Aller au contenu principal

Afrique du Nord : un symposium sur la transition énergétique

Par Khansaa B., Publié le 24/09/2020, mis à jour le 24/09/2020
Teaser Media
Afrique du Nord : un symposium sur la transition énergétique

Ce lundi 21 septembre, Mohammed Ghazali, secrétaire général du département de l’Énergie et des Mines, a coprésidé avec Dave Turk, directeur exécutif adjoint de l’Agence internationale de l’énergie, le symposium régional virtuel relatif à la transition énergétique propre en Afrique du Nord. Selon un communiqué du ministère de l’Énergie, des Mines et de l’Environnement, cet événement a été organisé par l’Agence Internationale de l’Énergie avec le soutien de la tutelle. Il a réuni «Kitty Van der Heiden, vice-ministre de la Coopération internationale au ministère des Affaires étrangères des Pays-Bas, des représentants de pays d’Afrique du Nord, d’organisations régionales et internationales, du secteur privé, de banques de développement et de multiples institutions financières multilatérales et régionales, ainsi que d’autres parties prenantes».


Selon le communiqué, ce symposium était consacré à la discussion des principales conclusions du nouveau rapport de l’Agence internationale de l’énergie sur les transitions des énergies propres en Afrique du Nord, publié à l’occasion de cet événement. Cette réunion était également l’occasion d’échanger de points de vue sur les opportunités et les défis auxquels est confrontée l’accélération de la transition énergétique propre dans cette région. Ce symposium visait à renforcer «la volonté politique pour assurer la transition énergétique propre et renforcer le dialogue régional entre les leaders énergétiques de cette région, permettant ainsi d’orienter les décideurs nationaux à mettre en œuvre des politiques à fort impact sur l’attraction des investissements dans ce domaine et à réaliser les objectifs de développement durable», précise le communiqué.


Cet événement a également été l’occasion de soulever les défis de la Covid-19 et ses implications économiques pour le secteur de l’énergie en Afrique du Nord. Cette réunion a ainsi permis de discuter des moyens susceptibles d’accélérer les transitions d’énergie propre dans cette région permettant d’offrir des opportunités pour une reprise forte et durable en termes de croissance économique, de création d’emplois, de production d’énergie durable et de sécurité énergétique.


«Au cours de ce symposium, et au regard du rôle pionnier du Maroc dans le domaine de la transition énergétique aux niveaux régional et international, Mohamed Ghazali a présenté le modèle énergétique marocain basé sur les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique, ainsi que le plan de financement innovant adopté par le Maroc pour mettre en œuvre des projets assurant une transition énergétique durable», conclut le communiqué.


  • Partagez

Aziz Rabbah s’entretient avec son homologue britannique

Ce mercredi 21 octobre, Aziz Rabbah, ministre de l’Énergie, et Sir Hon Lord Goldsmith of Richmond Park, ministre d’État britannique de l’Environnement, se sont entretenus virtuellement. Lors de cet éc...

Trois étapes pour la simplification des procédures administratives

Tenu ce jeudi 22 octobre à Rabat, le Conseil de gouvernement a suivi un exposé sur la mise en application de la loi n° 55.19 relative à la simplification des procédures et formalités administratives. ...

Nasser Bourita s’entretient avec son homologue chinois

Ce jeudi 22 octobre, Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, a eu un entretien téléphonique avec son homologue chinois, Wang Yi. Lors de cet échange, les deux chefs de diplomateie ont s...

Sahara : l’ONU exige que le Polisario quitte Guerguerat

Après avoir adressé plusieurs avertissements au Front Polisario, Antonio Guterres, Secrétaire génér...

Les relations Maroc-USA plus étroites que jamais

Dans le cadre d’une tournée diplomatique qui a commencé au Liban et qui prendra fin au Royaume-Uni,...

Bolsonaro : le Maroc est un partenaire stratégique pour le Brésil

Le Maroc est l'un des principaux partenaires arabes du Brésil. Preuve en est la déclaration faite par le président brésilien Jair Bolsonaro ce lundi lors du Forum économique Brésil-Pays arabes organis...