Temps de lecture : 3 minutes

Accueil / Politique / Chambre des conseillers : approbation du projet de loi sur la liberté des prix et de la concurrence

Chambre des conseillers : approbation du projet de loi sur la liberté des prix et de la concurrence

Temps de lecture : 3 minutes

En Bref

Temps de lecture : 3 minutes

La Chambre des conseillers a approuvé à l’unanimité, mardi 1er novembre, lors d’une séance législative, le projet de loi N° 40.21 modifiant et complétant la loi N° 104.12 relative à la liberté des prix et de la concurrence.

Le ministère a élaboré ce projet de loi dans l’objectif de réformer et d’améliorer la loi N° 104.12 sur la liberté des prix et de la concurrence, en application des hautes instructions royales visant à revoir la procédure suivie devant le Conseil de la concurrence, a indiqué la ministre de l’Économie et des Finances, Nadia Fettah Alaoui, dans une allocution introductive.

Le but est d’apporter plus de rigueur au cadre juridique actuel réglementant ladite procédure et de conforter la position du Conseil en tant qu’instance constitutionnelle indépendante contribuant à la consolidation du principe de bonne gouvernance, a-t-il précisé.

Il est aussi question de clarifier les aspects liés à la procédure d’acceptation ou de non-acceptation des saisines relative aux pratiques anticoncurrentielles, de déterminer les procédures inhérentes aux auditions des parties concernées par l’enquête, de détailler et de contrôler les procédures liées au secret de l’instruction et à la notification des infractions et des décisions, a expliqué la cheffe du département.

Et d’ajouter que la modification de ce texte législatif suppose également la révision de la procédure de non-contestation des griefs signalés, considérée comme alternative à la procédure litigieuse en vigueur dans les saisines, en conférant au rapporteur général un ensemble d’attributions dans la gestion de cette procédure, sous la supervision de l’organe délibérant du Conseil de la concurrence.

En outre, la ministre a souligné la nécessité, d’après l’expérience, de revoir le cadre juridique relatif aux opérations de concentration économique, notamment en ce qui concerne la déclaration de celles-ci au Conseil de la concurrence. Elle a ensuite précisé qu’un ensemble d’amendements a été apporté à la section IV de la loi N° 104.12, dont celui entraînant un changement de contrôle en cas de recours à deux ou plusieurs opérations parmi celles énoncées par l’article 11, dans un délai de deux ans, entre les mêmes personnes ou les établissements.

Cette modification donne aux parties concernées la possibilité de soumettre des déclarations simplifiées selon les modalités précisées dans un texte réglementaire. Elle accorde aussi au Conseil de la concurrence le droit de suspendre le délai de traitement des dossiers de notification fixé à 60 jours afin de permettre aux intéressés de compléter les informations requises, a conclu la responsable gouvernementale.

Pour rappel, la Chambre des représentants avait antérieurement approuvé à l’unanimité ce projet de loi à l’issue de la deuxième session de l’année législative 2021-2022.

Lire aussi : Hydrocarbures : ce que préconise le Conseil de la concurrence dans son nouvel avis

Laissez-nous vos commentaires

Temps de lecture : 3 minutes

La newsletter qui vous briefe en 5 min

Chaque jour, recevez l’essentiel de l’information pour ne rien rater de l’actualité


Et sur nos réseaux sociaux :

Chambre des conseillers

BTP : une renaissance dans le secteur grâce aux investissements publics

Lors d'une conférence dédiée à l'avenir des marchés de construction en 2024, Mohamed Abdeljalil, ministre du Transport et de la Logistique, …
Chambre des conseillers

ANUE-6 : un nouvel horizon pour l’action environnementale mondiale

La sixième édition de l'Assemblée de l'ONU pour l'Environnement (ANUE-6) s'est ouverte ce jeudi à Nairobi, avec à sa tête Leila Benali, mini…
Chambre des conseillers

Samira Sitaïl présente ses lettres de créance à Emmanuel Macron

Samira Sitail a officiellement pris ses fonctions d'ambassadrice du Maroc en France. Hier, lors d'une cérémonie, elle a remis ses lettres de…
Chambre des conseillers

Conseil de gouvernement : adoption de plusieurs projets de lois et décrets

Lors de sa séance du 29 février 2024, présidée par Aziz Akhannouch, le Conseil du gouvernement a examiné et validé plusieurs projets de text…
Chambre des conseillers

Autoroute de l’eau : transfert de 186 millions m³ vers Sidi Mohammed Ben Abdellah

Lors d'une session du Conseil d'administration de l'Agence du Bassin Hydraulique du Bouregreg et de la Chaouia, le ministre de l'Équipement,…
Chambre des conseillers

Cour des comptes : zoom sur les finances des partis politiques en 2022

La Cour des comptes a publié son rapport sur l'audit des comptes des partis politiques pour l'année 2022, mettant en lumière la gestion fina…
Chambre des conseillers

Rabat : la maire démissionne

La maire de Rabat, Asmaa Rhlalou a présenté ce mercredi 28 février sa démission du conseil municipal de la capitale suite à une gestion jugé…
Chambre des conseillers

Le Maroc et l’Allemagne renforcent leurs liens de sécurité

Abdellatif Hammouchi, directeur général de la Sûreté nationale et de la Surveillance du territoire, a accueilli Holger Münch, président de l…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire