Temps de lecture : 2 minutes

Accueil / Société / Aid Al-Adha : sur 492 abattoirs, seuls 17 sont agréés

Aid Al-Adha : sur 492 abattoirs, seuls 17 sont agréés

Temps de lecture : 2 minutes

En Bref

Temps de lecture : 2 minutes

Lors d’une séance de questions orales à la Chambre des représentants, le ministre de l’Agriculture, Mohamed Sadiki, a dévoilé des chiffres alarmants concernant la conformité des abattoirs marocains aux normes de l’ONSSA. Sur 492 abattoirs, seuls 17 sont agréés, dont 10 municipaux et sept privés, ce qui est plus qu’insuffisant.

Abdelaziz El Bahja, membre du groupe de l’Istiqlal pour l’Unité et l’Égalitarisme, a critiqué l’insuffisance de l’attention gouvernementale à ce secteur, notant que la région de Souss-Massa ne dispose que d’un seul abattoir conforme aux normes sanitaires. Il a exhorté à une meilleure considération des pôles régionaux et à l’utilisation de camions réfrigérés pour la distribution de la viande, afin de combattre l’abattage clandestin.

Lire aussi : Aïd Al-Adha : entre préparatifs accélérés et flambée des prix

Sadiki a reconnu les nombreux problèmes des abattoirs marocains, tels que des infrastructures inadéquates, des conditions sanitaires insuffisantes et une gestion non conforme. Il a annoncé des incitations financières pour encourager les investisseurs privés à créer des abattoirs modernes, avec des subventions pouvant atteindre 30 % du coût total, plafonnées à 18 millions de dirhams par unité.

Objectif 2030

Dans le cadre de la stratégie « Génération Green », l’objectif est de construire et de réhabiliter 120 abattoirs modernes d’ici à 2030. En 2024, 16 abattoirs municipaux seront équipés et la construction de 12 nouveaux abattoirs sera entamée. Ces initiatives visent à améliorer les infrastructures et à garantir le respect des normes sanitaires.

Le ministre a rappelé qu’un plan directeur pour restructurer le réseau national des abattoirs avait été lancé en 2017, en partenariat avec le ministère de l’Intérieur. Ce plan vise à moderniser les infrastructures pour assurer la sécurité alimentaire et soutenir l’industrie de la viande rouge au Maroc. La modernisation des abattoirs marocains est cruciale pour répondre aux normes internationales de sécurité alimentaire et pour soutenir l’économie du pays. Les efforts du gouvernement doivent être intensifiés et renforcés pour surmonter les défis actuels.

Laissez-nous vos commentaires

Temps de lecture : 2 minutes

La newsletter qui vous briefe en 5 min

Chaque jour, recevez l’essentiel de l’information pour ne rien rater de l’actualité


Et sur nos réseaux sociaux :

abattoirs

Alerte météo : rafales avec chasse-poussières attendues vendredi et samedi

La direction générale de la météorologie (DGM) a annoncé dans son bulletin que des rafales avec chasse-poussières locales sont attendues ven…
abattoirs

Lancement de la télédéclaration des nuitées touristiques en ligne

Le ministère du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Économie sociale et solidaire a annoncé la mise en place de la télédéclaration en ligne des…
abattoirs

Transport aérien : les MRE déplorent les tarifs élevés

La montée en flèche des prix des billets d'avion pour le Maroc cet été, une période déjà traditionnellement marquée par des tarifs élevés, s…
abattoirs

Affaire Escobar du Sahara : le procès reporté au 27 juin

Le procès de Saïd Naciri, Abdenbi Bioui et leurs co-accusés a été reporté une nouvelle fois au 27 juin. Ce deuxième report intervient à la d…
abattoirs

Préscolaire : plus de 78% d’inscrits (2023-2024)

Durant l'année scolaire 2023-2024, le taux de scolarisation des enfants de 4 à 5 ans a atteint 78,7%, avec 951.596 élèves préscolarisés, soi…
abattoirs

Écart entre les genres : le Maroc recule dans le classement mondial

Le dernier rapport du Forum économique mondial sur l'écart entre les genres dresse un bilan préoccupant pour le Maroc. Le pays glisse à la 1…
abattoirs

Aïd Al-Adha : comment prendre la route sereinement?

C'est bien connu, à la veille de Aïd Al-Adha, les routes s'emplissent tout à coup et tout le monde veut partir en même temps. C'est pour cel…
abattoirs

Mecque : la délégation du Hajj examine les conditions des pèlerins marocains

La délégation officielle marocaine du Hajj, menée par le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, a visité les établissements d…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire