Aller au contenu principal

Nouvel accord entre le Crédit Agricole du Maroc et l’AFD

Par Khansaa Bahra, Publié le 17/04/2020 à 10:24, mis à jour le 06/01/2021 à 10:41          Temps de lecture 2 min.
Teaser Media
credit agricole

L’Agence française de développement (AFD) et le Crédit Agricole du Maroc (CAM) allient leurs efforts au profit du développement d’une agriculture durable. Après que l’AFD ait accepté d’accorder une ligne de crédit de 560 millions de dirhams, les deux parties ont conclu une convention de subvention d’un montant de 16,8 millions de dirhams. L’objectif est de soutenir les exploitations agricoles et les unités agro-industrielles. Les deux institutions financières visent à encourager les projets de développement durable et à protéger les ressources naturelles, a annoncé le CAM.

En raison de la crise du Covid-19, l’AFD a déjà versé une avance de 336 millions de dirhams à la banque marocaine. Cette ligne de crédit facilitera l’accès des très petites, petites et moyennes entreprises (TPE/PME) au financement dans les circonstances économiques exceptionnelles imposées par la pandémie. Cet accord «nous permettra notamment d’appuyer et de renforcer nos actions de soutien aux secteurs de l’agriculture et de l’agro-industrie et de continuer à décliner efficacement notre mission de service public et d’appui aux populations défavorisées», indique le communiqué.

Ces nouveaux accords arrivent à un moment où les institutions financières du Maroc ont besoin d’autant de ressources que possible. Le 7 avril, la commission des finances et du développement économique de la Chambre des représentants a approuvé un projet de décret-loi relatif au dépassement du plafond des emprunts extérieur. Ce texte autorise le gouvernement à dépasser la limite de ses prêts extérieurs. Cette décision vise à permettre au royaume d'assurer ses besoins en devises, car l’impact du Covid-19 sur le tourisme, les investissements directs étrangers, les exportations et les envois de fonds des Marocains vivant à l’étranger menace la réserve du pays.

Ce qu’il faut retenir de l’African Lion 2021

L’African Lion 2021 touche à sa fin. La 17e édition de cet exercice combiné maroco-américain a tenu...

Tourisme : la détresse des transporteurs touristiques

Alors que le Maroc ouvre petit à petit ses frontières pour accueillir (sous conditions) les Marocai...

Marhaba 2021 : la CNT se mobilise

Dès le lundi 14 juin, la Confédération nationale du Tourisme (CNT) s’est réunie afin de mettre en place la politique d’accueil destinée aux Marocains résidents à l’étranger (MRE), en visite au Maroc a...

Sage présente les résultats de son baromètre TVA

Le leader du marché des solutions de comptabilité, de paie et de gestion commerciale dans le cloud, Sage a organisé une table-ronde sous le thème "Comment la dématérialisation fiscale peut-elle contri...

Augmentation importante de la charge de compensation à fin mai

Dans une note récemment publiée, la Trésorerie générale du royaume (TGR) a indiqué, qu’à fin mai 2020, le montant de la charge de compensation s’élève à 6,3 milliards de DH (MMDH) au lieu de 3,07 MMDH...

Risques en finance : une histoire de casino ?

Les marchés financiers sont souvent comparés à des casinos. Ce parallèle a été fait pour la première fois par John Maynard Keynes et est encore aujourd’hui repris dans les médias. L’effet casino a une...