Aller au contenu principal

La RAM aurait refusé les propositions des pilotes de ligne

Les concessions des pilotes de ligne de réduire leur masse salariale de 400 millions de dirhams sur trois ans, en échange de la réintégration de 65 pilotes de la RAM, semblent être insuffisantes pour la direction de la compagnie aérienne nationale. Cette dernière aurait refusé cette proposition, précisant que cette somme représente à peine le montant des primes versées aux pilotes et non pas leur masse salariale. Les détails.

Par Mohamed Laabi, Publié le 08/09/2020 à 15:25, mis à jour le 08/09/2020 à 18:02
Teaser Media
Pilotes

La Royal Air Maroc dit non à l’Association marocaine des pilotes de ligne (AMPL). C’est en tout cas ce que rapporte le quotidien arabophone Al Ahdath Al Maghribia dans sa une du mardi 8 septembre 2020.

Réunie avec ses membres le 31 août dernier, l’AMPL avait proposé de contribuer au plan de soutien de la RAM avec une baisse salariale à hauteur de 400 millions de dirhams répartis sur 3 ans et par l’économie du coût du licenciement économique évalué à 250 millions de dirhams. En contrepartie, l’AMPL exige que les 65 pilotes licenciés pour des raisons économiques puissent retrouver leurs postes.

Royal air Maroc aurait négligé cette offre. En effet, d’après le quotidien arabophone qui cite une source interne, la direction de la RAM aurait jugé que les 400 millions de dirhams proposés par l’AMPL représentent à peine le montant des primes versées aux pilotes sur les 3 ans et ne concerne pas la masse salariale en elle-même.

Selon la même source, certains pilotes auraient même reçu leurs chèques et indemnités liées à ce licenciement, et la compagnie se dirigerait vers la fermeture de ce dossier une fois pour toutes.

 

Une grève bientôt observée

L’AMPL ne compte pas rester les bras croisés. Lors de sa réunion du 31 août, l’Association a souligné qu’en cas de refus de ses propositions, elle déposera un préavis de grève dont la date sera fixée ultérieurement par le bureau, en fonction de l’évolution des événements et du contexte sanitaire. En effet, sur les 391 membres qui ont participé au vote organisé par l’AMPL, 308 d’entre eux ont voté pour le dépôt d’un préavis de grève.

Dans ces vidéos de LeDesk, plusieurs pilotes ayant passé plus de 5000 heures de vol ont livré des témoignages poignants quant à leur situation actuelle. Ces derniers ont été poussés vers la porte de sortie et seront contraints de quitter leur pays pour trouver un emploi.

 

 

 

L’AMPL qui qualifie la démarche de la Royal Air Maroc d’injustifiée (estimant qu’une réduction des salaires aurait suffi) se tourne désormais vers le gouvernement pour trouver un compromis entre les deux parties.

Pour rappel, plusieurs compagnies aériennes internationales ont été forcées de prendre des mesures draconiennes pour éviter la faillite. British Airways a décidé de licencier 240 pilotes. L’institution a également opérée une réduction de salaire de près de 8%, rapporte l’Économiste. Idem pour les compagnies canadiennes et américaines. American Airlines avait annoncé à ses 140000 salariés son intention de licencier 19000 salariés dès le 1er octobre prochain. Doug Parker, directeur général d'American Airlines avait déclaré que ce message a «été le plus difficile que la compagnie ait eu à partager».

 

 

M. Benchaâboun présente le cadre général de la loi de Finances 2022

Mohamed Benchaâboun, ministre de l’Économie, des Finances et de la Réforme de l’Administration, a p...

Renouvèlement des accords entre Renault et le Maroc

Ce mardi 27 juillet, le groupe Renault Maroc a annoncé la signature du renouvèlement de ses accords avec le Maroc sur la période 2021-2030. Cette convention, paraphée dans le cadre du plan d’accélérat...

Le projet de loi de Finances 2022 au centre des débats

Le ministre de l’Économie, des Finances et de la Réforme de l’administration, Mohamed Benchaâboun, ...

L’État cède 35% de Marsa Maroc à Tanger Med

Dans un communiqué publié ce mardi 27 juillet, Marsa Maroc a annoncé que l’État procèdera à la cession au profit du groupe Tanger Med, d’une participation stratégique à hauteur de 35% du capital socia...

Campagne céréalière 2020-2021 : une très bonne récolte de 103,2 millions de quintaux

La campagne agricole 2020-2021 s’est distinguée par une bonne répartition temporelle de pluviométrie et une occurrence avec les stades clés de développement des céréales (tallage, montaison et remplis...

Tourisme : quelles perspectives pour le deuxième semestre 2021 ?

L’Office national des aéroports (ONDA) a souligné dans un communiqué que le nombre de passagers enr...