Aller au contenu principal

Sociétés cotées : les secteurs construction et immobilier très affectés par la crise

Le chiffre d’affaires des entreprises cotées a baissé de 10,5% entre avril et juin pour s’établir à 55,7 milliards de DH. Cette période a été marquée par l’arrêt de plusieurs pans de l’économie en raison du confinement. Sur les 69 entreprises prises en compte, 54 ont enregistré une baisse de leurs revenus. L’année avait plutôt bien démarré pourtant, notamment au 1er trimestre. Finalement, les revenus des pensionnaires de la cote ont baissé de 5% à 116,7 milliards de DH après six mois. Les secteurs immobilier, BTP, ciment et distribution ont été très affectés.

Par J.R.Y, Publié le 09/09/2020 à 13:41, mis à jour le 09/09/2020 à 15:24
Teaser Media
bourse résultats

Les sociétés cotées n’ont pas été épargnées par les effets de la crise sanitaire. Cependant, comme pour le reste de l’économie, les impacts ne sont pas les mêmes selon les secteurs. Les investisseurs guettaient surtout les indicateurs d’activité du deuxième trimestre, une période durant laquelle l’économie était quasiment à l’arrêt à cause du confinement.

 

L’activité en souffrance

Le chiffre d’affaires des entreprises cotées a baissé de 10,5% entre avril et juin pour s’établir à 55,7 milliards de DH, selon Attijari Global Research. Sur les 69 entreprises prises en compte, 54 ont enregistré une baisse de leurs revenus. Elles étaient seulement 36 au 1er trimestre. Les secteurs les plus durement affectés par la crise sont la distribution, l’immobilier et le ciment dont les revenus trimestriels ont dévissé. Le plongeon va de 23,3% dans la distribution à 74,8% dans l’immobilier. En revanche, les secteurs banques, télécoms et mines ont influencé positivement le chiffre d’affaires du marché. Si les revenus des banques sont en hausse en raison de la forte augmentation de la production du crédit pour accompagner les entreprises durant la crise, elles s’attendent à une nette dégradation du coût du risque sous l’effet de la détérioration de l’environnement économique. Cela va freiner leurs résultats dont le poids dans la masse bénéficiaire du marché est significatif. Globalement, les résultats de l’ensemble du marché seront aussi affectés par l’impact des dons au fonds Covid-19.

Après une augmentation de 0,5% au 1er trimestre, leurs revenus ont baissé de 5% à 116,7 milliards de DH après six mois. Sur cette période, les secteurs immobilier (-57,7%), BTP (-24,5%), ciment (-17,2%), distribution (-11,8%) affichent des replis sensibles de leur chiffre d’affaires. Les secteurs assurance et portuaire ont stabilisé leurs revenus alors que les banques, les mines et les télécoms ont affiché une hausse.

Échanges extérieurs : les principaux partenaires commerciaux du Maroc

Dans son dernier rapport annuel portant sur les échanges commerciaux du Maroc en 2020, l’Office des changes a indiqué que les transactions commerciales du pays avec le reste du monde ont enregistré un...

La reprise s’annonce bonne, mais reste menacée par la Covid-19

Au cours du deuxième trimestre 2021, le contexte international aurait été marqué par la poursuite d...

IPE : le CESE préconise une réforme «systémique progressive»

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a récemment publié une étude sur le système...

HCP : les perspectives économiques sont bonnes

Dans son budget économique exploratoire de 2022, le Haut-Commissariat au Plan (HCP) présente une ré...

Africa Motors : lancement officiel du Camion de la marque Foton au Maroc

Ce jeudi 15 juillet, lors d'une conférence de presse, Africa Motors, filiale du groupe automobile Auto Hall, a annoncé le lancement officiel du camion de la marque Foton baptisé Foton TM au Maroc. Cec...

Réforme fiscale : les conseillers adoptent le projet de loi-cadre n°19-69

Le projet de loi-cadre n°19-69 portant sur la réforme fiscale a été adopté ce mardi 13 juillet en séance plénière par la Chambre des conseillers. L’objectif de ce nouveau texte de loi est de détermine...