Aller au contenu principal

Ouverture du procès de Nicolas Sarkozy pour corruption

Par Khansaa Bahra, Publié le 23/11/2020 à 11:09, mis à jour le 23/11/2020 à 17:00
Teaser Media
Sarkozy

Faux départ ce lundi 23 novembre au procès inédit de Nicolas Sarkozy pour corruption dans l'affaire dite des "écoutes". Le tribunal a suspendu l'audience jusqu'à jeudi, le temps de réaliser une expertise médicale d'un des trois prévenus, l'ex-haut magistrat Gilbert Azibert. L’ex-chef de l’État français est poursuivi devant le tribunal correctionnel de Paris. Ce procès doit durer jusqu’au 10 décembre. Jugé pour corruption et trafic d’influence, l’ancien président est accusé d’avoir essayé de soudoyer un magistrat en échange d’informations sur une enquête visant les finances de son parti.

Sarkozy soupçonné d’avoir tenté d’obtenir en 2014, par l’intermédiaire de son avocat Thierry Herzog, des informations classifiées auprès de l’ex-haut magistrat, Gilbert Azibert, en marge de l’affaire Bettencourt (soldée pour lui par un non-lieu en 2013). Dans cette affaire dite «des écoutes», également appelée affaire «Paul Bismuth», Sarkozy, qui a été président entre 2007 et 2012, comparaît aux côtés de son avocat Thierry Herzog et de Gilbert Azibert. Ce dernier, âgé de 73 ans et figure clé de l’affaire, pourrait demander un renvoi pour raisons médicales. Herzog et Azibert seront jugés pour les mêmes charges, mais aussi pour «violation du secret professionnel».

Avec ce procès, Sarkozy devient ainsi le premier ancien président français de l’histoire récente à apparaître sur le banc des accusés. Notons que l’ancien président français Jacques Chirac avait également été jugé et condamné en 2011 pour corruption. Cependant, il n’avait jamais comparu devant ses juges à cause de son état de santé.

Le tourisme spatial, bonne ou mauvaise idée ?

Le tourisme spatial est une activité qui consiste à envoyer des civils dans l'espace. En février, la société Virgin Galactic, spécialisée dans les vols spatiaux commerciaux, a envoyé trois personnes d...

Sinopharm désormais reconnu en France, mais sous conditions

Dans un Décret publié aujourd’hui, la France a modifié les conditions d’acceptation sur son territoire des personnes vaccinées. Selon ce texte, les personnes immunisées par Sinopharm pourront désormai...

Élections en Allemagne : l’ère Merkel touche à sa fin

Les Allemands se préparent à dire au revoir à Angela Merkel, dont les 16 années en tant que chancelière prendront fin après les élections législatives de ce dimanche 26 septembre. Le 22 novembre 2005,...

Sahara : l'Espagne appelle à parvenir à une solution «mutuellement acceptable»

Lors d'un discours prononcé ce mercredi 22 septembre devant l'Assemblée générale des Nations Unies (ONU), le chef du gouvernement espagnol Pedro Sánchez, a défendu la nécessité de parvenir à une solut...

Crise des sous-marins : tout ce qu’il faut savoir

Dans ce podcast, Elise Vincent, journaliste chargée de la défense au Monde, revient sur les détails de l’affaire actuelle des sous-marins. Elle explique ainsi pourquoi la rupture du contrat entre la F...

Qui sont les grands perdants de la crise des sous-marins ?

Voilà une semaine que la crise des sous-marins a explosé entre la France, l'Australie et les États-Unis. Depuis, l'hexagone a rappelé ses ambassadeurs des deux pays et le président américain Joe Biden...