Aller au contenu principal

Crédit bancaire : entreprises et ménages en quête d’oxygène

À fin avril, l’encours des crédits bancaires a atteint 922 milliards de DH en hausse de 6,7% sur un an. La progression sur quatre mois ressort à 0,5% et 0,4% sur un mois. En raison de la crise, les entreprises et les ménages recourent fortement à leurs découverts bancaires et dans certains cas demandent des lignes supplémentaires. Les statistiques publiées par Bank Al-Maghrib montrent par ailleurs un redressement du rythme de croissance de l’investissement des entreprises non financières. Par contre, l’investissement et la consommation des ménages marquent le pas.

Par J.R.Y, Publié le 01/06/2020, mis à jour le 01/06/2020
Teaser Media
Entreprises et ménages en quête d’oxygène

Dans la majorité des cas, les dossiers qui atterrissent dans les commissions de crédit sont des demandes d’emprunts pour surmonter la crise. Certains prêts sont même garantis par des dispositifs publics. Ce sont donc essentiellement ces opérations qui nourrissent les encours ces dernières semaines.

 

Des besoins importants en trésorerie

À fin avril, l’encours des crédits bancaires a atteint 922 milliards de DH, en hausse de 6,7% sur un an. La progression sur quatre mois ressort à 0,5%. Sur une période plus courte, c’est-à-dire 1 mois, la croissance se limite à 0,4%. En retenant uniquement la dynamique depuis le début de l’année, l’encours des crédits de trésorerie affiche une hausse de 6%, dont une progression de 7,1% des concours aux sociétés non financières privées.

Les mesures sanitaires pour lutter contre la pandémie du Covid-19 ont entraîné une chute brutale du chiffre d’affaires de nombreuses entreprises. Beaucoup se retrouvant dans l’incapacité d’honorer leurs échéances à court terme, notamment les loyers, les salaires… De nombreuses entreprises ont donc été obligées de puiser dans leurs lignes à court terme auprès des banques et pour certains même de demander des lignes supplémentaires.

La conjoncture a aussi des effets néfastes sur les finances des ménages. En conséquence, les dépassements de découvert ont aussi augmenté chez cette clientèle puisque leur croissance annuelle est passée de 1,2% en mars à 5,5% en avril.

 

Les entreprises se maintiennent, les ménages marquent le pas

Les statistiques publiées par Bank Al-Maghrib montrent par ailleurs un redressement du rythme de croissance de l’investissement des entreprises non financières. En effet, certaines grandes entreprises ont maintenu leurs activités et leurs investissements. Ainsi, l’encours des crédits à l’équipement est en hausse de 3% en avril après une croissance similaire en mars. Par contre, il affichait une baisse de 1,6% en janvier puis 0,6% en février.

Du côté des ménages, l’investissement marque le pas puisque l’encours du crédit à l’habitat affiche une croissance nulle à fin avril. Les transactions immobilières ont chuté de plus de 30% au premier trimestre. La consommation des ménages subit aussi les effets de la crise. L’encours de ces prêts est en baisse de 1,4% à fin avril.

Après quatre mois, les créances en souffrance ont augmenté de 4,4% pour s’établir à 73 milliards de DH. La plus forte hausse est enregistrée chez les ménages (+7,5%) alors que les impayés des entreprises ont augmenté de 2%.


  • Partagez

Plusieurs pays excluent le Maroc de la liste des pays sûrs de l’UE

Ce vendredi 3 juillet, l’Espagne a annoncé qu’elle ne rouvrirait pas ses frontières aux voyageurs venant d’Algérie, du Maroc et de Chine tant que ces pays n’admettent pas sur leurs sols les visiteurs ...

Covid-19 : record de cas quotidiens aux États-Unis

Alors que le port du masque continue de faire débat, la pandémie du nouveau coronavirus ne cesse de se propager aux États-Unis. Ce jeudi 2 juillet, un nouveau record de contaminations a été enregistré...

Assassinat de Khashoggi : ouverture d’un procès par contumace en Turquie

Ce vendredi 3 juillet, le procès par contumace de 20 Saoudiens accusés par la Turquie d’avoir assassiné le journaliste saoudien Jamal Khashoggi, tué en octobre 2018 dans le consulat d’Arabie saoudite ...

Arrestation de Ghislaine Maxwell, ex-collaboratrice de Jeffrey Epstein

Ce jeudi 2 juillet, une porte-parole du FBI a affirmé que Ghislaine Maxwell, l’ex-collaboratrice du défunt Jeffrey Epstein, a été arrêtée aux États-Unis. Maxwell inculpée de trafic de mineures es...

France : Jean Castex remplace Édouard Philippe au poste de Premier ministre

Ce vendredi 3 juillet, Édouard Philippe, Premier ministre français, a présenté sa démission au président Emmanuel Macron. Ce dernier l’a acceptée, annonce l’Élysée. E. Philippe «assurera, avec le...

Le détournement de l’aide humanitaire par le Polisario et l’Algérie dénoncé au Parlement de l’UE

Ce jeudi 2 juillet, l’eurodéputée française Dominique Bilde a dénoncé le détournement de l’aide humanitaire européenne par le Polisario et l’Algérie devant la Commission du développement (DEVE) du Par...