Aller au contenu principal

Le gouverneur de la Louisiane a promulgué une loi sur l'avortement

Par Khansaa Bahra, Publié le 31/05/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Après l'Alabama, le Tennessee, la Géorgie et plusieurs autres états, la Louisiane est en passe d'adopter la loi du "battement de coeur" (Heart Beat Bill).

 

Le gouverneur démocrate de la Louisiane, John Bel Edwards, a signé un projet de loi interdisant l'avortement dès que le battement de coeur du foetus sera détectable, sans exception pour les cas de viol ou d'inceste.

 

La mesure, débattue ce mercredi par la Chambre des députés, interdirait l'avortement d'un foetus dont le rythme cardiaque est détectable, chose qui peut survenir dès la sixième semaine de grossesse, avant même que de nombreuses femmes ne découvrent qu'elles sont enceintes.

 

La loi de la Louisiane n'entrera en vigueur que si la cour d'appel fédérale confirme le projet de l'État du Mississippi. Le juge fédéral qui a entendu l'affaire a exprimé un profond scepticisme à l'égard de la mesure du Mississippi la semaine dernière, principalement à cause de l'absence d'exceptions pour le viol et l'inceste.

 

Edwards, qui se décrit comme un démocrate "pro-vie", a déclaré mercredi dans un communiqué qu'il comptait signer le projet de loi, déclarant: "J'ai été fidèle à ma parole et à mes convictions sur cette question". Il a ajouté que "sa conviction sincère est plus importante encore que d'être pro-naissance".

 

"Je sais que nombreux sont ceux qui ressentent la même chose que moi face à l'avortement alors que certains sont en désaccord avec moi - et je respecte leurs opinions", a-t-il déclaré ce mercredi. "Alors que je me prépare à signer ce projet de loi, j'invite la majorité des législateurs qui ont voté en faveur de ce projet à se joindre à moi pour continuer à bâtir une meilleure Louisiane qui se soucie des plus petits et offre plus de possibilités à tous".

Sûreté nationale : haro sur les dérives policières

Les Marocains peuvent s’enorgueillir de l’efficacité de leurs services sécuritaires. Le professionn...

Le test PCR n'est plus obligatoire pour les voyageurs en provenance de la liste A

Les conditions d'accès au Maroc à partir du 15 juin ont connu une légère modification. Pour les voyageurs arrivant de la liste A, le test PCR n'est plus exigé si la personne est vaccinée. Les voyageur...

Nos téléphones écoutent-t-ils nos conversations ?

Tout le monde a déjà été surpris de voir apparaître une publicité sur internet pour un produit dont il venait de parler. Ce constat laisse aussi place aux théories de complot, poussant ainsi la majori...

Sous quelles conditions peut-on voyager en Espagne ?

Depuis le dernier déconfinement en Europe, plusieurs pays retrouvent une vie normale, mais également le monde du tourisme. Après l’annonce de la réouverture du ciel du Maroc, c’est à l’Espagne de rouv...

Enseignement préscolaire : les recommandations des députés

La Commission chargée de l’évaluation des politiques publiques à la Chambre des représentants a liv...

Marhaba 2021 : les MRE pris en tenaille

La flambée des prix des billets d'avion et de ferry pour rentrer au Maroc fait réagir les Marocains du monde. Sur les réseaux sociaux, des associations de Marocains résidant à l'étranger (MRE) dénonce...