Aller au contenu principal

Ramadan : Akhannouch rassure sur l’approvisionnement agricole

Aziz Akhannouch, ministre de l'Agriculture et de la Pêche maritime, a déclaré mercredi que les professionnels du secteur sont mobilisés pour assurer un approvisionnement normal et régulier des produits agricoles et alimentaires. Le ministre a souligné que la situation se présente bien et que le ravitaillement des marchés sera assuré de manière régulière, grâce aux disponibilités suffisantes dont bénéficie le Maroc.

Par Mohamed Laabi, Publié le 17/04/2020 à 17:13, mis à jour le 18/04/2020 à 09:47
Teaser Media
Akhannouch

Pas de panique, le Maroc ne sera pas en manque de produits alimentaires, du moins pas pour les prochains mois. Un communiqué du ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et forêts, rendu public mercredi, souligne que le réapprovisionnement et le ravitaillement des marchés seront assurés de manière régulière grâce aux disponibilités suffisantes dont bénéficie le Maroc. Comme l'indique le département, la production issue des récoltes hivernales couvre nettement les besoins de consommation pendant les mois d’avril et mai, qui coïncident avec le mois de Ramadan, rapporte Aujourd’hui le Maroc dans son édition du vendredi 17 avril 2020.

Pour la tomate, les pommes de terre et l’oignon, en particulier, les besoins du pays sont largement satisfaits par la production en cours et les quantités disponibles en stock (oignon et pomme de terre), poursuit le communiqué. Selon le ministère, durant la période allant d’aujourd’hui à juin, l’approvisionnement sera assuré par les stocks actuels et par la production des cultures mise en place dans plusieurs périmètres. Les volumes de productions prévisionnelles, qui seront disponibles durant cette période, s’élèvent à 352000 tonnes de tomate, 910000 tonnes de pommes de terre et 412000 tonnes d’oignons.

 

340 infractions en matière de prix et de qualité de produits alimentaires

S’agissant du contrôle des prix et de la qualité des denrées alimentaires, les comités provinciaux et locaux mixtes ont procédé, entre le 1er et le 12 avril, au contrôle de 22000 points de vente en gros et de détail ainsi que des entrepôts de stockage. Ces opérations ont abouti à la constatation de 340 infractions en matière de prix et de qualité des produits alimentaires, rapporte le quotidien Le Matin dans son édition du vendredi 17 avril 2020.

Parmi ces infractions, 252 concernent le non-affichage des prix et 22 les hausses illicites de prix règlementés, 52 sont relatives à la non-présentation de factures et 4 sont liées au non-respect des normes de qualité et d’hygiène. À cela s’ajoutent 10 autres infractions diverses. La Commission indique que des mesures réglementaires ont été prises à l’encontre des contrevenants, ajoutant que les comités mixtes ont procédé également à la saisie et à la destruction de plus de 162 tonnes de marchandises impropres à la consommation ou non conformes aux normes requises.

Fête du trône : grâce royale et discours ce samedi

À l’occasion de la célébration du 22e anniversaire de l’accession au trône, le roi Mohammed VI adressera un discours à son peuple ce samedi 31 juillet 2021. Le discours sera retransmis sur les ondes d...

Covid-19 : vers une vaccination obligatoire ?

Le professeur Azeddine Ibrahimi, directeur du centre de recherche Bio-Inova, a souligné la hausse du taux de vaccination contre la Covid-19 au Maroc, déclarant que les autorités sanitaires ont réussi ...

Une femme à la tête du parquet d’un tribunal de première instance, une première au Maroc

Vendredi dernier, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire a annoncé que le roi Mohammed VI, président de cette instance, a approuvé la nomination de nouveaux responsables judiciaires, au sein de di...

Burn-out, et après ?

De plus en plus de personnes dans le monde professionnel souffrent d’épuisement. Le burn-out, en lien avec un stress chronique et parfois aigu, se traduit par une grande fatigue émotionnelle, un cynis...

Covid-19 : hausse constante du nombre de contaminations

Le Maroc a enregistré 9.428 cas de contamination à la Covid-19 ce mercredi 28 juillet. Une nette au...

Orangina lance sa nouvelle campagne, "Malin Sayf"

Alors que le monde fait face à la crise sanitaire, le besoin impérieux d’aller voir ailleurs après une année compliquée s’accentue. Dans ce sens, Orangina a lancé une nouvelle campagne. À l’heure où i...