Aller au contenu principal

Covid-19 : plus de 50 millions d’Africains menacés d’extrême pauvreté

La Banque africaine de développement (BAD) a souligné mardi dernier dans un rapport que plus 50 millions d’Africains pourraient basculer dans l’extrême pauvreté en raison des conséquences économiques de la pandémie du Covid-19. Basé à Abidjan, la BAD prédit également une importante récession économique sur le continent, avec une contraction de 1,7% à 3,4% du produit intérieur brut (PIB).  

Par Mohamed L., Publié le 09/07/2020, mis à jour le 09/07/2020
Teaser Media
Afrique

Le rapport de la banque africaine de développement (BAD) est affligeant. Plus de 50 millions d’Africains seraient menacés d’extrême pauvreté en raison du Covid-19, rapporte le Monde. Ce rapport publié mardi dernier anticipe également une importante récession économique pour le continent, avec une contraction du PIB de 1,7% à 3,4% cette année.

Selon la même source, la récession devrait toucher en 2020 quatre des cinq plus grandes économies d’Afrique : l’Afrique du Sud (de − 6,3 % à -7,5 %), le Nigeria (-4,4 % à -7,2 %), l’Algérie (-4,4 % à -5,4 %) et le Maroc (-3,3 % à -4,6 %) tandis que l’Égypte, à l’économie plus diversifiée, devrait conserver une croissance positive située entre 0,8 % et 2,2 %. Des chiffres qui signifient une perte de 5,6 à 7,3 points par rapport aux prévisions de croissance avant la crise du Covid-19, qui étaient largement positives.

 

Une grande perte d’emplois

La BAD souligne également qu’entre 24,6 et 30 millions d’emplois seront perdus cette année. Alors que l’Afrique est l’un des continents les moins impactés par le Coronavirus (près de 500.000 cas, dont 11.700 morts), le continent a pris un coup important sur le plan économique. Premier pays à subir le choc économique du virus, le Nigéria (200 millions d’habitants) devrait voir plus de 10 millions de ses habitants tomber dans l’extrême pauvreté en 2020, rapporte Hespress FR.

«Entre 8,5 et 11,5 millions de Nigérians devaient tomber dans l’extrême pauvreté en 2020, dans ce pays très dépendant de son secteur pétrolier durement touché par la crise économique mondiale et la chute des prix de l’or noir», précise la BAD.

Quatrième pays le plus peuplé d’Afrique avec 90 millions d’habitants, la République démocratique du Congo (RDC) pourrait voir tomber dans l’extrême pauvreté 2,7 à 3,4 millions de personnes, alors que ce pays d’Afrique centrale compte déjà 72% d’habitants vivant sous le seuil de 1,90 dollar par jour.


  • Partagez

La BMCI digitalise son rapport de Responsabilité sociale des entreprises

La BMCI est la première banque marocaine à lancer sa plateforme digitale de reporting pour la Respo...

Les impayés montent en flèche dansles compagnies d’assurance

Sur la période de janvier à mai 2020, le taux d’encaissement des entreprises d’assurances a baissé ...

Ce que réserve le contrat-programme aux opérateurs touristiques

Un contrat-programme a été signé ce jeudi 6 août entre le ministère des Finances, le ministère du T...

Covid-19 : le taux de chômage au Maroc atteint son plus haut niveau depuis 2001

La pandémie du nouveau coronavirus et la crise économique qui en résulte dévastent les marchés du t...

Relance économique : la machine est en marche

Le Comité de veille économique (CVE) s’est réuni ce jeudi 6 août 2020 pour mettre en œuvre les orie...

Échanges extérieurs : allègement du déficit commercial au premier semestre

Ce vendredi 7 août, le quotidien Aujourd’hui Le Maroc a détaillé l’activité de l’export enregistrée au titre des six premiers mois de l’année 2020 au Maroc. Selon le journal, l’Office des changes...