Aller au contenu principal

Ouverture du procès de Nicolas Sarkozy pour corruption

Par Khansaa B., Publié le 23/11/2020, mis à jour le 23/11/2020
Teaser Media
Sarkozy

Faux départ ce lundi 23 novembre au procès inédit de Nicolas Sarkozy pour corruption dans l'affaire dite des "écoutes". Le tribunal a suspendu l'audience jusqu'à jeudi, le temps de réaliser une expertise médicale d'un des trois prévenus, l'ex-haut magistrat Gilbert Azibert. L’ex-chef de l’État français est poursuivi devant le tribunal correctionnel de Paris. Ce procès doit durer jusqu’au 10 décembre. Jugé pour corruption et trafic d’influence, l’ancien président est accusé d’avoir essayé de soudoyer un magistrat en échange d’informations sur une enquête visant les finances de son parti.

Sarkozy soupçonné d’avoir tenté d’obtenir en 2014, par l’intermédiaire de son avocat Thierry Herzog, des informations classifiées auprès de l’ex-haut magistrat, Gilbert Azibert, en marge de l’affaire Bettencourt (soldée pour lui par un non-lieu en 2013). Dans cette affaire dite «des écoutes», également appelée affaire «Paul Bismuth», Sarkozy, qui a été président entre 2007 et 2012, comparaît aux côtés de son avocat Thierry Herzog et de Gilbert Azibert. Ce dernier, âgé de 73 ans et figure clé de l’affaire, pourrait demander un renvoi pour raisons médicales. Herzog et Azibert seront jugés pour les mêmes charges, mais aussi pour «violation du secret professionnel».

Avec ce procès, Sarkozy devient ainsi le premier ancien président français de l’histoire récente à apparaître sur le banc des accusés. Notons que l’ancien président français Jacques Chirac avait également été jugé et condamné en 2011 pour corruption. Cependant, il n’avait jamais comparu devant ses juges à cause de son état de santé.

Russie : Alexeï Navalny incarcéré

Le principal opposant russe a été incarcéré ce lundi et ce jusqu'au 15 février au moins suite à une audience improvisée dans un commissariat de la banlieue de Moscou. Alexeï Navalny a appelé...

WhatsApp reporte le transfert des données à Facebook

WhatsApp, qui devait partager les données des utilisateurs avec Facebook à compter du 8 février, a finalement reporté cette démarche au 15 mai. Alors que des milliers d’utilisateurs ont migré vers des...

La France mobilisée contre le «séparatisme islamiste»

Les fédérations musulmanes de France se sont mises d’accord le dimanche 17 janvier sur une "charte des principes" demandée par le président Emmanuel Macron dans sa tentative d’éradiquer le sectar...

Investiture de Joe Biden : les USA en état d'alerte

Alors que l’investiture du président américain élu Joe Biden est prévue ce mercredi 20 janvier, Washington et les capitales fédérales se barricadent dans l’attente d’éventuelles manifestations pro-Tru...

La Tunisie à nouveau en proie à l'agitation sociale

Des affrontements violents entre la police et les manifestants ont éclaté ce week-end en Tunisie. Les émeutes ont eu lieu àTunis et dans au moins 15 autres villes, alors que le pays est confronté à un...

L'UE impactée par les retards de livraison des vaccins

Le laboratoire américain Pfizer a confirmé vendredi que ses livraisons de vaccins allaient ralentir fin janvier-début février, le temps de faire des modifications dans le processus de production et ai...