Aller au contenu principal

Deux mosquées en Allemagne vandalisées, 50 Corans déchirés

Par H.L.B, Publié le 10/06/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Alors que les musulmans se réveillaient en apprenant que les forces israéliennes s'étaient introduites par effraction dans la mosquée Al Aqsa à Jérusalem, deux mosquées des villes allemandes de Kassel et Brême ont été le théâtre de vandalisme les samedis et dimanche du 8 et du 9 juin.

 

Les auteurs sont entrés par effraction dans la mosquée de Brême et ont déchiré 50 exemplaires du Coran.

 

Selon l'agence de presse néerlandaise DutchTurks, le premier témoin sur les lieux après l'incident a trouvé des dizaines de copies du Coran jetées dans les toilettes de la mosquée de Brême.

 

Une autre mosquée de la ville de Kassel a également été la scène d'une attaque au cours de laquelle les assaillants ont cassé des vitres, laissant l'endroit complètement dévasté. On ne sait toujours pas combien de personnes ont été victimes de vandalisme, car les suspects n'ont pas encore été identifiés.

 

Seyfettin Eryörük, président de la Fondation de la mosquée centrale de Kassel, a déclaré que les suspects avaient lancé des pierres sur la mosquée, brisant deux fenêtres.

 

Alors que l'enquête du Bureau du Procureur de Kassel sur l'incident est en cours, les autorités locales ont déclaré que l'auteur non identifié avait pris d'assaut la mosquée samedi entre 14 heures et 16 heures, heure à laquelle la mosquée est généralement ouverte au public.

 

Probablement motivé par la haine religieuse ou politique, l'attentat témoigne de la récente montée de l'islamophobie en Allemagne, où des dizaines de mosquées sont confrontées chaque année à des violences similaires.

 

Islam IQ, une chaîne d'information germanophone qui traite des questions relatives à l'islam, a rapporté que ces dernières années, un nombre alarmant de mosquées ont été profanées.

 

Entre 2015 et 2019, 139 cas d'attaques contre des lieux de culte islamiques ont été signalés, dont des actes de vandalisme, des dégradations, des graffitis, des incendies et l'envoi de têtes de porcs.


  • Partagez

Juliette Gréco, icône de la chanson française, est décédée

Ce mercredi 23 septembre, Juliette Gréco, icône de la chanson française et comédienne de vocation, est décédée. L’annonce a été faite par la famille de cette la légende du Saint-Germain-des-...

Mort de Breonna Taylor : aucune poursuite contre les policiers

Ce mercredi 23 septembre, Daniel Cameron, le procureur général du Kentucky, n’a annoncé qu’une seule inculpation, indirecte, contre un des policiers impliqués dans la mort de Breonna Taylor, une Afro-...

À l’AG de l’ONU, la Chine s’engage à atteindre la neutralité carbone en 2060

Ce mardi 22 septembre, lors d’un discours prononcé à l’Assemblée générale l’Organisation des Nations unies (ONU), organisée en visioconférence en raison de la crise sanitaire de la Covid-19, le présid...

Mali : les militaires désignent l’ancien colonel-major président de transition

Ce lundi 21 septembre, un mois après le coup d’État qui a renversé Ibrahim Boubacar Keïta, les militaires ont désigné un nouveau dirigeant pour le Mali. En effet, un comité mis en place par la junte a...

FinCEN Files : de grandes banques impliquées dans la circulation d’argent sale

Dimanche 20 septembre, le Consortium international des journalistes (ICIJ) a publié les FinCEN Files, une nouvelle enquête internationale menée par 400 journalistes travaillant pour 110 organes de pre...

Covid-19 : nouvelles restrictions pour Mohammedia

Ce lundi 21 septembre, les autorités de la ville de Mohammedia ont annoncé la mise en place de plusieurs mesures sanitaires en raison de l’explosion du nombre de contaminations locales au nouveau coro...