Aller au contenu principal

Pourquoi consulter un médecin nutritionniste ?

         Temps de lecture 4 min.
Pourquoi consulter un médecin nutritionniste ?

La perte de poids n’est pas le seul motif pour consulter un médecin nutritionniste. Docteur Valérie Alighieri, médecin généraliste, nutritionniste et diabétologue, nous explique que le maintien d’une bonne hygiène alimentaire supervisé et encadré par un spécialiste de la nutrition joue un rôle prédominant dans la protection de la santé de tout un chacun.

Le motif de consultation chez un nutritionniste ne se limite pas à un désir de perte de poids.

La nutrition est une science qui étudie le rapport des aliments avec votre santé.
Ainsi votre régime alimentaire a un impact sur votre organisme, il peut aussi bien avoir un rôle préventif sur la maladie qu’avoir un impact négatif sur votre santé. Donc le rôle du médecin nutritionniste est de vous prescrire un régime adapté soit en prévention soit pour stabiliser ou traiter la maladie dont vous souffrez.

Prenons un exemple concret. Une alimentation trop riche, trop grasse peut vous conduire au surpoids, ce même surpoids est un facteur de risque de diabète. Lorsque votre médecin dépiste ce facteur de risque, il vous encourage à suivre un régime préventif avant que le diabète de type 2 ne se déclare. Dans ce cas, consulter un médecin nutritionniste sera indiqué. Le but est de vous apprendre à rééquilibrer votre alimentation, limiter vos apports caloriques de manière à ce qu’ils soient concordants avec vos dépenses. Le régime fixera des quantités contrôlées sur certains types d’aliments, définira les aliments à privilégier et à consommer en quantité suffisante et de façon régulière. Un encadrement pendant quelques semaines vous permettra d’apprendre à reconnaître les aliments moins gras, choisir les différents aliments contenant des glucides à index glycémique plus bas, répartir les repas et collations dans votre journée selon votre rythme de vie, etc.

De façon générale, la première consultation chez le médecin nutritionniste permet de connaître vos antécédents, de déterminer votre profil alimentaire, vos habitudes, vos goûts, votre rythme de vie, vos dépenses caloriques. Si vous êtes sédentaire ou actif, quels sont vos apports alimentaires actuels ?

Votre mode alimentaire peut être lié à des habitudes culturelles, familiales ou encore liées à un contexte professionnel ou personnel… Cette consultation est déterminante pour dresser un tableau global. Il s’agit d’une véritable consultation de médecine complétée d’une enquête nutritionnelle pour dépister les habitudes qui vous sont néfastes. Des examens complémentaires peuvent être nécessaires tels qu’un bilan biologique ou même radiologique…

Lorsque le médecin nutritionniste prescrit votre régime, il vous donne un modèle à suivre, ce modèle n’est pas figé, le suivi nutritionnel est essentiel et permet de discuter au fil des semaines de situations concrètes (repas au restaurant, repas de famille, repas de fête, vacances…) et de vous guider pour que vous sachiez vous adapter à toutes les situations. Il permet d’encourager, de corriger, modifier, discuter des difficultés rencontrées avec ce nouveau mode alimentaire et comprendre ce que vous mangez et pourquoi vous le mangez.

Ce suivi nutritionnel doit aboutir à un changement à long terme, car il faut comprendre que le retour aux anciennes habitudes se soldera forcément par un retour au risque initial !

Bien sûr, un programme n’est jamais strict et parfait, il y a toujours moyen de consommer les aliments même s’ils vous sont déconseillés, de façon raisonnable et contrôlée avec des conditions que votre nutritionniste vous expliquera. Vous pourrez par exemple consommer une pâtisserie si vous êtes diabétique, un aliment très salé si vous êtes hypertendu, un aliment plus riche en potassium si vous êtes insuffisant rénal, une friture si vous êtes ulcéreux… à condition que cela reste contrôlé et sans excès.

Donc vous l’avez compris, on peut être amené à proposer un programme alimentaire dans de nombreuses maladies comme un diabète, une hypertension artérielle, une goutte, une intolérance au gluten, une anémie chronique, une colopathie, un ulcère gastrique, une dénutrition chez une personne âgée, une anorexie (en complément du suivi psychiatrique), un cancer en cours de traitement… Les indications sont très diverses.

Bien sûr le surpoids et l’obésité sont des motifs de consultation qui prédominent et sont à prendre au sérieux non pour des critères morphologiques, mais pour leur impact sur la santé. L’excès de poids ayant des conséquences métaboliques, mais aussi un impact sur les articulations (arthralgies des membres inférieurs), sur le rachis (hernies discales), sur les fonctions cardiaque et respiratoire (difficultés respiratoires et difficultés à l’effort)

Le rôle de l’alimentation sur la santé n’est plus à prouver, reste à convaincre les patients d’accepter de changer des habitudes bien ancrées et qui ne sont pas toujours adaptées à leur mode de vie ni à leur état de santé. La nutrition est une spécialité médicale à part entière.

Covid-19 : Dr Azeddine Ibrahimi plaide pour une levée des restrictions

Docteur Azeddine Ibrahimi, membre du comité scientifique et technique de suivi de la Covid-19, professeur de médecine et directeur du laboratoire de biotechnologie de la Faculté de médecine et de phar...

La princesse Lalla Malika, tante du roi Mohammed VI, n’est plus

Le ministère de la Maison royale, du Protocole et de la Chancellerie annonce ce mardi 28 septembre que la Princesse Lalla Malika s’est éteinte aujourd'hui à Rabat à l’âge de 88 ans. Née à Rabat le 14 ...

La compagnie aérienne El Al maintient la suspension de ses vols Maroc-Israël

La compagnie aérienne israélienne El Al maintient depuis trois semaines la suspension de ses vols Tel-Aviv–Marrakech, moins de deux mois après avoir inauguré cette nouvelle liaison. Les vols, opérés à...

Covid-19 : des indicateurs rassurants avant la rentrée scolaire

À trois jours seulement de la rentrée scolaire, la situation épidémiologique s’est nettement amélio...

Le sucre est-il plus nocif pour la santé que le gras ?

Les effets nocifs d’une surconsommation de sucre et d’aliments gras sont bien connus. Deux médecins chercheurs jumeaux se sont toutefois concentrés sur l’évaluation de ces deux substances afin d’ident...

La France octroie moins de visas pour le Maroc, l'Algérie et la Tunisie... voici la raison !

La France a décidé ce mardi de durcir les conditions d’obtention de visas pour le Maroc, l’Algérie et la Tunisie. Le porte-parole du gouvernement français Gabriel Attal a annoncé dans une intervention...

lebief.ma - banniere-covid