présenté au Migration Matters Festival à Sheffield

Le documentaire «BOZA!», une exploration poignante des défis de la migration, a été sélectionné pour être présenté lors du prochain Migratio…
Festival musiques sacrées

Festival des cerises de Sefrou : c’est parti pour la 100ème édition !

La 100ᵉ édition du Festival des cerises de Sefrou, inscrit au patrimoine immatériel de l'humanité par l'UNESCO depuis 2012, a débuté jeudi s…
Festival musiques sacrées

Festival international théâtre et cultures : clôture de la 17e édition

La 17e édition du Festival international théâtre et cultures, se déroulant du 15 au 25 mai 2024, s'est triomphalement conclue à Casablanca, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire