Aller au contenu principal

Rapport : voici les 30 plages interdites de baignade cet été

Le ministère de l’Énergie, des Mines et de l’Environnement a rendu publique un rapport du laboratoire national des études et de surveillance de la pollution (LNESP). Ce rapport sur la qualité des eaux de baignade a concerné 175 plages à travers le royaume et en déconseille 30 d'entre elles.

Par Mohamed L., Publié le 08/07/2020, mis à jour le 08/07/2020
Teaser Media
Plages

Les Marocains sont fixés sur les plages à éviter cet été. En effet, le département de l’Environnement du ministère de l’Énergie, des Mines et de l’Environnement a dévoilé, en début de semaine, les rapports sur la qualité des eaux de baignade et de sable des plages du royaume. Le ministère a examiné 175 plages, dont 145 ont été déclarées conformes à la baignade, tandis que 30 sont formellement interdites, rapporte le quotidien les Inspirations Éco dans son édition du mercredi 8 juillet 2020.

La région de Tanger-Tetouan-Al Hoceima totalise le plus grand nombre de plages interdites (12 plages), à savoir : Calabonita, Quemado, Sabadilla et Torres dans la province d’Al Hoceima, Azla dans la province de Tétouan, Martil dans la préfecture de M’diq-Fnideq, Ksar El Majaz (ex-Ksar Sghir) dans la province de Fahs Anjra, Jbila III, Sidi Kacem, Asilah Port dans la préfecture de Tanger-Asilah et Petite Plage et Miami dans la province de Larache.

La région Casablanca-Settat compte 9 plages interdites à la baignade cette année. Il s’agit des plages de grand Zenata, petit Zenata, Nahla Sidi Bernoussi, Nahla Ain Sebaâ et Chahdia dans la préfecture de Casablanca, d’Essanawbar (David) dans la province de Benslimane, d’Ouled Hmimoune dans la préfecture de Mohammédia et d’Oued Merzeg dans la province de Nouaceur.

Au troisième rang, la région Rabat-Salé-Kenitra compte 5 plages interdites à la baignade, en l’occurrence les plages de Temara, Val d’or et Aïn Atiq dans la préfecture de Skhirat-Témara, de Rabat dans la préfecture de Rabat et de Temara dans la préfecture de Témara.

Les régions de Souss-Massa, de l’Oriental et de Dakhla-Oued Dahab sont respectivement 4e, 5e et 6e de ce classement. Deux plages sont interdites de baignade dans la première région (Aghroud I et Agadir dans la préfecture d’Agadir-Ida-Outanan), 1 plage est non conforme dans la seconde (Saïdia dans la province de Berkane), et une autre dans la province d’Oued Ed-Dahab (plage Likheira).

Globalement et en pourcentage, 42,42% des plages ont été considérées comme des plages d’une qualité «excellente», 28,67% «bonne», 16,59% «suffisante» qui sont conformes à la baignade et 12,32% «insuffisantes», non conformes à la baignade.


  • Partagez

HACA : les acteurs politiques peu en vue durant le confinement

La Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA) a livré une analyse sur un échantillon d...

Année scolaire 2020-21 : reprise des cours le 7 septembre 2020

Le ministère de l’Éducation a annoncé jeudi que l’année scolaire 2020-2021 débutera le 1er septembr...

Casablanca : décès d’un citoyen suite à l’effondrement d’une maison

Ce jeudi 6 août, une maison de trois étages s’est effondrée au quartier Al Masoudia - Sbata, à Casablanca. Cet incident qui a eu lieu au petit matin a fait un mort. Selon des témoignages sur place, le...

Covid-19 : de nouvelles mesures s’imposent

Le nombre quotidien de nouvelles contaminations au coronavirus est monté en flèche ces deux dernièr...

Enseignement : trois scénarios pour la reprise en septembre

À moins de quatre semaines du début de l’année scolaire 2020/2021, le ministère de l’Éducation nati...

Accès aux facultés de médecine : le concours commun d’accès assure l’égalité des chances

Ce mercredi 5 août, Saïd Amzazi, ministre de l’Éducation, a annoncé que le concours conjoint pour l’accès à la première année à la Faculté de médecine, de pharmacie et de médecine dentaire s’est dérou...