Aller au contenu principal

Le dilemme fiscal américain auquel font face Meghan, Harry et le bébé royal

Par admin, Publié le 09/04/2019 à 22:20, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

En tant que citoyens américains, Meghan et son bébé - qui occupera la septième place dans la lignée de la succession pour le trône britannique - devront payer des impôts américains, ce qui pourrait potentiellement ouvrir des comptes royaux privés à l'IRS.

"Les États-Unis ont un système d'imposition - unique parmi les nations - basé sur la citoyenneté. Aussi longtemps que Meghan est une citoyenne des États-Unis, elle est imposable", a expliqué David Treitel, fondateur de American TaxReturns Ltd. Cela signifie que les inspecteurs des impôts américains pourraient examiner la richesse royale d’Harry et Meghan, ainsi que le revenu de leur progéniture.

Le roi Mohammed VI ordonne la mise en place d'un dispositif spécial pour l'accompagnement des MRE

Dans un communiqué du cabinet royal publié ce dimanche, le Roi Mohammed VI a demandé la contribution de la Fondation Mohammed V pour la Solidarité pour organiser et accompagner de la meilleure des faç...

Les voyageurs issus de la liste B n'ont plus besoin d'une autorisation exceptionnelle pour entrer au Maroc

L'annonce a été faite ce dimanche par le ministère de la Santé. Les conditions d’accès au territoire national pour les citoyens marocains résidant dans les pays de la liste B ont connu une modificatio...

Le ministère de la Santé appelle les citoyens au respect des mesures de précaution

Le ministère de la Santé a appelé, samedi, les citoyennes et les citoyens au respect strict des mesures de précaution et préventives anti-Covid-19. À l’approche des vacances d’été et de la fin de l...

Officiel: pas de pèlerinage pour les Marocains cette année

C'est officiel, les Marocains sont privés de pèlerinage cette année. En effet, le pèlerinage de cette année sera limité aux Saoudiens et aux résidents du même pays. L'Arabie saoudite va autoriser 60.0...

Sûreté nationale : haro sur les dérives policières

Les Marocains peuvent s’enorgueillir de l’efficacité de leurs services sécuritaires. Le professionn...

Le test PCR n'est plus obligatoire pour les voyageurs en provenance de la liste A

Les conditions d'accès au Maroc à partir du 15 juin ont connu une légère modification. Pour les voyageurs arrivant de la liste A, le test PCR n'est plus exigé si la personne est vaccinée. Les voyageur...