Aller au contenu principal

Parlement : une stratégie de déconfinement réclamée par les élus

Après la prolongation de l’état d’urgence sanitaire et le confinement au 10 juin 2020, les députés parlementaires demandent au Chef de gouvernement, Saad Dine El Otmani, de leur livrer un programme clair de déconfinement. Les élus parlementaires exigent des dates, à l’image de ce qui a été fait pour le secteur de l’enseignement.

Par Mohamed L., Publié le 22/05/2020, mis à jour le 22/05/2020
Teaser Media
Parlement

La présence du Chef du gouvernement lundi dernier au parlement n’a pas apporté de nouvelles informations concernant la stratégie de déconfinement et de sortie de crise que compte adopter le royaume après le 10 juin prochain. Alors que le déconfinement du royaume était au programme de la séance, Saad Dine El Otmani n’a pas évoqué le sujet. El Otmani dit «comprendre la frustration et la fatigue des citoyens», mais souligne que «si la situation épidémiologique actuelle n’est pas catastrophique, des indicateurs restent inquiétants». El Otmani fait référence à l’apparition de clusters dans différentes régions du royaume. Et c’est justement ce point en particulier qui a poussé le gouvernement à prolonger le confinement de quelques semaines.

Nadia Salah, du journal l’Economiste estime que «le virus, comme la culture marocaine, aime la proximité et la convivialité». La directrice des rédactions du groupe Eco-Médias précise que «la majorité des concentrations actives ne pose aucun problème : les gens respectent les gestes barrières. Mais il y a les autres, les clusters. Ils font sauter en l’air la courbe des contaminations. Des sauts qui affolent les responsables nationaux».

 

«Absence de vision globale»

Hormis les raisons du prolongement de confinement, aucune stratégie de déconfinement n’a été évoquée par le Chef du gouvernement. Les députés sont restés sur leur faim et l’ont bien fait savoir. Ces derniers, particulièrement ceux de l’opposition, ont insisté sur «l’absence d’une vision globale pour la sortie de crise», rapporte L'Economiste dans son édition du vendredi 22 mai 2020.

Les députés de l’Istiqlal se sont dits «surpris de la prolongation de l’état d’urgence, au moment où on s’attendait à d’autres scénarios, comme la levée progressive du confinement, notamment dans les zones qui n’ont enregistré aucun cas positif». Lahcen Haddad a insisté sur l’importance de donner plus de visibilité aux citoyens et aux entreprises concernant les scénarios des 3 prochains mois, afin qu’ils puissent s’organiser.

De son côté, Rajaa Kessab, parlementaire de la Confédération démocratique du travail (CDT) a déclaré que «le chef de l’Exécutif s’est contenté de généralités». Selon certains parlementaires, la vision doit être claire avec "des dates précises" à l’instar de ce qui a été fait pour le secteur de l’enseignement, rapporte le quotidien les Inspirations éco dans son édition du vendredi 22 mai 2020.

Le Haut-Commissariat au Plan (HCP) avait rendu publique une étude sur les scénarios de déconfinement et leur impact sur la situation sanitaire au Maroc. Une étude qui servira certainement au gouvernement El Otmani dans la conception de sa stratégie.

USA : l'ère Biden, entre optimisme et appréhension

Joe Biden a officiellement entamé ses fonctions de président des États-Unis ce mercredi 20 janvier....

Le roi Mohammed VI reçoit le ministre des Affaires étrangères des Émirats arabes unis à Fès

Ce mercredi 20 janvier, le roi Mohammed VI a reçu Cheikh Abdallah Ben Zayed Al-Nahyane, ministre des Affaires étrangères des Émirats arabes unis (EAU), au Palais royal de Fès. Ce dernier a transmis un...

Sahara : le Maroc assoit sa domination

La Proclamation américaine sur la marocanité du Sahara a été distribuée aux 193 États membres de l’...

Global Firepower 2021 : le Maroc au 53e rang sur 138 puissances militaires

Sur 138 puissances militaires mondiales, dont 35 issues du continent africain, le Maroc occupe la 53e position du classement établi par le Global Firepower 2021 (GFP), un site américain spécialis...

Livraison du vaccin : le gouvernement n'a aucune visibilité

Lors de son grand oral ce mardi à la Chambre des conseillers, le Chef du gouvernement Saad Dine El Otmani a affirmé qu'il y a une pression énorme sur les laboratoires, les commandes dépassant les 10 m...

Maroc-USA : l’avenir des relations bilatérales sous l’administration Biden

Alors que les États-Unis se préparent pour l’investiture de leur nouveau président, il est nécessai...