Aller au contenu principal

L'état marocain se désengage de Maroc Telecom et cède 8% du capital

Par Nora Jaafar, Publié le 03/06/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Conformément à son processus de privatisation établi pour le compte de cette année, l’État marocain vient d'informer, par le biais du ministre de l’Économie et des Finances, l’opérateur historique de son intention de se désengager dans les semaines à venir. L’État va céder 8 % du capital et des droits de vote qu’il détient chez Maroc Telecom.

 

Selon le quotidien "Jeune Afrique", cette opération se fera à travers "la cession de blocs d’actions et d’une offre publique de vente sur le marché boursier marocain".

 

"Maroc Telecom est la première capitalisation boursière de la bourse de Casablanca. Il va falloir faire attention pour ne pas assécher les liquidités et pour ne pas trop perturber le bon fonctionnement de notre place", a fait observer le patron d’une société de bourse. La même source affirme que l’État pourrait récupérer près de 9 milliards de dirhams après cette opération.

 

Présent dans plusieurs pays, dont la Mauritanie, la Côte d’Ivoire, la Centrafrique, le Burkina Faso, le Gabon, le Mali, le Bénin, le Togo, le Niger et dernièrement le Tchad, Maroc Telecom a réalisé plus de 36 milliards de dirhams de chiffre d’affaires en 2018. L’opérateur historique marocain emploie plus de 10 000 salariés à travers l’ensemble du continent et compte plus de 61 millions de clients.

Covid-19 : bilan des aides de l'UE au Maroc

Dans son édition de ce jeudi 15 avril, le quotidien Aujourd’hui le Maroc a révélé que depuis l’arrivée de la pandémie du nouveau coronavirus, l’Union européenne (UE) «a décaissé près de cinq milliards...

Pourquoi le Maroc ne ferme-t-il pas ses frontières ?

Depuis l’apparition du nouveau coronavirus, les pays appliquent à des moments différents des restri...

Auto Hall se lance sur le marché de l'occasion

Une première dans le secteur automobile au Maroc. Auto Hall vient de lancer sa nouvelle marque de véhicules d’occasion Autocaz. Cette dernière dispose du 1er mégastore de véhicules d’occasion mul...

FMI : une croissance économique de 4,5% en 2021 au Maroc

Selon le rapport sur les perspectives économiques mondiales, publié le 6 avril, le Fonds monétaire international (FMI) prévoit que l’économie marocaine connaîtra une croissance de 4,5% en 2021 et de 4...

Automobile : inauguration du CETIEV 2.0

Vendredi dernier, Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Économie verte et numérique, a inauguré le nouveau site du Centre technique des industries des équipements pour véh...

Anfa Realties : le projet Beachfront sort de terre

À l’écoute des nouveaux besoins exprimés suite aux restrictions sanitaires, avec un réel besoin d'ouverture sur la nature et l’horizon, le spécialiste du haut standing Anfa Realties a l...