Aller au contenu principal

Le Maroc, seul pays "sûr" en Afrique

Par H.L.B, Publié le 14/05/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

 

 

Le ministère français des Affaires étrangères constate que les zones à risque se sont multipliées en Afrique et que les menaces terroristes sont de plus en plus sérieuses dans la région. Toutefois, il considère qu'un seul pays du continent est " sans danger " : le Maroc.

 

Cette mise à jour fait suite à l'enlèvement de touristes français au Bénin et dont la libération au Burkina Faso a entraîné la mort de deux membres des forces spéciales françaises.

 

Le ministère français des Affaires étrangères a ainsi revu le niveau de vigilance à observer dans plusieurs régions, notamment sur le continent africain où le risque gagne du terrain avec la montée des menaces terroristes.

 

Le ministère français a classé les pays du monde en quatre couleurs en fonction de leur risque : Rouge pour "formellement déconseillé" ; orange pour "non recommandé sauf pour une raison impérative" ; jaune pour "vigilance accrue" ; et vert pour "vigilance normale".

 

À l'échelle africaine, le Maroc est le seul pays classé au niveau "Vert" ou "vigilance normale", au même titre que les pays européens, notamment les États-Unis, le Canada, l'Australie, l'Argentine, le Japon, pays déclarés plus sûrs et sans risques pour tous les touristes.

 

À noter qu'en novembre 2018, le Maroc occupait le 8e rang mondial des destinations les plus sûres, selon les chiffres publiés par le magazine britannique Which Travel. Le magazine classe chaque année les 20 destinations touristiques les plus sûres du monde selon trois critères de base, à savoir le taux de criminalité, la menace terroriste et le risque de catastrophes naturelles.

 

La mise en garde aux voyageurs française considère la zone sahélo-saharienne comme la plus risquée du continent africain, notamment la zone allant de la Mauritanie à la Somalie, en passant par le Mali, le Niger, le Burkina Faso, le Soudan, la Libye et une partie de l'Algérie. La présence de groupes djihadistes dans cette région est une source de préoccupation pour les autorités françaises.


  • Partagez

Covid-19 : le virus touche les comptes de la CNSS

La pandémie de la Covid-19 a eu un impact négatif sur les comptes de la Caisse nationale de sécurit...

Covid-19 : on ne badine pas avec le virus

Alors que Casablanca dépasse une nouvelle fois les 1000 contaminations quotidiennes au nouveau coro...

Enseignement : où en est la loi-cadre ?

L’avancement du chantier de mise en œuvre des dispositions de la loi-cadre relative au système d’éd...

Terrorisme : cinq prévenus devant le juge d’instruction

Ce mardi 22 septembre, le Procureur général du roi près la Cour d’appel de Rabat a dévoilé que cinq suspects, arrêtés le 10 septembre dernier par le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) ...

Libérez «Votre Meilleure Version» : OPPO lance le Reno4

OPPO, la première marque mondiale d’appareils intelligents, annonce le lancement du Reno4 au Maroc. Grâce à la technologie d’imagerie innovante d’OPPO, cet appareil permet à ses utilisateurs d’exprime...

La Omra va reprendre

Les fidèles pourront de nouveau s'envoler pour les Lieux saints de l'Islam pour effectuer la Omra. Les autorités saoudiennes ont annoncé une reprise progressive de la Omra, suspendue depuis la mi-mars...