Aller au contenu principal

Le Maroc, seul pays "sûr" en Afrique

Par H.L.B, Publié le 14/05/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

 

 

Le ministère français des Affaires étrangères constate que les zones à risque se sont multipliées en Afrique et que les menaces terroristes sont de plus en plus sérieuses dans la région. Toutefois, il considère qu'un seul pays du continent est " sans danger " : le Maroc.

 

Cette mise à jour fait suite à l'enlèvement de touristes français au Bénin et dont la libération au Burkina Faso a entraîné la mort de deux membres des forces spéciales françaises.

 

Le ministère français des Affaires étrangères a ainsi revu le niveau de vigilance à observer dans plusieurs régions, notamment sur le continent africain où le risque gagne du terrain avec la montée des menaces terroristes.

 

Le ministère français a classé les pays du monde en quatre couleurs en fonction de leur risque : Rouge pour "formellement déconseillé" ; orange pour "non recommandé sauf pour une raison impérative" ; jaune pour "vigilance accrue" ; et vert pour "vigilance normale".

 

À l'échelle africaine, le Maroc est le seul pays classé au niveau "Vert" ou "vigilance normale", au même titre que les pays européens, notamment les États-Unis, le Canada, l'Australie, l'Argentine, le Japon, pays déclarés plus sûrs et sans risques pour tous les touristes.

 

À noter qu'en novembre 2018, le Maroc occupait le 8e rang mondial des destinations les plus sûres, selon les chiffres publiés par le magazine britannique Which Travel. Le magazine classe chaque année les 20 destinations touristiques les plus sûres du monde selon trois critères de base, à savoir le taux de criminalité, la menace terroriste et le risque de catastrophes naturelles.

 

La mise en garde aux voyageurs française considère la zone sahélo-saharienne comme la plus risquée du continent africain, notamment la zone allant de la Mauritanie à la Somalie, en passant par le Mali, le Niger, le Burkina Faso, le Soudan, la Libye et une partie de l'Algérie. La présence de groupes djihadistes dans cette région est une source de préoccupation pour les autorités françaises.


  • Partagez

Marcel Botbol est mort du coronavirus

Ce mercredi 1er avril, le chanteur et musicien marocain Marcel Botbol est décédé à l’hôpital Bichat, à Paris, où il était admis en réanimation après avoir contracté le coronavirus. «Marcel Botbot étai...

Samsung Maroc s’adapte à la situation d’urgence sanitaire

Dans ce contexte d’état d’urgence sanitaire, décrété le 20 mars et qui durera jusqu’au 20 avril, et...

Coronavirus : entre espoir et mobilisation

Le ministère de la Santé affirme que le Maroc a bien su gérer la pandémie du Coronavirus. Il soutie...

Le trafic de haschich se poursuit malgré le Coronavirus

Afin de lutter contre la propagation du Covid-19, l’Espagne a décrété, le 14 mars, l’état d’alerte. À l’instar de son pays voisin, le Maroc a également annoncé, le 20 mars, l’état d’urgence sanitaire....

Covid-19 : la FMT protège les sans-abris à Casablanca

Le week-end dernier, la Fédération marocaine des traiteurs (FMT) a lancé une initiative pour nourrir et héberger plus de 500 sans-abris à Casablanca. Cette initiative s’inscrit dans le cadre des effor...

L’Ordre des Experts-Comptables lance une newsletter

Alors que le gouvernement essaye de limiter la propagation du Coronavirus et de réduire son impact économique et social, plusieurs mesures préventives ont été mises en place. En cette période exceptio...