Aller au contenu principal

L’approvisionnement pendant le Ramadan sera stable et durable

Le mois de jeûne intervient cette année en pleine pandémie du coronavirus. Alors que les Marocains s’apprêtent à vivre un Ramadan confiné, les professionnels du secteur sont mobilisés pour assurer un approvisionnement régulier des produits agricoles et alimentaires. La commission interministérielle chargée de ce suivi assure également la stabilisation des prix sur le marché national.

Par Khansaa Bahra, Publié le 24/04/2020, mis à jour le 24/04/2020
Teaser Media
L’approvisionnement pendant le ramadan sera stable et durable

Le mois du jeûne est généralement synonyme de forte consommation ménagère. Cette année, alors que le Ramadan intervient en pleine pandémie, l’approvisionnement des marchés continue d’inquiéter les citoyens.

Afin d’éviter toute pénurie ou hausse des prix durant le mois sacré, la Commission interministérielle chargée du suivi de l’approvisionnement, des prix et des opérations de contrôle de la qualité et des prix, a tenu une réunion, ce lundi 20 avril. Durant cette rencontre, les membres de la Commission, qui suivent la situation des marchés nationaux depuis le début de la crise sanitaire au Maroc, se sont entretenus avec les représentants de quelques institutions publiques et les représentants du ministère de l’Agriculture et du ministère de l’Industrie et du Commerce. Cette réunion avait pour objectif d’examiner la situation de l’approvisionnement, des prix et du contrôle sur le marché marocain depuis le début de l’état d’urgence sanitaire et notamment durant le mois sacré. Les intervenants ont également fait le point sur les efforts fournis, les résultats des secteurs concernés par l’approvisionnement ainsi que la disponibilité des biens et produits les plus consommés durant le Ramadan.

En dépit de l’état d’urgence sanitaire, les marchés sont normalement approvisionnés, couvrant largement les besoins estimés des prochains mois. La Commission interministérielle a confirmé que «l’offre en céréales et légumineuses correspond à la consommation de 4 mois, sans tenir compte des quantités en cours d’importation après la suspension des droits de douane». Pour les fruits et légumes, «les surfaces emblavées et la production estimée» permettra de couvrir les besoins jusqu’à la fin de l’année en cours, ajoute la commission. En ce qui concerne l’activité de la pêche, qui était mise à l’arrêt en raison de l’état d’urgence sanitaire, reprend progressivement. Ainsi, étant donné que cette reprise coïncidera avec l’amélioration des conditions climatiques, les débarquements de poissons devront connaître une hausse, prévoit le département.

À la suite de la réunion, la commission a souligné la stabilité des prix de la majorité des produits de base sur les marchés marocains, ajoutant que les prix moyens des légumes ont poursuivi leur tendance à la baisse par rapport à la semaine dernière. En effet, le prix des tomates a baissé de 4% et celui des pommes de terre a chuté de plus de 3%.

Enfin, concernant le contrôle des prix, des transactions commerciales et de la qualité des produits alimentaires, durant la période du 1er au 22 avril 2020, les commissions mixtes de contrôle ont organisé des interventions dans environ 30.000 points de vente en gros et au détail et des entrepôts de stockage. Ces opérations ont conduit à la constatation de 417 infractions en matière de prix et de qualité des produits alimentaires, ainsi qu’à la saisie et à la destruction de plus de 166 tonnes de marchandises impropres à la consommation ou non conformes aux normes requises.

Le ministère de la Santé appelle les citoyens au respect des mesures de précaution

Le ministère de la Santé a appelé, samedi, les citoyennes et les citoyens au respect strict des mesures de précaution et préventives anti-Covid-19. À l’approche des vacances d’été et de la fin de l...

Officiel: pas de pèlerinage pour les Marocains cette année

C'est officiel, les Marocains sont privés de pèlerinage cette année. En effet, le pèlerinage de cette année sera limité aux Saoudiens et aux résidents du même pays. L'Arabie saoudite va autoriser 60.0...

Sûreté nationale : haro sur les dérives policières

Les Marocains peuvent s’enorgueillir de l’efficacité de leurs services sécuritaires. Le professionn...

Le test PCR n'est plus obligatoire pour les voyageurs en provenance de la liste A

Les conditions d'accès au Maroc à partir du 15 juin ont connu une légère modification. Pour les voyageurs arrivant de la liste A, le test PCR n'est plus exigé si la personne est vaccinée. Les voyageur...

Nos téléphones écoutent-t-ils nos conversations ?

Tout le monde a déjà été surpris de voir apparaître une publicité sur internet pour un produit dont il venait de parler. Ce constat laisse aussi place aux théories de complot, poussant ainsi la majori...

Enseignement préscolaire : les recommandations des députés

La Commission chargée de l’évaluation des politiques publiques à la Chambre des représentants a liv...