Aller au contenu principal

Autriche: le port du voile interdit dans les écoles primaires

Par Nora Jaafar, Publié le 17/05/2019 à 16:07, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Le gouvernement autrichien a approuvé, mercredi 15 mai, une loi contre les organisations sous influence "idéologique et religieuse", proposée par le Parti populaire de droite (OVP) et le Parti de la liberté (FPO) au pouvoir.

 

La loi contre le hijab, un foulard porté par les musulmanes, exclut le parka, un couvre-chef porté par les sikhs, et la kippa, une calotte juive.

 

Si la kippa juive et le parka sikh sont autorisés, c'est parce que les deux symboles religieux ne correspondent pas à la définition énoncée dans le projet de loi, qui fait référence aux "vêtements qui couvrent les cheveux de la tête en entier ou en grande partie".

 

Bien que le projet de loi suggère que l'interdiction du hijab, qui reste valable jusqu'à l'âge de dix ans, favorisera "l'intégration sociale en harmonie avec les coutumes locales autrichiennes, la préservation des valeurs fondamentales de la Constitution, ainsi que l'égalité entre hommes et femmes," on peut supposer que cette décision dissimule d'autres motifs.

 

En réponse aux arguments en faveur de l'adoption de la loi, qui cible le hijab et non les autres symboles religieux, le porte-parole du FPO pour l'éducation, Wendelin Molzer, a précisé que cette loi est vraisemblablement motivée par une volonté de lutter contre l'Islam politique, et a pour objectif de libérer les enfants victimes de "subjugation".

 

En cas de non-respect de l'interdiction, les parents risquent de payer une amende de 440 € (491 $) ou de purger une peine d'emprisonnement de deux semaines, prévoit la loi.

 

La Communauté religieuse islamique d'Autriche condamne ce décret, qui n'a pas encore été adopté par le Conseil fédéral autrichien, comme une " honte " et une " tactique de diversion " visant à porter atteinte à la liberté religieuse des musulmans d'Autriche.

 

Ils ont ajouté en outre dans un communiqué que l'interdiction ne conduira qu'à la ségrégation et à la discrimination contre les filles musulmanes. La communauté a déclaré qu'elle intenterait une action en justice contre cette mesure d'interdiction devant la Cour constitutionnelle.

Le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères bientôt aux EAU

Pour sa première visite aux pays du Golfe, le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères, Yair Lapid, se rendra aux Émirats arabes unis (EAU) la semaine prochaine. Cette visite intervient aprè...

Régionales 2021 : abstention record en France

Ce dimanche 20 juin, la France a tenu le premier tour des élections régionales et départementales. Plus de deux Français sur trois ont choisi de ne pas se rendre aux urnes. En effet, à la fermeture de...

Iran : une centrale nucléaire à l'arrêt après une défaillance technique

Depuis ce lundi 21 juin, l’unique centrale nucléaire d’Iran, située à Bouchehr, dans le sud du pays, est à l’arrêt. Selon l’Organisation iranienne de l’énergie atomique (OIEA), elle le sera pour «quel...

Les Iraniens ont élu un nouveau président au premier tour

Ce vendredi 18 juin, les Iraniens ont voté pour désigner un nouveau président lors d’une élection tenue dans un contexte économique et social particulièrement tendu. L’ultraconservateur Ebrahim Raïssi...

Cinq ans de plus pour Antonio Guterres à la tête de l’ONU

Ce vendredi 18 juin, Antonio Guterres, secrétaire général des Nations unies (ONU) depuis le 1ᵉʳ janvier 2017 a été nommé pour un second mandat à la tête de l’institution. Cette nomination a été confir...

Marvel : que vaut la nouvelle série de Disney ?

Ce mercredi 9 juin 2021, Disney+ a mis en ligne le premier épisode de Loki, sa troisième série se déroulant dans le Marvel Cinematic Universe. En effet, après WandaVision et Falcon et le soldat de l’h...