Aller au contenu principal

La police espagnole arrête 16 marocains pour traite de mineurs

Par Arnaud Blasquez, Publié le 04/06/2019 à 14:22, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

La Guardia Civil espagnole a démantelé quatre réseaux composés de 16 membres d'origine marocaine accusés de traite de mineurs.

 

Selon l'agence de presse espagnole Eldiario, le réseau, qui opérait dans les villes espagnoles de Cadix, Séville, Maroc et Gibraltar, a clandestinement emmené en Europe des mineurs marocains.

 

Les suspects ont utilisé des bateaux pour conduire des enfants de la péninsule de Gibraltar à des villes telles que Barcelone, Bilbao ou Valence.

 

Selon une déclaration de la Guardia Civil, à leur arrivée à Gibraltar, où les enfants étaient gardés dans des maisons gérées par l'organisation, les gardes contactent les familles des mineurs pour convenir de somme entre 600 et 800 dollars afin d'assurer leur transfert dans leurs villes de destination.

 

Le réseau a permis de transporter clandestinement les enfants à bord de bateaux gonflables qui n'étaient pas aptes à naviguer en eau libre, ou derrière les tableaux de bord de camions et de bus qui traversent la méditerranée.

 

Selon la Garde civile, à la fin de l'année dernière, les forces de sécurité ont effectué un raid sur un camp à Séville, où elles ont découvert que 253 mineurs s'étaient échappés des installations d'accueil de la ville.

 

Les autorités ont également arrêté une deuxième organisation opérant à Algésiras et dans le village de San Pablo de Buceite, dans la province de Cadix. Le réseau avait des branches au Maroc.

 

De plus, les autorités ont saisi du matériel informatique et de la marijuana.

 

Les membres du réseau sont accusés de crimes contre les droits des citoyens étrangers, d'immigration illégale, de détention illégale et d'appartenance à une organisation criminelle.

22e anniversaire de la mort de feu le roi Hassan II

Ce vendredi 23 juillet marque le 22e anniversaire de la mort de feu roi Hassan II. Bien que ce jour soit commémoré avec une grande tristesse, il a aussi été porteur d’espoir pour un nouveau départ ave...

Pegasus : les dessous d’une affaire de grande envergure

Conçu en 2013 et vendu officiellement à des organisations étatiques pour la surveillance des person...

Covid-19 : un nouveau rappel à l'ordre du ministère de la Santé

La progression vertigineuse de la Covid-19 au Maroc a poussé le ministère de la Santé à hausser le ...

Vaccin de Sinopharm : le Maroc réceptionne deux millions de doses

Ce vendredi 23 juillet, le Maroc a reçu une nouvelle cargaison de vaccins en provenance de la Chine. Il s’agit de deux millions de doses du vaccin chinois Sinopharm. Ainsi, suite à cette livraison, le...

Comment s'organise l'Aïd Al-Adha au Maroc ?

La célébration de l’Aïd Al-Adha, Aïd El-Kébir, qui est la plus grande fête de l’année pour les musu...

Covid-19 : grave détérioration des indicateurs de la pandémie

Le bilan épidémiologique bimensuel du ministre de la Santé souligne que le nombre d’infections à la Covid-19 a connu une importante hausse durant les deux dernières semaines. Selon Abdelkrim Meziane B...