Aller au contenu principal

Le gouverneur de la Louisiane a promulgué une loi sur l'avortement

Par Khansaa Bahra, Publié le 31/05/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Après l'Alabama, le Tennessee, la Géorgie et plusieurs autres états, la Louisiane est en passe d'adopter la loi du "battement de coeur" (Heart Beat Bill).

 

Le gouverneur démocrate de la Louisiane, John Bel Edwards, a signé un projet de loi interdisant l'avortement dès que le battement de coeur du foetus sera détectable, sans exception pour les cas de viol ou d'inceste.

 

La mesure, débattue ce mercredi par la Chambre des députés, interdirait l'avortement d'un foetus dont le rythme cardiaque est détectable, chose qui peut survenir dès la sixième semaine de grossesse, avant même que de nombreuses femmes ne découvrent qu'elles sont enceintes.

 

La loi de la Louisiane n'entrera en vigueur que si la cour d'appel fédérale confirme le projet de l'État du Mississippi. Le juge fédéral qui a entendu l'affaire a exprimé un profond scepticisme à l'égard de la mesure du Mississippi la semaine dernière, principalement à cause de l'absence d'exceptions pour le viol et l'inceste.

 

Edwards, qui se décrit comme un démocrate "pro-vie", a déclaré mercredi dans un communiqué qu'il comptait signer le projet de loi, déclarant: "J'ai été fidèle à ma parole et à mes convictions sur cette question". Il a ajouté que "sa conviction sincère est plus importante encore que d'être pro-naissance".

 

"Je sais que nombreux sont ceux qui ressentent la même chose que moi face à l'avortement alors que certains sont en désaccord avec moi - et je respecte leurs opinions", a-t-il déclaré ce mercredi. "Alors que je me prépare à signer ce projet de loi, j'invite la majorité des législateurs qui ont voté en faveur de ce projet à se joindre à moi pour continuer à bâtir une meilleure Louisiane qui se soucie des plus petits et offre plus de possibilités à tous".

Nouvelle polémique autour des effets secondaires d’AstraZeneca et de Johnson & Johnson

Le Danemark a fait une croix définitive sur le vaccin d’AstraZeneca dans sa lutte contre la Covid-1...

Marhaba 2021 : le sort incertain de cette opération

À l’approche des vacances d’été, la question de l’organisation de l’opération de transit Marhaba 20...

Tout ce qu'il faut savoir sur la Marche verte

Dans cet épisode, le podcast Moroccan History X revient sur la Marche verte. En se posant des questions comme : pourquoi Hassan II a-t-il décidé d’organiser cette marche ? Et qu’est-ce qui a déclenché...

Météo : des averses orageuses et de fortes rafales attendues

Dans un bulletin météorologique publié ce mercredi 14 avril, la Direction générale de la météorologie (DGM) a annoncé que plusieurs provinces du Maroc connaîtront des averses orageuses localement fort...

Une pétition appelle à la libération de Raïssouni et Radi

120 journalistes ont signé une pétition exhortant le gouvernement de Saad Dine El Otmani à libérer Soulaiman Raïssouni et Omar Radi, en détention préventive depuis respectivement huit et dix mois...

Protection sociale : coup d'envoi d'un projet très ambitieux

Le roi Mohammed VI a présidé ce mercredi 14 avril la cérémonie de lancement de la mise en œuvre du ...