Temps de lecture : 3 minutes


Aid Al Adha : une faible demande malgré des prix « attractifs »

Temps de lecture : 3 minutes

Catégorie Société , Gros plan

Temps de lecture : 3 minutes

Malgré des prix plus ou moins bas par rapport aux années précédentes, la demande se fait rare à trois jours seulement du jour de l’Aïd. Les restrictions de déplacements annoncées le dimanche 26 juillet par le gouvernement n’arrangent pas les choses. De nombreux citoyens se sont vus obligés de rester chez eux au lieu de rejoindre leurs familles et proches durant cette période.

Temps de lecture : 3 minutes

C’est une fête du sacrifice assez triste que vont vivre plusieurs millions de Marocains ce vendredi. Les restrictions liées à l’Aïd Al Adha  empêchent un nombre important de citoyens de rejoindre leurs familles. Concernant la vente de moutons, la demande n’est pas vraiment au rendez-vous à moins de 72 heures du jour J. Pourtant, les prix sont visiblement plus bas que ceux des années précédentes, le quotidien L’Économiste rapporte, dans son édition du mardi 28 juillet 2020, que la fourchette pour des moutons de bonne qualité varie entre 1500 et 2500 dirhams, tandis que pour les petits caprins, le niveau des prix ne dépasserait guère les 700 dirhams.



«Nous avons baissé les prix face à une faible demande. Le plus important est de gagner de l’argent après des mois de vaches maigres», souligne un éleveur de bétail à l’AFP. Certaines voix sur les réseaux sociaux ont appelé à une annulation de l’Aïd cette année, mais les autorités ont fi   ni par le maintenir. «Cette fête a un impact important sur le monde rural et encore plus en cette période de crise. L’interdire aurait été une catastrophe pour le monde rural», souligne le chercheur Larbi Zagdouni.



L’an passé, le chiffre d’affaires global lié à l’Aïd al-Adha avait atteint environ 12 milliards de dirhams, selon le ministère de l’Agriculture. Si le gouvernement a décidé d’autoriser le sacrifice cette année, il a insisté sur le respect de la distanciation et le port obligatoire du masque. Cependant, des images partagées il y a quelques jours sur les réseaux sociaux inquiètent l’opinion publique. On y voit des marchés bondés d’acheteurs sans masques venus voir et négocier les prix d’achat.


Wow

Rappelons que cette année, 8 millions de têtes d’ovins et caprins ont été identifiées dans le royaume, selon les derniers chiffres de l’Office national de la sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA). Plus de la moitié d’entre eux est concentré dans l’axe Tanger-Casablanca-Marrakech, trois des 8 villes touchées par des restrictions de déplacement depuis dimanche dernier.


Khalid Aït Taleb

Réforme de la santé : Aït Taleb rassure

Invité dimanche de l’émission "Décryptage" diffusée par la radio MFM, le ministre de la Santé et de la Protection sociale, Khalid Aït Taleb, a répondu en direct, deux heures durant…
Grippe saisonnière : le citoyen inquiet

Grippe saisonnière : le citoyen de plus en plus inquiet

La grippe saisonnière inquiète tout le monde autant que la Covid-19. À l’échelle nationale, plusieurs citoyens ont affirmé présenter des symptômes grippaux plus sévères que d’habit…
Concours du barreau : Ouahbi entre le marteau et l’enclume

Concours d’accès au barreau : Ouahbi entre le marteau et l’enclume

Après sa déclaration provocatrice, le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, a provoqué un tollé. L’acharnement médiatique contre lui a commencé lorsqu’il a répondu à un journa…
Forum de la MAP : Ouahbi s'explique sur la polémique du concours d’accès aux barreaux

Concours d’accès aux barreaux : les explications de Ouahbi

Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, était, mardi 24 janvier, l'invité du Forum de la MAP, qui s’est tenu sous le thème "Code pénal : les enjeux de la réforme". Cette renc…
Grand froid : à la rescousse des zones enclavées

Grand froid : à la rescousse des zones enclavées

Sur instructions royales, la Fondation Mohammed V pour la solidarité a mis en place l’action solidaire "Grand Froid" dans les zones les plus touchées par la vague de froid inhabitu…
Le Maroc séduit toujours les retraités français

Le Maroc séduit toujours les retraités français

Même si la Grèce et le Portugal sont les nouvelles destinations favorites des Français à la recherche d'un supplément de qualité de vie, le Maroc conserve ses adeptes. Le Royaume a…
Stress hydrique : les dernières pluies sauveront elles la donne ?

Stress hydrique : les avantages et les inconvénients de la vague de froid

La sécheresse est l'un des principaux défis auxquels le Maroc est confronté. Ces derniers mois, la hausse des températures et la pénurie des précipitations, provoquées par le chang…
CMC : comment consolider l’économie nationale ?

CMC : comment consolider l’économie nationale ?

Le Centre marocain de conjoncture (CMC) vient de publier son Bulletin thématique intitulé "État social et développement humain". Sous le n°55-56, ce dernier rapport annuel du Centr…