Aller au contenu principal

Soudan : Les militaires réclament des élections anticipées

Par Arnaud Blasquez, Publié le 04/06/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Les dirigeants militaires soudanais déclarent qu'ils sont en train de rompre tous les accords existants avec la principale coalition de l'opposition et qu'ils tiendront des élections dans les neuf mois à venir.

 

L'annonce a été faite alors que les militaires faisaient face à une condamnation internationale croissante pour leurs violentes attaques contre des manifestants dans la capitale, Khartoum, qui auraient fait au moins 30 morts.

 

Les États-Unis ont qualifié cette attaque de "brutale".

 

La répression est intervenue après que les militaires et les manifestants ont convenu d'une période de transition de trois ans vers un régime civil.

 

Les militants soutiennent que l'ancien régime du président Omar Al-Bashir, qui a été renversé par les militaires en avril dernier après des mois de manifestations, est si bien ancré que la transition doit durer au moins trois ans pour démanteler son réseau politique et assurer des élections régulières.

 

Le Conseil militaire de transition (TMC), qui gouverne depuis le coup d'État, et les négociateurs du mouvement pro-démocratique s'étaient également mis d'accord sur la structure d'une nouvelle administration.

 

Mais le chef de la TMC, le général Abdel Fattah Al-Burhan, a indiqué dans une déclaration diffusée à la télévision publique qu'ils avaient décidé de "cesser de négocier avec l'Alliance pour la liberté et le changement et d'annuler ce qui avait été convenu".

 

Une élection dans neuf mois aura lieu sous "supervision régionale et internationale", a-t-il ajouté.

 

S'exprimant à l'émission Newsday de la BBC, Rosalind Marsden, analyste et ancienne ambassadrice britannique au Soudan, a estimé que cette élection surprise "ne ferait que frayer la voie pour le retour en force de la plupart des partisans de l'ancien régime".

 

"Il y a un risque réel que la violence persiste", a-t-elle conclu.

 

À la suite des assassinats, les dirigeants du mouvement pro-démocratique ont déclaré qu'ils coupaient tout contact avec la TMC et ont réclamé une "désobéissance civile totale" et une grève générale.

Bienvenue dans l'incroyable monde des hyènes !

RFI plonge dans ce podcast dans le monde des hyènes. Un monde particulier ou la femelle à plus de pouvoir que le mâle. La hyène est redoutable et se nourrit la plupart du temps de proies vivantes...

Climat : l’UE s'engage à devenir neutre en carbone d’ici 2050

Ce mercredi 21 avril, l’Union européenne (UE) a conclu un accord provisoire sur le climat qui devrait rendre le bloc des 27 climatiquement neutre d’ici 2050. Cette démarche intervient à la veille...

Climat : une forte hausse des émissions de CO2 attendue en 2021

Dans son rapport annuel sur l’énergie dans le monde, l’Agence internationale de l’énergie (AIE) estime que les émissions de CO2 augmenteront de près de 5% cette année, pour atteindre 33 milliards de t...

Crise économique : comment le Liban en est arrivé là ?

Le Liban vit l’une des pires crises économique de son histoire. Plus de la moitié du pays vit aujourd’hui sous le seuil de la pauvreté. Dans ce podcast signé Medi1, Agnès Levallois, Vice-Présidente de...

Inde : progression du variant Covid-19 double mutant

L’Inde fait face à une nouvelle vague du nouveau coronavirus. Selon les données officielles publiées ce lundi 19 avril, le pays a enregistré un nouveau record de contaminations à la Covid-19, not...

La Chine annonce une croissance économique record

Ce vendredi 16 avril, la Chine a annoncé que sa reprise économique s’est accélérée au premier trimestre. En effet, le pays a annoncé une hausse record de sa croissance économique (+18,3% sur un an). C...