Aller au contenu principal

Syrie: Washington soupçonne Damas d’une nouvelle attaque chimique

Par Khansaa B., Publié le 22/05/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Le département d'État aux États-Unis a annoncé ce mardi 21 mai que des éléments indiquent que le gouvernement syrien pourrait utiliser des armes chimiques, notamment dans une attaque présumée au chlore, dans le nord-ouest de la Syrie. Washington et ses alliés ont réagi "rapidement et de manière appropriée".

 

"Malheureusement, nous continuons de voir des signes indiquant que le régime d'Assad pourrait renouveler son utilisation d'armes chimiques, comme le chlore qui a été utilisé lors d'une attaque dans le nord-ouest de la Syrie le matin du 19 mai", a déclaré dans un communiqué Morgan Ortagus, le porte-parole du département d'État américain.

 

"Nous collectons toujours des informations sur cet incident, mais nous réitérons notre avertissement : si le régime d'Assad utilise des armes chimiques, les États-Unis et nos alliés réagiront rapidement et de manière appropriée", a-t-elle déclaré.

 

Ortagus a déclaré que cette attaque présumée faisait partie d’une campagne violente menée par les forces du président syrien Bashar al-Assad, qui ont violé un cessez-le-feu protégeant plusieurs millions de civils dans la région d’Idlib.

 

"Les attaques du régime contre les communautés du nord-ouest de la Syrie doivent cesser", indique le communiqué. "Les États-Unis réitèrent l'avertissement du président Trump : une attaque contre la zone d'Idlib constituerait une escalade imprudente qui menacerait de déstabiliser la région."

 

Rappelons que l'administration Trump avait bombardé à deux reprises, en avril 2017 et en avril 2018, la Syrie à cause de l'utilisation d'armes chimiques par Assad. En septembre, un haut responsable américain a déclaré que des preuves montraient que ces armes étaient en cours de préparation par les forces du gouvernement syrien à Idlib, la dernière grande forteresse rebelle du pays.

Birmanie : la répression meurtrière des manifestants se poursuit

Ce lundi 1er mars, de nouveaux rassemblements ont eu lieu dans plusieurs villes en Birmanie. Ces manifestations pro-démocratiques, survenues près d’un mois après le coup d’État en Birmanie, ont été ré...

Affaire des écoutes : Nicolas Sarkozy condamné à trois ans de prison

Ce lundi 1er mars à Paris, l’ancien président français Nicolas Sarkozy a été condamné à trois ans de prison, dont deux avec sursis. Une première pour un président de la Ve République. Poursuivi pour c...

Israël vaccinera des dizaines de milliers de Palestiniens

Dimanche 28 février, les autorités israéliennes ont confirmé que leur pays vaccinera des dizaines de milliers de Palestiniens. Sont concernés ceux ayant un permis pour travailler en territoire israéli...

Après les États-Unis, l’UE devrait autoriser le vaccin de Johnson & Johnson

Après celui de Pfizer-BioNTech, celui de Moderna et celui d’AstraZeneca, le vaccin contre la Covid-19 de Johnson & Johnson devrait être autorisé début mars par l’Union européenne (UE) et commencer...

L’armée américaine mène un raid meurtrier en Syrie

Ce jeudi 25 février, le président américain Joe Biden a autorisé une frappe en Syrie contre des infrastructures utilisées par ce que le Pentagone a présenté comme des milices soutenues par l’Iran. Sui...

Covid-19 : l’UE aborde la pénurie des vaccins et les certificats de voyage

Les dirigeants européens se réunissent ce jeudi pour accélérer le déploiement du vaccin contre la Covid-19 en Europe. Ils ne sont pas tous sur la même longueur d’onde au sujet de la fermetur...