Aller au contenu principal

Rebooster le Tourisme : le Maroc multiplie ses rencontres à l’étranger

Nadia Fettah Alaoui, ministre du Tourisme, de l’Artisanat, du Transport aérien et de l’Économie sociale, s’est rendue dans la capitale géorgienne Tbilissi pour prendre part à la 112e session du Conseil exécutif de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT). Parallèlement, l’Office national marocain du tourisme (ONMT) expose devant l’assemblée générale des entreprises du voyage à Paris le potentiel touristique du Maroc. Des démarches qui interviennent au moment où le royaume vit l’une des pires saisons touristiques de son histoire.

Par Mohamed L., Publié le 17/09/2020, mis à jour le 17/09/2020
Teaser Media
Tourisme

L’heure est à la promotion du produit Maroc à l’étranger. En effet, le pays multiplie ses rencontres avec les différents acteurs internationaux du secteur. Nadia Fettah Alaoui, ministre de Tourisme, de l’Artisanat, du Transport aérien et de l’Économie sociale, a rencontré cette semaine Zurab Pololikashvili, secrétaire général de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT). L’objet de la rencontre est de discuter de l’état d’avancement de l’organisation de la 24e session de l’Assemblée générale de l’OMT, prévue en 2021 à Marrakech, rapporte le quotidien Les Inspirations Éco ce jeudi.

La ministre a profité de sa présence dans la capitale géorgienne Tblilissi pour tenir des réunions avec plusieurs de ses homologues, dont ceux de la Grèce, de l’Arabie saoudite, de l’Égypte, ainsi qu’avec la secrétaire d’État au tourisme du Portugal. Les perspectives de développement des relations entre le Maroc et ces pays ont été au centre du débat.

De son côté, l’Office national marocain du tourisme (ONMT) a également pris part cette semaine à une rencontre internationale. Il s’agit de l’assemblée générale des entreprises du voyage, tenue à Paris. Selon le journal L’Économiste, de ce jeudi 17 septembre 2020, l’objectif du déplacement de l’ONMT à ce rendez-vous est de maintenir la programmation de la destination Maroc auprès des voyagistes historiques, tels que Karavel-Promovacances et FRAM, NG Travel, voyage privé… etc.

Cependant, ces derniers demandent plus de flexibilité de la part du royaume pour tenir la destination dans les programmations d’hiver. Parmi leurs requêtes, un délai de 72 heures pour les tests PCR (au lieu de 48 heures) et aucune obligation de tests sérologiques pour les départs vers le Maroc.

 

Baisse des arrivées de 63% au premier semestre 2020

Les derniers chiffres du ministère du Tourisme donnent froid dans le dos. La baisse des arrivées touristiques au Maroc au premier semestre 2020 est estimée à 63% (contre une moyenne mondiale de 65%), rapporte le journal le Matin ce jeudi 17 septembre 2020. Les nuitées ont quant à elles baissé de 55% et les recettes touristiques ont diminué de 30%.

En termes de valeurs, la perte financière mondiale cumulée à fin juin 2020 est estimée à 460 milliards de dollars. Une somme gigantesque, mais légitime quand on sait que le monde a enregistré 440 millions d’arrivées en moins par rapport au premier semestre 2019. D’après l’Organisation mondiale du tourisme, le secteur continuera à souffrir au moins pour le reste de l’année 2020. Un retour aux niveaux de 2019 en termes d’arrivées touristiques est attendu dans «2 à 4 ans».


  • Partagez

Conseil d’administration de la CGEM : ce qu’il faut retenir

Présidé par Chakib Alj, le Conseil d’administration de la Confédération générale des entreprises du...

Le Maroc lève 1 milliard d'euros sur les marchés

Malgré la dégradation de l’environnement économique mondial, le Maroc a pu emprunter sur le marché ...

BERD : 20 M$ pour le Crédit Agricole du Maroc

Ce mercredi 23 septembre, la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) a signé une convention de prêt avec le Groupe Crédit Agricole du Maroc (GCAM). Dans le cadre de cette n...

Bank Al-Maghrib temporise avant de possibles nouvelles mesures en décembre

L’évolution de la situation économique au cours des prochains mois est entourée de nombreuses incer...

LaStartupFactory lance Boost With Facebook, programme destiné aux PME marocaines

Ce mardi 22 septembre, Facebook a lancé un nouveau programme visant à soutenir les petites et moyennes entreprises (TPE-PME) dans leur reprise économique. Au Maroc, cette initiative sera mise en œuvre...

Le Maroc va lever deux milliards d’euros

Ce mercredi 23 septembre, le Maroc a annoncé sa sortie sur le marché financier international. En effet, l’agence américaine Bloomberg a confirmé que le Royaume a mandaté un groupe de quatre banques d’...