Temps de lecture : 2 minutes

Accueil / Société / Omar Radi et Imad Stitou relâchés après plusieurs heures d’interrogatoire

Omar Radi et Imad Stitou relâchés après plusieurs heures d’interrogatoire

Temps de lecture : 2 minutes

En Bref

Temps de lecture : 2 minutes

Après avoir été interpellés et placés en garde à vue, le dimanche 5 juillet, les journalistes marocains Omar Radi et Imad Stitou ont été libérés, le lundi en fin d’après-midi. Ils ont été appréhendés par la police à la sortie d’un bar du centre-ville après une altercation avec un caméraman du site d’information Chouf TV. Ce dernier se trouvait en voiture, accompagné de sa femme et de leur enfant.

Selon Le Desk, le média d’enquête auquel contribuent les deux journalistes, ces derniers «ont manifestement été piégés par le caméraman de Chouf TV qui n’a pas hésité à appeler la police, présente non loin des lieux». Les chefs d’accusation retenus contre Stitou sont : ivresse sur la voie publique, insultes et enregistrement vidéo d’une personne sans son consentement. Radi, journaliste marocain et militant des droits de l’homme, au cœur d’une affaire d’espionnage, a été interpellé pour les mêmes chefs d’accusation en plus de faits de violences. Le journaliste de Chouf TV et son épouse seront aussi poursuivis pour enregistrement vidéo d’une personne sans son consentement, ajoute Le Desk.

Laissez-nous vos commentaires

Temps de lecture : 2 minutes

La newsletter qui vous briefe en 5 min

Chaque jour, recevez l’essentiel de l’information pour ne rien rater de l’actualité


Et sur nos réseaux sociaux :

Les professionnels de la santé en grève le 29 février

Le secteur de la santé va connaître une paralysie partielle le 29 février prochain, suite à l’annonce d’une grève nationale par le Syndicat …

Terrorisme : de 4 à 6 ans de prison pour deux accusés

Jeudi, la Chambre criminelle de première instance chargée des affaires de terrorisme près la Cour d'appel de Rabat a rendu son verdict, pron…

DGSN : 594 nouveaux véhicules et motos

Dans le cadre de son plan annuel de modernisation des équipements et des moyens logistiques de la police nationale, la Direction générale de…

Le Busway de Casablanca lancé début mars, le tarif fixé à 6 DH

Casablanca s'apprête à franchir un nouveau cap dans son développement de transport public avec l'introduction des bus à haut niveau de servi…

ADM-GIZ-ONCA : sensibilisation des agriculteurs riverains aux autoroutes

La Société nationale des Autoroutes du Maroc (ADM), la GIZ allemande et l'ONCA ont uni leurs forces pour sensibiliser 1.500 agriculteurs riv…

Programme GISSR : 80.000 bénéficiaires et 100 centres d’accueil ouverts

Le ministère de la Solidarité, de l’Insertion sociale et de la Famille annonce des avancées significatives dans la lutte contre la violence …

Des vents violents et des chasse-poussières attendus dans plusieurs provinces

La Direction générale de la météorologie (DGM) a annoncé que de fortes rafales de vent, atteignant des vitesses de 70 à 90 km/h, accompagnée…

Deux ans de prison ferme pour l’activiste Mohamed Reda Taoujni

Le tribunal de première instance d'Agadir a prononcé son jugement contre Mohamed Reda Taoujni, un Youtubeur connu pour ses vidéos polémiques…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire