Aller au contenu principal

Les Marocains attendent, les Britanniques se font vacciner

Ce lundi 7 décembre, le Maroc a recensé une baisse notable des nouveaux cas de contamination au nouveau coronavirus, révèle le dernier bilan du ministère de la Santé. La région Rabat-Salé-Kénitra a détrôné celle de Casablanca-Settat en termes de nouvelles contaminations. Ceci intervient alors que le Royaume se prépare à lancer sa campagne nationale de vaccination. À l’échelle mondiale, alors que plusieurs pays élaborent leurs stratégies de vaccination, le Royaume-Uni a été ce mardi le premier pays en Europe à autoriser la mise sur le marché d’un vaccin. De son côté, la Russie lance également son opération de vaccination de masse contre la Covid-19.

Par Khansaa Bahra, Publié le 08/12/2020, mis à jour le 06/01/2021          Temps de lecture 4 min.
Teaser Media
Illustration d'un flacon de vaccin anti-Covid-19 © AFP

Alors qu’il se maintenait autour des 4.000 cas depuis plusieurs semaines, le nombre de nouvelles contaminations à la Covid-19 au cours des dernières 24 heures a affiché une baisse notable ce lundi, avec 1.531 nouvelles personnes infectées. C’est ce qu’indique le dernier bilan du ministère de la Santé. Selon ce dernier, ces nouveaux cas portent le nombre total d’infections confirmées dans le pays à 381.188 depuis l’apparition du virus sur le sol marocain. 13.619 du total des cas recensés au niveau national depuis le début de la pandémie ont été recensés dans les rangs des élèves et des cadres pédagogiques, techniques et administratifs, a révélé ce lundi Saïd Amzazi, ministre de l’Éducation nationale. Selon ce dernier, le taux d’infection ne dépasse pas 0,06% parmi les élèves et 3% parmi les cadres éducatifs, administratifs et techniques.

Concernant la répartition géographique de nouveaux cas enregistrés ces dernières 24 heures, c’est la région de Rabat-Salé-Kénitra qui arrive en tête avec 573 nouveaux cas enregistrés. La région Casablanca-Settat, qui occupait la tête de la liste en termes de nombre d’infections, arrive deuxième avec 384 nouvelles infections. Le Maroc a également signalé 2.968 guérisons au cours des dernières 24 heures. De plus, 75 personnes ont perdu la vie des suites de la Covid-19, portant le bilan total des décès à 6.320 cas, alors que le taux de létalité s’établit à 1,7%.

 

Vaccins : espoir et défiance

Au Maroc, Khalid Aït Taleb a affirmé que la campagne de vaccination contre la Covid-19 devrait commencer «très bientôt» et que les derniers préparatifs logistiques sont en cours. Dans le reste du monde, alors qu’on compte aujourd’hui 237 projets de vaccins contre le coronavirus qui varient en termes de qualité dans le monde, certains ont déjà été approuvés. Plusieurs pays prévoient de déployer les vaccins anti-Covid-19 dans les semaines et les mois à venir tandis que certains ont déjà donné leur feu vert. Après la Chine, c’est au tour du Royaume-Uni et de la Russie de lancer leurs campagnes de vaccination contre le nouveau coronavirus. 

Samedi 5 décembre, le vaccin russe Spoutnik V contre la Covid-19 a commencé à être distribué à Moscou, épicentre de l’épidémie en Russie, à travers 70 cliniques. Ceci marque la première étape d’une campagne de vaccination de masse dans le pays. Estimant que l’industrie et les réseaux de santé étaient prêts, le président russe avait chargé la vice-Première ministre Tatiana Golikova de lancer cette campagne de vaccination, rapporte le quotidien en ligne Gazeta.ru. L’accès au Spoutnik V, qui sera d’abord mis à la disposition des médecins et autres travailleurs médicaux, des enseignants et des travailleurs sociaux, sera gratuit. L’âge des personnes qui seront vaccinées est plafonné à 60 ans. Cependant, les personnes souffrant de certains problèmes de santé sous-jacents, les femmes enceintes et celles qui ont eu une maladie respiratoire au cours des deux dernières semaines ne peuvent pas être vaccinées.

D’autre part, ce mardi 8 décembre, baptisé V-Day, dans une référence au VE-Day, qui commémore la fin de la seconde guerre mondiale en Europe, le Royaume-Uni devient le premier pays occidental à autoriser la mise sur le marché d’un vaccin (Pfizer/BioNTech) contre le coronavirus. Le National Health Service (NHS) a lancé ce matin la plus grande campagne de vaccination de l’histoire britannique dans 50 sites hospitaliers, rapporte Le Daily Mail. On s’attend à ce qu’environ 5.000 personnes soient vaccinées aujourd’hui, à raison de 100 personnes dans chaque centre.

Alors que Matt Hancock, ministre de la Santé, avait dévoilé que «les plus vulnérables et les plus de 80 ans ainsi que le personnel des maisons de retraite et du service public de santé passeraient en premier», Margaret Keenan, une grand-mère de 90 ans, est devenue la première patiente au monde à recevoir le vaccin de l’alliance américano-allemande Pfizer-BioNTech, indique Le Guardian. La distribution du vaccin sera «un marathon et pas un sprint», a prévenu Stephen Powis, le directeur médical du NHS. Ainsi, le Royaume-Uni ayant commandé 40 millions de doses du vaccin, permettant de protéger 20 millions de personnes (deux injections étant nécessaires), la majorité de la population britannique devra cependant attendre 2021.

D’après certains journaux britanniques, la reine Elizabeth II et son époux Philip seront vaccinés prochainement, le quotidien Mirror affirmant que ses deux membres éminents de la famille royale, ainsi que d’autres célébrités, notamment le chanteur Bob Geldof ou le guitariste des Rolling Stones, Ronnie Wood, comptent rendre publique leur vaccination afin «d’encourager le plus grand nombre de citoyens à se faire vacciner»

Arrivée au Caire de l’aide humanitaire d’urgence envoyée par le Maroc aux Palestiniens

Ce mardi matin, deux avions des Forces armées royales (FAR) ont atterri à l’aéroport de la Base aérienne Est du Caire, en Égypte. Ces appareils transportaient 20 tonnes d’aides humanitaires d’urgence ...

De nombreuses attentes autour de l’allégement des restrictions

Après la fin du mois sacré de ramadan et l’amélioration de la situation épidémiologique du Royaume,...

Les médecins annoncent une grève, des boycotts et un sit-in

Las des tergiversations du gouvernement face à leurs revendications, les médecins menacent d'observer une grève. Malgré leurs conditions de travail intenables, «les médecins, les pharmaciens et l...

Sebta : 1.500 migrants renvoyés au Maroc

Ce lundi 17 mai, quelque 6.000 personnes sont entrées à Sebta, un record. Face à cette situation exceptionnelle, l’Espagne a déployé «200 agents (supplémentaires)», dont 150 policiers nationaux et 50 ...

86 migrants ont forcé la barrière de Melilia

Après Sebta, c’est Melilia qui connaît un nouvel afflux massif de migrants. En effet, la préfecture du préside a signalé dans un communiqué, publié ce mardi 18 mai, que plus de 300 personnes orig...

Vaccin chinois : un 2e Dreamliner vient de décoller pour Pékin

Un second Dreamliner de la compagnie nationale Royal Air Maroc (RAM) a décollé à 8h45 de l'aéroport Mohammed V de Casablanca pour Pékin. Le vol AT3886 arrivera en Chine dans environ 12 heures. Il ramè...