Aller au contenu principal

La police espagnole arrête 16 marocains pour traite de mineurs

Par Arnaud B., Publié le 04/06/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

La Guardia Civil espagnole a démantelé quatre réseaux composés de 16 membres d'origine marocaine accusés de traite de mineurs.

 

Selon l'agence de presse espagnole Eldiario, le réseau, qui opérait dans les villes espagnoles de Cadix, Séville, Maroc et Gibraltar, a clandestinement emmené en Europe des mineurs marocains.

 

Les suspects ont utilisé des bateaux pour conduire des enfants de la péninsule de Gibraltar à des villes telles que Barcelone, Bilbao ou Valence.

 

Selon une déclaration de la Guardia Civil, à leur arrivée à Gibraltar, où les enfants étaient gardés dans des maisons gérées par l'organisation, les gardes contactent les familles des mineurs pour convenir de somme entre 600 et 800 dollars afin d'assurer leur transfert dans leurs villes de destination.

 

Le réseau a permis de transporter clandestinement les enfants à bord de bateaux gonflables qui n'étaient pas aptes à naviguer en eau libre, ou derrière les tableaux de bord de camions et de bus qui traversent la méditerranée.

 

Selon la Garde civile, à la fin de l'année dernière, les forces de sécurité ont effectué un raid sur un camp à Séville, où elles ont découvert que 253 mineurs s'étaient échappés des installations d'accueil de la ville.

 

Les autorités ont également arrêté une deuxième organisation opérant à Algésiras et dans le village de San Pablo de Buceite, dans la province de Cadix. Le réseau avait des branches au Maroc.

 

De plus, les autorités ont saisi du matériel informatique et de la marijuana.

 

Les membres du réseau sont accusés de crimes contre les droits des citoyens étrangers, d'immigration illégale, de détention illégale et d'appartenance à une organisation criminelle.


  • Partagez

Le Maroc co-organise un événement sur le rôle de la jeunesse dans l’action climat

Ce mardi 29 septembre, à la veille du premier Sommet des Nations-Unies sur la biodiversité, prévu mercredi à New York, la mission permanente du Maroc auprès des Nations Unies (ONU) à New York a co-org...

Nouvelle condamnation à la peine de mort

Alors que les derniers actes criminels perpétrés contre des mineurs ont relancé le débat sur la pei...

Entrée en vigueur de la loi sur le droit d’accès à l’information

Ce lundi 28 septembre, alors que le monde célébrait la Journée internationale de l’accès universel à l’information, le Maroc a commémoré cette occasion avec l’entrée en vigueur de la loi n° 13.31 rela...

Coronavirus : la situation reste sous contrôle

Dans son bilan bimensuel relatif à la situation épidémiologique au Maroc, le ministère de la Santé ...

Décès de Chama Zaz : les condoléances du roi Mohammed VI

Ce lundi 28 septembre, Chama El Hammoumi, diva de la "Aita Jablia" connue sous le nom de Chama Zaz, est décédé à l’âge de 70 ans. L’icône de la taktouka s’est éteinte à Taounate des suites d’une longu...

Tourisme : assouplissement des mesures aux frontières

C'est une information qui devrait satisfaire les opérateurs touristiques. Selon deux sources professionnelles sûres qui se sont confiées à Médias24, «la décision de supprimer l'obligation de présenter...