Aller au contenu principal

Le président du PSG Al-Khelaifi, objet d'une enquête de corruption

Par H.L.B, Publié le 23/05/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Le président du Paris Saint-Germain, Nasser Al-Khelaifi, fait l'objet d'une enquête de corruption dans le cadre des Championnats du monde d'athlétisme de cette année au Qatar.

 

Al-Khelaifi, propriétaire de BeIN Sports, a été placé sous enquête par le juge Renad van Ruymbeke, qui étudie également les candidatures de Rio et de Tokyo pour les Jeux olympiques de 2016 et 2020.

 

L'AFP rapporte qu'une accusation de "corruption active" a été déposée contre Al-Khelaifi. Il a comparu volontairement devant le juge en mars, après avoir été déclaré témoin, mais n'a pas assisté à son rappel à la mi-mai, pour assister à la finale de l'Emir Cup qatarie.

 

Il s'agit de l'affaire Oryx QSI, entreprise de son frère Khaled, soupçonné d'avoir effectué deux paiements totalisant 3,5 millions de dollars à Pamodzi Sports Marketing, propriété de Papa Massata Diack, le fils de l'ancien président de l'Association internationale des fédérations d'athlétisme (IAAF).

 

Les paiements ont été effectués avant le vote pour l'hôte des Championnats du monde d'athlétisme de 2017 en 2011, lorsque Doha a perdu contre Londres. Doha a finalement remporté les Championnats de 2019, qui se dérouleront en septembre et octobre prochains.

 

Toutefois, selon l'agent d'Al-Khalaifi, Francis Szpiner, le nom de son client "n'apparaît sur aucun des documents du dossier".

 

"L'audience initiale de Nasser Al-Khelaifi a été provoquée par une confusion honteuse de la part du juge en chef, qui a confondu Oryx QSI, une société dirigée uniquement par son frère, avec QSI, qui est un régent du Qatar et dont Al Chelaifi est président" a déclaré Szpiner à Le Parisien.

 

"Nasser Al-Khelaifi n'a jamais été impliqué dans les candidatures de Doha pour les championnats du monde d'athlétisme. Il n'avait aucun lien avec Oryx QSI lorsque les paiements ont été effectués en 2011 ; il n'a été actif dans la société qu'entre 2013 et 2016".


  • Partagez

Botola 2 : suspense pour l’accession en 1ère division

Le Chabab Mohammedia, le Moghreb de Fès et l’Olympique Dcheira sont au coude à coude à deux journée...

Raja-WAC : un derby terne qui se solde par un score vierge (0-0)

La montagne a accouché d’une souris. Le 128e derby entre le Raja et le Wydad Casablanca n’a pas réservé un beau spectacle. Loin de là. Les deux plus grosses occasions ont été l’œuvre en première mi-te...

Football : Zidane annoncé au WAC

C’est une bonne pioche pour les Rouges et blancs. La famille wydadie s’apprête à accueillir Enzo, fils aîné de l’entraineur du Real Madrid Zinedine Zidane. Les médias ibériques spécialisés sont f...

Botola : un derby explosif et probablement décisif

Ce jeudi, tous les regards seront tournés vers le Complexe sportif Mohammed V de Casablanca qui abr...

Munir El Haddadi pourra porter le maillot du Maroc

Il n’a cessé de clamer son désir de jouer pour le Maroc. Finalement, il a obtenu gain de cause. La FIFA a rendu son verdict ce vendredi. L’instance du foot mondial va modifier la r...

Botola Pro : le WAC se rapproche de la place de leader

La course pour le titre de champion du Maroc saison 2019-2020 s’annonce électrique. Victorieux du R...