Aller au contenu principal

Malgré le Covid-19, les exportations agricoles et maritimes restent stables

Par Khansaa Bahra, Publié le 20/04/2020 à 10:44, mis à jour le 20/04/2020 à 12:48
Teaser Media
Les exportations agricoles et maritimes stables

Les activités d’exportations agricoles et maritimes marocaines se déroulent «dans de bonnes conditions», malgré la pandémie du Covid-19, assure le ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et forêts dans un communiqué. L’approvisionnement du marché national est également régulier et respecte les mesures strictes de sécurité et d’hygiène dans les unités de conditionnement et de transformation, poursuit le communiqué. Selon le ministère, les professionnels du secteur de l’agriculture et de la pêche ont réussi à maintenir l’équilibre de leur chaîne de valeur. Bien qu’il accorde la priorité au marché national, le niveau des exportations affiche une croissance positive.

En détail, au 14 avril les exportations des produits maraîchers ont atteint un volume d’environ 876.000 tonnes, soit une croissance de 3% par rapport à la même période de la saison précédente. Les exportations de fruits rouges ont également augmenté de 27% entre 2019 et 2020. Le volume a atteint près de 68.400 tonnes entre le 1er janvier et le 14 avril de cette année. Les exportations de pastèque ont presque doublé depuis 2019, passant de 5900 tonnes à 11.900 tonnes. Les exportations de melon ont également augmenté de 18%. En revanche, les exportations d’agrumes ont chuté d’environ 30%, en raison d’une baisse de la production due à la sécheresse. En ce qui concerne, les produits de la mer, le volume exporté durant cette campagne a atteint 496.400 tonnes, soit une augmentation de 3% par rapport à la même période en 2019.

Sage présente les résultats de son baromètre TVA

Le leader du marché des solutions de comptabilité, de paie et de gestion commerciale dans le cloud, Sage a organisé une table-ronde sous le thème "Comment la dématérialisation fiscale peut-elle contri...

Augmentation importante de la charge de compensation à fin mai

Dans une note récemment publiée, la Trésorerie générale du royaume (TGR) a indiqué, qu’à fin mai 2020, le montant de la charge de compensation s’élève à 6,3 milliards de DH (MMDH) au lieu de 3,07 MMDH...

Risques en finance : une histoire de casino ?

Les marchés financiers sont souvent comparés à des casinos. Ce parallèle a été fait pour la première fois par John Maynard Keynes et est encore aujourd’hui repris dans les médias. L’effet casino a une...

Finances publiques : un déficit budgétaire de 24,6 MMDH à fin mai

La situation des charges et ressources du Trésor dégage un déficit budgétaire de 24,6 milliards de DH (MMDH) pour les cinq premiers mois de cette année, contre un déficit de 23,3 MMDH à fin mai 2020. ...

Marché financier international : l'OCP lève avec succès 1,5 milliard de dollars

Dans un communiqué récemment publié, l’Office chérifien des phosphates (OCP) a annoncé avoir réuni une émission obligataire sur les marchés internationaux. Ainsi, conformément à l’autorisation de son ...

La Banque mondiale révise la croissance du Maroc à la hausse

La croissance du PIB du Maroc devrait atteindre 4,6% en 2021, selon les dernières projections de la Banque mondiale. «Au Maroc, la production devrait rebondir à 4,6% en 2021 sous l'effet de plusieu...