Aller au contenu principal

Casablanca relance l’extension du réseau de vidéosurveillance

Par Khansaa B., Publié le 15/05/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Avec plus de 4 millions d'habitants et une contribution de 20,7% au PIB du Maroc, la capitale économique est très dure à gérer. Comme plusieurs métropoles internationales, Casablanca s'est doté d'un vaste réseau de vidéosurveillance. En alimentant la police et la Gendarmerie royale, ce système vise à garantir la sécurisation de l'espace public ainsi que la régulation du trafic.


 


"Le dispositif de système de vidéosurveillance urbain a pour vocation de relever les infractions de la circulation routière, enregistrer les accidents ou encore constater les bouchons. À la moindre infraction, les opérateurs alertent les équipes et motards sur place pour une intervention en temps réel" a souligné Bourrahim Mohamed, vice-président de la commune de Casablanca, en charge de la mobilité.


 


Said Ahmidouch, Wali de Casablanca depuis moins de trois mois, a relancé l'extension du système qui va doter la ville d'un réseau de 600 caméras en mobilisant un budget de 460 millions de dirhams. Le projet a été financé par le ministère de l'Intérieur et la commune de la ville en question.


 


210 caméras ont déjà été installées dans plusieurs coins de la ville, restent alors 390 autres à mettre en place. C'est ainsi que le Wali a amorcé la deuxième phase du projet.


 


"Cette deuxième étape du programme consiste notamment en la réalisation des études de conception puis le suivi des travaux. Parallèlement, l'appel d'offres pour choisir la maîtrise d'oeuvre a été relancé fin avril 2019. 11 candidats ont manifesté leur intérêt. La remise des plis est prévue le 16 mai 2019" a annoncé Bourrahim Mohamed.


 


La mise en service de cette deuxième phase du projet est prévue en deux échéances, notamment fin 2020 et fin 2021.


  • Partagez

Coronavirus : Casablanca durcit les restrictions

Ce vendredi 23 octobre, la préfecture de Casablanca a diffusé un communiqué annonçant de nouvelles restrictions instaurées afin de faire face à la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus dan...

Covid-19 : la pandémie ravage le Maroc et son système de santé

Le Maroc dépasse la barre des 4.000 nouvelles contaminations au coronavirus ce jeudi 22 octobre. Ca...

Tariq Ramadan accusé de viol par une cinquième femme

Tariq Ramadan fait face à une nouvelle accusation de viol. Ce jeudi 22 octobre, l’éminent érudit islamique, déjà poursuivi pour viols sur quatre femmes, a été mis en examen pour le même crime sur une ...

Un timbre-poste spécial pour le Complexe Noor Ouarzazate

Le Groupe Barid Al-Maghrib et l'Agence marocaine pour l'énergie durable (Masen) ont émis, jeudi à Rabat, un timbre-poste spécial illustrant le complexe solaire Noor Ouarzazate, à l'occasion de la Jour...

Brésil : le vaccin testé au Maroc sera utilisé dès janvier 2021

Alors que la course effrénée au vaccin contre le coronavirus se poursuit, le Brésil prévoit de commencer la campagne nationale de vaccination de sa population contre la Covid-19 en janvier 2021. C’est...

Électricité : l’ANRE prend ses fonctions

Le Conseil de l’Autorité nationale de régulation de l’électricité (ANRE) a tenu sa première réunion...