Aller au contenu principal

Julian Assange : Réouverture d'une affaire de viol en Suède

Par H.L.B, Publié le 13/05/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Les procureurs suédois ont rouvert une enquête sur une allégation de viol portée contre Julian Assange, co-fondateur de Wikileaks, en 2010. L'enquête a été relancée à la demande de l'avocat de la victime présumée.

 

Assange, qui rejette les accusations, a évité l'extradition vers la Suède pendant sept ans pour avoir trouvé refuge à l'ambassade équatorienne à Londres en 2012.

 

Âgé de 47 ans, il a été expulsé le mois dernier et condamné à 50 semaines de prison pour violation des conditions de sa libération sous caution. Il est actuellement détenu à la prison Belmarsh de Londres.

 

Les procureurs suédois avaient initialement décidé d'abandonner les poursuites pour viol il y a deux ans, affirmant qu'ils se sentaient incapables de faire avancer l'affaire tant qu'Assange restait cloîtré à l'ambassade de l'Équateur.

 

Mais lundi, la directrice adjointe du ministère public de Suède, Eva-Marie Persson, a annoncé que l'affaire allait être rouverte. "Il y a encore des raisons probables de soupçonner que M. Assange a commis ce viol," a-t-elle déclaré.

 

Sa libération de l'ambassade et la décision ultérieure de rouvrir l'enquête soulèveront probablement la question de savoir quelle demande d'extradition devrait avoir la priorité : celle de la Suède et celle des États-Unis.

 

Les États-Unis demandent l'extradition d'Assange du Royaume-Uni pour son rôle présumé dans la libération de documents militaires et diplomatiques classifiés divulgués par Wikileaks en 2010.

 

Il est accusé d'avoir participé à l'une des plus grandes fuites de secrets d'État de l'histoire, qui pourrait entraîner une peine d'emprisonnement pouvant aller jusqu'à cinq ans.


  • Partagez

Istanbul : transformation de Sainte-Sophie en mosquée

Le vendredi 10 juillet, Recep Tayyip Erdogan, président turc, a annoncé la transformation de l’ex-basilique Sainte-Sophie à Istanbul en mosquée. Ceci intervient après qu’un tribunal a annulé son statu...

Mali : au moins 11 morts dans des manifestations contre le président

Depuis le vendredi 10 juillet, Bamakola, capitale du Mali, a été le théâtre de violents affrontements. Il s’agit des troubles civils les plus graves depuis des années, et ont fait au moins o...

Covid-19 : 10 millions d’enfants menacés par la déscolarisation dans le monde

Ce lundi 13 juillet, l’Organisation non gouvernementale (ONG) britannique Save the Children s’est alarmée d’une «urgence éducative mondiale». Dans un rapport, l’ONG a affirmé que près de 9,7 millions ...

Climat : l’ONU alerte sur une nouvelle hausse des températures jusqu’en 2024

Ce jeudi 9 juillet, l’Organisation météorologique mondiale (OMM), institution spécialisée des Nations Unies (ONU), a publié de nouvelles prévisions climatologiques des températures mondiales pour les ...

Côte d’Ivoire : décès d’Amadou Gon Coulibaly, Premier ministre et candidat à la présidentielle

Ce mercredi 8 juillet, la télévision d’État de la Côte d’Ivoire a annoncé la mort du Premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly à l’âge de 61 ans. Ce dernier était aussi candidat du parti au pouvo...

Les États-Unis annoncent leur retrait officiel de l’Organisation mondiale de la santé

Ce mardi 7 juillet, l’administration du président américain Donald Trump a confirmé son retrait de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Cette annonce était attendue depuis plusieurs semaines, ap...