Aller au contenu principal

La visite de Kushner et de Ben-Shabbat comme si vous y étiez

Moins de deux semaines après le rétablissement des relations maroco-israéliennes, Jared Kushner, gendre du président américain Donald Trump et Meir Ben-Shabbat, conseiller à la sécurité nationale israélienne ont atterri ce mardi 22 décembre 2020 à Rabat. Les responsables américain et israélien se sont directement rendus au mausolée Mohammed V pour se recueillir sur les tombes de feu Mohammed V et feu Hassan II. Une audience royale a été accordée à Kushner et Ben-Shabbat le soir même.

Par Mohamed Laabi, Publié le 23/12/2020 à 12:35, mis à jour le 24/12/2020 à 08:20
Teaser Media
Le roi Mohammed VI a reçu Jared Kushner et Meir Ben-Shabbat au Palais royal de Rabat © DR

Le 22 décembre 2020 restera une date historique dans les relations maroco-israéliennes. Pour la première fois, un vol commercial direct en provenance d'Israël a atterri sur le sol marocain. À bord du vol LY555 se trouvait Jared Kushner, gendre et conseiller du président américain Donald Trump et Meir Ben-Shabbat, conseiller à la sécurité nationale israélienne ainsi qu’une importante délégation de hauts responsables israéliens.

«Cette visite a été très productive. Ce voyage a capté l'imagination du million d'Israéliens qui ont des origines marocaines et cela leur permettra de se rendre au Maroc. J'espère que les liaisons aériennes vont être rétablies très rapidement», a déclaré Jared Kushner lors d’un point de presse tenu ce mardi à Rabat.

Lire aussi: Kushner diffuse une vidéo du vol historique reliant Tel-Aviv à Rabat

Visiblement ému lors de sa prise de parole, Meir-Ben Shabbat (54 ans), juif marocain et conseiller à la sécurité nationale israélienne s'est réjoui de l’avènement de ce jour. «Nos frères marocains, que la paix soit sur vous. Nous remercions Dieu et lui rendons grâce pour cette journée. Je n’ai rien à cacher, tout se lit sur mon visage et sort de mon cœur plein de joie», a-t-il dit.

Ben-Shabbat a souligné que ce jour est historique dans tous les sens du terme et a remercié le Roi pour sa clairvoyance et son courage qui ont permis la reprise des relations entre les deux États. Le Roi Mohammed VI a par la suite reçu ses invités au Palais Royal de Rabat. Lors de cette audience, le Souverain a félicité Jared Kushner pour le travail accompli depuis sa visite au Maroc en mai 2018, et qui a permis de réaliser ce tournant historique en faveur de l’intégrité territoriale du Maroc.

Une déclaration conjointe entre le Maroc, les États-Unis et Israël a été signée à l’issue de cette rencontre devant le roi Mohammed VI par le Chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani, Jared Kushner et Meir Ben-Shabbat. Cette visite a également connu la signature de 6 accords. Le Maroc a ainsi signé 4 accords avec Israël et 2 accords avec les États-Unis d’Amérique.

 

Et la Palestine dans tout ça ?

Le quotidien L’Économiste rapporte dans son éditorial du mercredi 23 décembre 2020 que ce rétablissement des relations maroco-israéliennes est un «joli coup diplomatique».

Le journal précise que «ce nouvel axe de coopération permet d’interagir de manière plus directe avec l’État israélien sur le dossier palestinien» et souligne qu’«il est impossible de composer une thérapie sans tenir compte des intérêts d’Israël qui reste qu’on le veuille ou non une puissance indispensable et surtout fréquentable». 

Nos confrères de Hespress FR estiment quant à eux «qu’en rétablissant le contact avec Israël, le Royaume est prêt, et outillé, en fédérateur qu’il a toujours été, pour poursuivre ses bons offices en vue de trouver un terrain d’entente avec les Palestiniens».

Pour rappel, lors de son entretien téléphonique avec le président Donald Trump, le roi Mohammed VI a souligné que l’approche marocaine dans ce conflit s’appuie sur trois principes fondamentaux. Deux États vivant côte à côte dans la paix et la sécurité, la négociation entre les parties concernées en tant que voie devant mener vers ladite solution, et la préservation du cachet arabo-islamique de la ville Sainte d’Al-Qods.

USA-Maroc : le partenariat des deux pays de plus en plus fort

Joey Hood, secrétaire américain d’État adjoint par intérim aux affaires du Proche-Orient, a loué le partenariat entre le Maroc et les États-Unis lors de sa visite à Rabat. Ce mercredi 28 juillet, Hood...

Le Malawi prévoit d’ouvrir un consulat à Laâyoune

Ce mardi 27 juillet, Eisenhower Nduwa Saxon Mkaka, ministre Malawi des Affaires étrangères, a annoncé, lors d’un point de presse avec son homologue marocain Nasser Bourita, la décision de son pays d’o...

L’UE cherche à maintenir de bonnes relations avec le Maroc

L’Union européenne (UE) considère le Maroc comme un partenaire régional essentiel, notamment au niv...

L’assistant d’Anthony Blinken attendu au Maroc

Joey Hood, secrétaire d’État adjoint américain par intérim aux Affaires du Proche-Orient, devrait arriver au Maroc dans les prochains jours. Selon un communiqué publié sur le site du Pentagone, l’assi...

Heurts en Tunisie et confinement en Algérie

Dans ce podcast, Medi1 fait un tour d’horizon sur l’actualité de ce début de semaine, notamment en Tunisie et en Algérie. La décision du Président Kais Said de renvoyer son Premier ministre et geler l...

L’affaire Pegasus vise à déstabiliser le Maroc, selon Chakib Benmoussa

L’affaire Pegasus continue de faire couler beaucoup d’encre au Maroc comme à l’étranger. Chakib Ben...