Aller au contenu principal

Le Palmarès de la 72e édition du Festival de Cannes

Par Khansaa Bahra, Publié le 27/05/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Les 10 jours de cinéphilie sont terminés. La cérémonie de clôture du Festival de Cannes s’est déroulée samedi 25 mai. Voici le palmarès de cette 72e édition.

 

Bong Joon-ho, de Corée du Sud, a remporté la Palme d'Or, le prix le plus prestigieux du Festival de Cannes, pour son septième long métrage, "Parasite". C'est la première fois que le réalisateur remporte ce que beaucoup considèrent comme le plus grand honneur du cinéma mondial.

 

La réalisatrice franco-sénégalaise Mati Diop, première femme noire en compétition depuis la création du festival, a remporté le Grand Prix pour son long métrage de fiction "Atlantics", une approche unique et réaliste de la migration au Sénégal.

 

"Les Misérables" de Ladj Ly et "Bacurau" du duo brésilien Kleber Mendonca Filho et Juliano Dornelles se sont partagé le Prix du Jury ex aequo.

 

Le prix du meilleur réalisateur a été attribué aux frères Dardenne pour "Le jeune Ahmed" et le prix du scénario a été attribué à Celine Sciamma pour "Portrait d'une dame en feu".

 

Emily Beecham a été nommée meilleure actrice pour sa performance dans "Little Joe" de Jennifer Hausner, tandis qu'Antonio Banderas a remporté le prix du meilleur acteur pour "Pain and Glory" de Pedro Almodovar, dans lequel il a interprété une version du réalisateur dans l'autobiographie romancée d'Almodovar.

 

Camera d'Or, le prix du meilleur premier film, a été attribué à Cesar Diaz pour "Nos mères", projeté dans le cadre de la Semaine de la critique du festival.

 

Le président du Jury, Alejandro González Iñarritu, s'est exprimé à l’issue de la cérémonie samedi soir. "Ces films se centrent sur une frustration, une colère qui sont actuelles et dont l’urgence résonne en nous. Voilà pourquoi ils nous ont touchés".

La maternité célibataire au Maroc, entre exclusion et injustice

Pècheresses, hors-la-loi. Ainsi sont qualifiées les femmes qui ont un enfant hors mariage au Maroc....

Réforme du système de santé : le choix judicieux du Royaume

Le roi Mohammed VI a donné la semaine dernière le coup d’envoi d’un grand chantier pour la générali...

600 infractions en matière des prix et de qualité durant châabane

Selon le département des affaires générales et de la gouvernance, relevant du ministère de l’Économie, les contrôles, durant le mois de châabane, des prix et de la qualité des produits alimentaires de...

Vente en ligne de médicaments : une grande menace pour les Marocains

En raison de la pandémie de la Covid-19 et des restrictions mises en place pour l’endiguer, le e-co...

Les origines du féminisme au Maroc

Dans cet épisode de Radio Maarif, la professeur Latifa El Bouhsini explique les origines du féminisme au Maroc. Entre la bataille pour l'enseignement et la lutte pour l'égalité des droits, ces sources...

Les dates du baccalauréat 2020-2021 dévoilées

Ce lundi 19 avril, le ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, a annoncé que les épreuves de l’examen national ...