Aller au contenu principal

Ce qu’il faut savoir avant l’arrivée de Kushner au Maroc

Jared Kushner, conseiller du président américain Donald Trump, se rendra ce mardi au Maroc. Le responsable sera à bord du premier vol commercial direct entre Tel-Aviv et Rabat. Une importante délégation israélienne accompagnera Kushner à bord de cet avion. Plusieurs accords devraient être signés durant cette visite et devraient porter sur l’aviation civile, l’agriculture, l’hôtellerie et les énergies renouvelables. Aussi, les USA ont informé l'Organisation des Nations unies (ONU) de leur reconnaissance de la souveraineté du Maroc sur le Sahara alors que le Conseil de sécurité tient une réunion sur ce dossier pour discuter des derniers développements sur le terrain.

Par Mohamed Laabi, Publié le 21/12/2020 à 15:34, mis à jour le 21/12/2020 à 18:58
Teaser Media
Kushner Jared

Plus que quelques heures avant l’atterrissage du premier avion commercial israélien sur le territoire marocain. Ce lundi, une délégation américaine de haut rang, dirigée par Jared Kushner, conseiller du président américain Donald Trump, a atterri en Israël. Le lendemain, cette délégation composée d’Avi Berkowitz, représentant spécial américain pour les négociations internationales, Adam Bohehler, chef de la Société américaine de financement du développement international, et Meir Ben-Shahhat, conseiller israélien à la sécurité nationale, se dirigera vers Rabat où elle sera accueillie par de hauts responsables marocains, dont le Chef du gouvernement Saad Dine El Otmani.

Dans une déclaration à la presse israélienne, Avi Berkowitz, envoyé spécial des USA pour le Moyen-Orient, a souligné que ce déplacement verra la signature de plusieurs accords. «Nous avons l'intention de signer de nombreux mémorandums d'accord qui contribueront à donner vie à ces accords de normalisation et à apporter des améliorations substantielles à la vie des gens tant en Israël qu'au Maroc».

Lire aussi: Kushner au Maroc : quels sont les véritables enjeux de cette visite ?

Ces accords porteront sur les domaines de l’aviation civile et l’agriculture. Aussi, les États-Unis auraient promis une enveloppe de trois milliards de dollars d’investissement sur trois ans dans l’hôtellerie, la banque et les énergies renouvelables, rapporte Le Desk. C’est dire l’importance de ce rendez-vous pour le Royaume qui espère avec l'ouverture prochaine du Consulat américain à Dakhla drainer d'importants investissements dans les provinces sahariennes, d’autant plus que la situation économique a été sérieusement impactée par la crise de la Covid-19.

 

Sahara : une réunion au Conseil de sécurité aujourd’hui

Une réunion exceptionnelle se tiendra ce lundi 21 décembre 2020 au Conseil de sécurité de l’ONU. Cette réunion demandée par l’Allemagne aura pour objectif d’évaluer les récentes évolutions sur le terrain (intervention marocaine pour déloger des éléments du Polisario de la zone tampon de Guerguarate et la reconnaissance des États-Unis de la marocanité du Sahara).

Deux hauts responsables onusiens prendront part à cette rencontre. Il s’agit de Bintou Keita, secrétaire général adjoint de l’ONU pour l’Afrique, et Colin Stewart, chef de la Minurso. L’objectif de cette rencontre sera de «calmer les tensions entre le Maroc et le Front Polisario». L’ONU invitera les deux parties à «éviter les actions provocatrices tout en évitant une escalade des tensions».

Lire aussi : Sahara et Israël : les commentaires d'El Otmani

La nomination d’un nouvel envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara sera également demandée. Aucun profil n’a été désigné à ce poste depuis la démission d’Horst Köhler, il y a plus d’un an et demi de cela (mai 2019).

Affaire Brahim Ghali : l’ex-cheffe de la diplomatie espagnole sera auditionnée le 4 octobre

L’ex-ministre espagnole des Affaires étrangères, Arancha Gonzalez Laya, sera auditionnée le 4 octobre prochain à 13h par le juge d’instruction du tribunal de Saragosse. Cette audience s’inscrit dans l...

Les frontières du Maroc avec Sebta et Melilia resteront fermées jusqu’au 31 octobre

L’Espagne a décidé de prolonger d’un mois la fermeture des frontières de Sebta et Melilia avec le Maroc. Cette décision a été signée par Fernando Grande-Marlaska, ministre de tutelle, qui a prolongé l...

Nouveau gouvernement : quelle est la prochaine étape ?

L’identité des profils éligibles aux postes ministériels dans le prochain gouvernement sera bientôt...

Coalition RNI-PAM-PI : quelles sont les chances de briller ?

Dans ce podcast, TelQuel s’intéresse à la coalition gouvernementale 2021-2026 et ses perspectives de réussite. Le journal reçoit Nabil Abdel, enseignant chercheur, membre du mouvement Maan, et Mehdi L...

Guelmim : le parquet classe l'affaire du décès de Abdelouahab Belfquih

Abdelouahab Belfquih s'est bel et bien suicidé. C'est la conclusion de l'enquête menée par le parquet à Guelmim. Le Procureur général du Roi près la Cour d'appel de Guelmim a annoncé, vendredi, que...

Quelle place pour l'opposition dans la nouvelle Chambre des représentants ?

Maintenant que la majorité est formée, les autres partis politiques marocains passent automatiqueme...