Aller au contenu principal

Le Conseil de concurrence poursuit ses travaux

Par J.R.Y, Publié le 28/12/2020 à 14:02, mis à jour le 28/12/2020 à 18:08
Teaser Media
Conseil de la concurrence

Cela fait plus de cinq mois que le roi Mohammed VI a chargé une commission ad hoc de mener des investigations sur le dossier des carburants traité par le Conseil de la concurrence. Cette enquête doit dissiper la confusion qui entoure ce dossier et les versions contradictoires présentées au Souverain.

La commission ad hoc, dont la mission de coordination est assurée par le Secrétaire général du gouvernement, est composée des deux présidents des chambres du Parlement, du président de la Cour constitutionnelle, du président de la Cour des comptes, du wali Bank Al-Maghrib et du président de l’Instance de la probité, de la prévention et de la lutte contre la corruption. Cette commission devait soumettre à l'attention du Roi un rapport circonstancié sur le sujet dans "les meilleurs délais".

Jusqu'à présent, rien ne filtre sur le travail de cette commission mais cinq mois après le début de ces investigations, tout le monde s'interroge sur le retard dans l'élaboration du rapport devant être présenté au Chef de l'Etat.

En attendant, le Conseil de la concurrence présidé par Driss Guerraoui poursuit ses travaux normalement. Un communiqué du Conseil sera tenue mercredi par visioconférence lors de la neuvième session ordinaire de sa formation plénière.

Cette session sera consacrée à l'examen et l’approbation, en deuxième lecture, du budget du Conseil de la Concurrence au titre de l’exercice 2021, ainsi qu’à l’examen et l’approbation de deux projets de décision relatives à deux opérations de concentration économique.

Le premier projet de décision concerne l’acquisition par la société "Amethis" du capital et des droits de vote de la société "Magriser SARL", ajoute la même source, faisant savoir que le second projet est relatif à la création d’une entreprise commune entre la société "Vivo Energy Maroc" et la société "Tenor Restauration SARL".

Futur gouvernement : les attentes des opérateurs économiques

La majorité des composantes du tissu économique marocain se sont réjouis des résultats des élection...

Le soutien public aux associations dépasse 3,6 MMDH en 2018

Le ministère d’État chargé des droits de l’Homme et des relations avec le Parlement vient de publier son rapport annuel sur le partenariat entre l’État et les associations pour l’année 2018. Selon ce ...

Air France-KLM Afrique du Nord-Sahel : un nouveau DG au Maroc

Le 1er septembre, Nicolas Fouquet a été nommé directeur général d’Air France-KLM pour la région Afrique du Nord-Sahel. Cette région, dont le bureau est basé à Casablanca, regroupe sept pays, à savoir ...

Maroc : les chantiers qui attendent le nouveau gouvernement

Après l’euphorie de la victoire, le nouveau gouvernement dirigé par Aziz Akhannouch devra s’atteler...

OMPIC : progression positive des créations d’entreprises

L’Office marocain de la propriété industrielle et commerciale (OMPIC) est un organisme qui met à la disposition des opérateurs économiques et du grand public des bulletins réguliers qui retracent l’ac...

Le Salvador : le bitcoin est désormais une monnaie légale

Étant décentralisées, les cryptomonnaies ne dépendent pas des banques. En raison des fluctuations rapides de leur valeur, elles ont été largement rejetées par l’économie traditionnelle et généralement...