Temps de lecture : 5 minutes

Accueil / Société / Concours des avocats : après la polémique, Ouahbi fait son mea-culpa

Concours des avocats : après la polémique, Ouahbi fait son mea-culpa

Temps de lecture : 5 minutes

La sélection vidéos

Temps de lecture : 5 minutes

S’il aurait pu éteindre la polémique autour d’un éventuel favoritisme lors du concours d’accès à la profession d’avocat, Abdellatif Ouahbi n’a réussi, dimanche dernier, qu’à en créer une autre.

Interrogé par un journaliste sur le cas de son fils, qui figure dans ladite liste, le ministre de la Justice a déclaré: «Mon fils a deux licences, il étudie à Montréal. Son père est riche et lui a payé ses études à l’étranger». Une question qui n’aurait pas plu au ministre : «C’est une question qui se pose ça ? Mon fils n’est-il pas un citoyen ?».

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par H24Info.ma (@h24info.ma)

Des déclarations qui ont aussitôt suscité une nouvelle vague d’indignation sur les réseaux sociaux, plusieurs internautes allant jusqu’à réclamer sa «démission».

Et c’est sur le plateau d’Al Oula, et lors d’un entretien avec nos confrères du 360, que le ministre a livré une mise au point dans laquelle il place ses dires dans le contexte approprié.

«J’ai été provoqué lorsque j’ai dit que mon fils a deux licences. Effectivement, il en a deux: une qu’il a eue au Canada et une seconde qu’il a obtenue au Maroc. Il a étudié au Maroc, avec les enfants marocains. Il est le fils de l’université marocaine», rappelant qu’il était lui-même issu de «l’université marocaine».

Invité mardi soir sur le plateau de l’émission “Noukta Ila Satr” (traduisez, Point à la Ligne), le ministre de la Justice et secrétaire général du PAM, a estimé que ses propos sur son fils ont été mal interprétés.

«Je n’ai, à aucun moment, visé une partie au détriment de l’autre. J’ai répondu de cette manière parce que la question du journaliste était provocatrice à mon égard et à celui de ma famille», a réagi Abdellatif Ouahbi.

Et d’ajouter : «si mes propos ont été mal interprétés, je présente mes excuses. Je présente mes excuses à l’université et aux professeurs qui m’ont enseigné».

Laissez-nous vos commentaires

Temps de lecture : 5 minutes

La newsletter qui vous briefe en 5 min

Chaque jour, recevez l’essentiel de l’information pour ne rien rater de l’actualité


Et sur nos réseaux sociaux :

concours des avocats

Les Marocains continuent de se mobiliser pour Gaza

Des milliers de personnes ont manifesté continuent de manifester dans plusieurs villes du Royaume, contre les "massacres" dans la bande de G…
concours des avocats

Nuit du destin : 14.000 personnes conviées au ftour offert par le Roi

En marge de la Nuit du destin, à la veille du 27e jour du Ramadan, 14.000 personnes ont été conviées à un ftour collectif offert par le roi …
concours des avocats

Tempête Nelson : voici le bilan de son passage au Maroc

Ce week-end, le Maroc a vécu au rythme de précipitations abondantes et de vents forts dans la quasi-totalité du territoire. «Dès le vendredi…
concours des avocats

Ryanair effectue son premier vol intérieur au Maroc

Départ ensoleillé de Marrakech mais très mauvais temps à l'arrivée. C’est par un dimanche pluvieux que Ryanair a inauguré ses vols intérieur…
concours des avocats

Oujda : quand Ramadan rime avec don du sang

Oujda est le théâtre d'une campagne de don du sang tout au long du mois sacré du Ramadan. Cette initiative, menée en collaboration avec le C…
concours des avocats

La Mosquée Mohammed VI de Conakry ouvre ses portes

La Mosquée Mohammed VI de Conakry a été inaugurée aujourd'hui lors de la Prière du Vendredi 18 Ramadan 1445 de l’Hégire, correspondant au 29…
concours des avocats

Instagram : pédocriminalité, les failles du réseau (ARTE)

Ce nouveau numéro du magazine d'investigation en open source montre comment, des commentaires délictueux à la vente d'images illégales, des …
concours des avocats

Mohamed Mhidia, Wali de Casablanca-Settat : Driss Benhima donne son avis

Invité de l’émission «Chahadat» (Témoignages), Driss Benhima, qui fut dans le temps à la tête de la wilaya du grand Casablanca, a donné son …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire