Temps de lecture : 3 minutes


Les délais clients des TPE s’allongent de 50 jours !

Temps de lecture : 3 minutes

Catégorie Économie , Gros plan

Temps de lecture : 3 minutes

L’étude annuelle de Bank Al Maghrib fait ressortir une poursuite de la dégradation des délais de paiement des créances inter-entreprises. Ils ont fortement augmenté pour les TPE à 157 jours en moyenne. Les multiples alertes ces dernières années ne semblent pas avoir été d’une grande utilité. Dans son plan de relance, de l’économie post-Covid-19, la CGEM propose une piste pour sortir de l’impasse. Par ailleurs, la mise en œuvre des mesures décidées par l’Observatoire des délais de paiement urge.

Temps de lecture : 3 minutes

Réuni le 6 juillet, le Comité de Coordination et de Surveillance des Risques Systémiques a dressé un constat alarmant sur les délais de paiement. Le pire c’est que ses multiples alertes ces dernières années n’ont pas été d’une grande utilité pour les TPE, les principales victimes des mauvais comportements de paiement sur le marché. En effet, ces alertes n’ont pas engendré de mesures fortes et courageuses pour dissuader les mauvais payeurs.



 



Une forte dégradation des délais de paiement



L’étude annuelle de Bank Al Maghrib fait ressortir une poursuite de la dégradation des délais de paiement des créances inter-entreprises. Ils ont fortement augmenté pour les TPE avec des délais de règlement clients passant, d’une année à l’autre, de 107 jours de chiffre d’affaires à 157 jours en moyenne. «Cette situation risque d’être exacerbée en conséquence de la crise pandémique. Les autorités publiques et le secteur privé sont appelés aujourd’hui plus que jamais à capitaliser sur les mesures déjà entreprises et à consentir à plus d’efforts pour faire face à cette problématique», avertit le Comité. L’étude réalisée depuis 2013 a porté sur un échantillon de près de 70.800 entreprises non financières dont les données disponibles concernant l’exercice 2018 ont été fiabilisées.



 



Des solutions à mettre en œuvre d’urgence



Dans son plan de relance de l’économie post-Covid-19, la CGEM propose une piste pour sortir de l’impasse. Par ailleurs, le patronat approuve l’accord trouvé pour l’amélioration des délais de paiement dans le cadre de l’Observatoire des délais de paiement. Le dispositif proposé consiste en des sanctions pécuniaires à l’encontre des entreprises présentant des délais au-delà des limites réglementaires. Le produit de ces amendes sera dédié à l’appui des entreprises. Les opérateurs, surtout les TPE et PME, qui souffrent le plus de la dégradation des délais de paiement attendent impatiemment ces mesures.



 



Malgré le choc économique violent engendré par la pandémie du Covid-19 (baisse prévisionnelle de 5,2% du PIB), la stabilité financière est préservée, note le Comité. Cependant, l’ampleur de la récession économique découlant de la pandémie à la fois sur le plan national et international ne manquera pas d’impacter les performances du système financier marocain, prévient le Comité.


CRI

Charte de l’investissement : le soutien étatique fixé

Encourager l'acte d'investir. C'est le but ultime de la nouvelle Charte de l'investissement dont l'exécutif a amorcé la mise en œuvre à travers un premier décret d'application adop…
Viandes rouges : des mesures pour contrer la flambée des prix

Viandes rouges : des mesures pour contrer la flambée des prix

Ces deux dernières semaines, les prix de la viande rouge sont montés en flèche au Maroc. Dans les abattoirs, le prix de la viande ovine varie entre 90 et 100 DH le kilogramme (kg) …
Crise économique : le FMI évalue la performance du Maroc

Crise économique : le FMI évalue la performance du Maroc

La sécheresse et les conséquences économiques de l'invasion russe en Ukraine ont affecté l'économie marocaine en 2022. Malgré les efforts déployés par le gouvernement pour remédier…
SCRT : amélioration des recettes fiscales et non fiscales à fin décembre

SCRT : amélioration des recettes fiscales et non fiscales à fin décembre

Le ministère de l'Economie et des Finances vient de publier un document sur la situation des charges et ressources du Trésor (SCRT) au titre du mois de décembre 2022. Le document f…
Maroc-Espagne : un forum économique aux attentes majeures

Maroc-Espagne : un forum économique aux attentes majeures

Ayant presque le statut d’un sommet, la réunion de haut niveau (RHN) entre le Maroc et l’Espagne se tiendra les 1ᵉʳ et 2 février 2023 à Rabat, avec une représentation importante de…
Économie nationale en 2023 : quelles perspectives de reprise ?

Économie nationale en 2023 : quelles perspectives de reprise ?

Les perspectives économiques nationales pour 2023 tiennent compte d'un environnement international fortement contraignant. Cet environnement est notamment marqué par la poursuite d…
Tourisme : le Maroc rayonne !

Tourisme : le Maroc rayonne !

Les objectifs du Maroc en matière de tourisme durable se concrétisent. Le prestigieux magazine espagnol, Viajar, a désigné le Royaume comme "meilleure destination durable émergente…
Entreprises au Maroc : quels enjeux économiques ?

Entreprises au Maroc : quels enjeux économiques ?

La loi de Finances pour l’année 2023 (LF 2023) prévoit plusieurs changements fiscaux. La Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) a tenu, le 18 janvier, son Conseil n…