Aller au contenu principal

Hamza mon bb : les verdicts rendus à l'encontre de trois accusés confirmés en appel

Par Khansaa Bahra, Publié le 07/01/2021 à 09:58, mis à jour le 07/01/2021 à 11:55          Temps de lecture 2 min.
Teaser Media
Hamza mon bb : des verdicts confirmés en appel

Lundi soir, la Cour d’appel de Marrakech a confirmé le verdict prononcé en première instance contre trois accusés dans l’affaire Hamza mon bb. Il s’agit de Mohamed Dahir, un prétendu correspondant de presse, de la youtubeuse Soukaine Glamour et de Adnane Saken, dit "Moul El Ferrari", loueur de voitures.

Selon les investigations, ces derniers auraient été impliqués dans la gestion du compte Instagram utilisé dans des actes de diffamation et de chantage contre des artistes et des célébrités. Ils ont été condamnés en première instance à des peines de deux ans de prison ferme, assorties d’une amende de 10.000 dirhams chacun. Ils sont poursuivis pour accès frauduleux à un système de traitement automatisé de données et atteinte à la vie privée d’autrui, pour avoir diffusé sur le net des déclarations et photos privées de personnes sans leur consentement, et pour avoir recouru à la diffamation ainsi qu'à la participation à des actes de chantage et de menaces. Suite au verdict de ce lundi, ces trois mis en cause, arrêtés en septembre 2019, resteront en prison.

Par ailleurs, la Cour d’appel de Marrakech a décidé le report de l’examen des accusations portées contre la chanteuse Dounia Batma et sa sœur Ibtissam. La nouvelle date a été ainsi fixée au 20 janvier courant. Pour rappel, Dounia Batma, poursuivie en état de liberté dans le cadre de ce dossier, a été condamnée en première instance à huit mois de prison ferme. Ibtissam Batma, quant à elle, poursuivie en état de détention dans la prison de Loudaya, a écopé en première instance d’une peine d’un an. Les sœurs Batma, qui nient catégoriquement les actes criminels qui leur sont attribués, sont poursuivies pour plusieurs chefs d’accusation, dont : diffusion d’images et de déclarations d’autrui sans consentement ; diffusion de faits infondés dans le but de nuire à la vie privée d’individus ; diffamation et chantage.

Covid-19 : le Maroc désormais sur la liste américaine des pays à risque élevé

Suite à l’inquiétante résurgence des infections à la Covid-19 au Maroc, les États-Unis ont ajouté le Royaume à leur liste de pays de catégorie 3 à "risque élevé". Le département des Centres pour le co...

Covid-19, Ibrahim Raisi et Sofiane El Bakkali... les infos du jour

Medi1 TV dresse dans ce podcast une analyse de la situation sanitaire actuelle et les mesures décidées par le gouvernement pour faire face à la Covid-19. Par ailleurs, le podcast s’intéresse également...

Soulaïman Raissouni demande à être hospitalisé

Ce mardi 3 août, Miloud Kandil, l’avocat du journaliste marocain Soulaïman Raissouni, récemment condamné à cinq ans de prison pour agression sexuelle, a annoncé que son client demande à être hospitali...

Sinopharm : le Maroc reçoit un million de doses

Ce mardi 3 août, le Maroc a reçu une nouvelle cargaison de vaccins en provenance de la Chine. Il s’agit d’un million de doses du vaccin de Sinopharm. Ainsi, suite à cette livraison, le Royaume a récep...

Tayeb Hamdi : «une troisième dose est souhaitable pour les personnes qui souffrent de maladies chroniques»

La Covid-19 se propage de plus en plus vite au Maroc. Le taux d’occupation des lits de réanimation ...

L'Intérieur dément la migration clandestine de 4 agents des forces auxiliaires vers Sebta

Le ministère de l’Intérieur a démenti les informations selon lesquelles quatre membres des forces auxiliaires marocaines auraient tenté de rejoindre clandestinement le préside occupé de Sebta. Ces der...