Aller au contenu principal

1 161 marocains expulsés de France en 2018

Par Khansaa B., Publié le 07/06/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Un rapport parlementaire français, relayé par la presse française le 5 juin dernier, a révélé que les immigrants marocains sans papiers se classaient au 4e rang des nationalités déportées en France.

 

"Le nombre d'expulsions forcées n'a jamais été aussi élevé en dix ans. Leur cout pour les finances publiques a représenté un demi-milliard d'euros l'an dernier", a déclaré un responsable gouvernemental.

 

Le même rapport indique que le cout de l'expulsion forcée est de 500 millions d'euros, tandis que le retour volontaire assisté et la réintégration, un programme visant à contrôler les migrants de manière humaine et ordonnée, coutent six fois moins cher.

 

Les immigrants qui acceptent ce programme reçoivent entre 300 et 650 € par personne. Selon le rapport, un quart d'entre eux, qui recevront "l'aide à la réintégration", seront bénéficiaires de 2 000 à 7 500 euros.

 

Le cout moyen de l’expulsion forcée est de 13 800 euros par personne.

 

L'Albanie arrive en tête de liste avec plus de 2 112 immigrants expulsés, suivie de la Roumanie - membre de l'Union européenne (UE) - avec 1909 immigrants roumains expulsés. 1161 cas de ressortissants marocains ont été recensés, soit le quatrième pays concerné, juste derrière l’Algérie avec 1525 cas.


  • Partagez

PLF 2021 : les priorités du gouvernement

Le ministre de l’Économie, des Finances et de la Réforme de l’Administration, Mohamed Benchaâboun a...

Joyeux anniversaire Lalla Asmaa !

Ce mardi 29 septembre, la princesse Lalla Asmaa, sœur du roi Mohammed VI, célèbre son 55e anniversaire. Deuxième fille et troisième enfant de feu Hassan II, la princesse est la mère de Moulay El Yazid...

Personnes en situation de handicap : entre vulnérabilité et Covid-19

Les personnes en situation de handicap ont été durement impactées par la crise due à la pandémie du...

Casablanca : trafic de certificats médicaux à l’hôpital Hay Hassani

Ce lundi 28 septembre, un fonctionnaire de la Santé exerçant à l’hôpital Hay Hassani à Casablanca a été déféré devant le procureur du Roi près du tribunal de première instance de Aïn Sebaâ. Le mis en ...

Zagora : une fille de 5 ans retrouvée morte plus d’un mois après sa disparition

Samedi 26 septembre, un berger a retrouvé le corps sans vie d’une fillette de cinq ans au milieu des rochers de Djbel Kissan, près d’un douar de la province de Zagora. Les causes et les circonstances ...

Vaccin anti-Covid-19 : une lueur d'espoir

Le coronavirus a déjà fait plus d’un million de morts, sur plus de 33 millions de cas de contaminat...