Aller au contenu principal

La peine de Mi Naima réduite en appel

Par Khansaa B., Publié le 28/05/2020, mis à jour le 28/05/2020
Teaser Media
Mi Naima

Ce mercredi 27 mai, la Cour d’appel de Casablanca a réduit à 3 mois la peine de prison prononcée à l’encontre de la Youtubeuse connue sous le nom de "Mi Naima". Elle est poursuivie pour «atteinte à corps constitué», «diffusion de faux propos portant atteinte à la vie privée des personnes» et «violation d’une décision administrative rendue légalement».

Citant une source autorisée au Parquet général, le site d’information 2M.ma a rappelé que les mêmes charges ont été retenues contre une autre personne qui avait aidé la mise en cause à se filmer. Arrêtées le 18 mars dernier, elles ont été condamnées en avril à une peine d’un an de prison ferme. Cependant, suite à la décision de la Cour d’appel, elles devront quitter la prison le 16 juin prochain.

Pour rappel, Mi Naima a été arrêtée suite à la mise en ligne d’une vidéo dans laquelle elle affirmait que le Covid-19 n’existait pas. Dans cet extrait, elle incitait son audience à ne pas respecter les mesures préventives imposées par les autorités pour lutter contre la propagation du virus. En raison de ses déclarations mensongères, la femme de 48 ans, qui compte plus de 467000 abonnés sur sa chaîne YouTube, avait fait l’objet de plusieurs plaintes électroniques.


  • Partagez

Casablanca : deux semaines de restrictions supplémentaires

C’est officiel, le gouvernement a annoncé dans un communiqué la prolongation des mesures de restrictions visant Casablanca de deux semaines supplémentaires à compter du lundi 21 septembre. Le nombre d...

Le Maroc passe commande pour les vaccins d'Astrazeneca

Le Maroc fait une nouvelle commande pour les vaccins contre le nouveau coronavirus. Un mémorandum d’entente pour l’acquisition de vaccins anti-Covid 19 produits par la Société "R-Pharm", sous licence ...

Déception et colère sont les mots d’ordre de cette rentrée scolaire

La reprise des cours en présentiel a été reportée dans plusieurs écoles du Royaume en raison de l’e...

Lutte contre le coronavirus : Tanger, le modèle à suivre

La ville du Détroit a connu une large amélioration de sa situation épidémiologique durant ce mois d...

Étude sur l’immunité collective au Maroc : 0,7% de la population a des anticorps

Ce jeudi 17 septembre, le ministère de la Santé a publié les résultats préliminaires d’une étude de séroprévalence recommandée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Selon cette investigation,...

La mort du petit Adnane vue par les hebdos

Le triste destin du petit Adnan Bouchouf, disparu le 7 septembre 2020 et retrouvé violé et enterré ...