Aller au contenu principal

Jumia au cœur d'un scandale financier à Wall Street ?

Suite aux accusations du cabinet Citron Research, une action judiciaire vient d'être lancée contre Jumia devant un tribunal de New York, par des investisseurs estimant avoir été trompés par la société.

Par Khansaa B., Publié le 16/05/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Première entreprise africaine cotée à Wall Street, la firme nigériane Jumia était introduite début avril à $14.50 l’action. Jumia a vu son cours augmenter de près de 250 % avant de reculer en mai, après la publication d’un rapport du cabinet Citron Research ce début de semaine.


 


L'entreprise est l'objet d'accusations de la plateforme boursière américaine Citron Research. Cette dernière a accusé dans un rapport de 12 pages l'e-commerçant d’avoir présenté aux autorités boursières des résultats non conformes à la réalité afin d’accéder au NYSE et d'avoir falsifié ses chiffres pour mieux vendre ses actions.


 


"41% des commandes effectuées sur Jumia étaient soit annulées, soit non livrées soit retournées. En 18 ans de publication, Citron n’a jamais vu un scandale aussi évident que celui de Jumia", annonce le rapport du cabinet.


 


Depuis la révélation de ces informations, le cours de l’action, qui avait atteint un pic à 46.99 dollars l’action le 1er mai dernier, a perdu 50% de sa valeur en moins de deux semaines.


 


Après ces accusations, un groupe d’acheteurs a introduit mardi 14 mai un recours collectif devant un tribunal de New York, accusant Jumia et ses deux dirigeants de "déclarations et omissions fausses et trompeuses", avant et depuis sa cotation au New York Stock-Exchanges (NYSE).


  • Partagez

Covid-19 : les organisateurs d’événements et les traiteurs broient du noir

Les professionnels de l’événementiel et les traiteurs ont été fortement impactés par la pandémie et...

Ligue des Champions CAF : le Wydad a une revanche à prendre

Après s’être incliné 2-0 le week-end dernier à Casablanca face au club égyptien d’Al Ahly, le Wydad...

OCP Africa poursuit son développement

Après le partenariat conclu fin septembre avec la Société financière internationale (SFI/IFC) pour ...

L'AMMC présente son bilan

L’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) a dévoilé cette semaine son bilan au titre de l’...

Les tarifs bancaires se stabilisent mais restent encore flous

En 2019, les frais bancaires ont baissé de 0,9%, l’indice des prix des services bancaires (IPSB) s’...

Stratégie des énergies renouvelables : des retards épinglés par le Roi

Le roi Mohammed VI a présidé ce jeudi au palais royal de Rabat, une séance de travail dédiée à la s...