Aller au contenu principal

L’Espagne régularise d’anciens mineurs marocains pour sauver son agriculture

Par Khansaa Bahra, Publié le 10/04/2020 à 11:55, mis à jour le 10/04/2020 à 12:54
Teaser Media
L’Espagne régularise d’anciens mineurs marocains

Ce mardi 7 avril, le gouvernement espagnol a publié un décret permettant aux migrants âgés de 18 à 21 ans de travailler dans le secteur agricole. Cette décision intervient alors que l’agriculture du pays est fortement menacée par la fermeture des frontières qui a engendré une pénurie de main-d’œuvre. Cette disposition, qui n’inclut pas les migrants irréguliers, concerne les migrants dont le titre de séjour arrive à expiration le 30 juin ainsi que les «anciens mineurs». Il s’agit des migrants qui étaient sous la tutelle des gouvernements régionaux. En grande partie, ce sont des jeunes Marocains, arrivés mineurs en Espagne.

Cette mesure a suscité la colère des acteurs associatifs. Ces derniers accusent l’Espagne d’avoir mis en place cette disposition en vue de servir ses propres intérêts en cette période exceptionnelle. Pour Ahmed Khalifa, vice-président de l’Association marocaine pour l’intégration des migrants, qui a été interviewé par les Inspirations Éco, «ce décret pèche par son ambigüité». Indiquant que ces jeunes sont «exposés à la marginalisation et l’exploitation», il a dénoncé le fait qu’il «n’existe aucune garantie pour ces jeunes». «Le gouvernement a abandonné aux mains des entrepreneurs la gestion des mesures sanitaires. Ces jeunes seront exposés à des risques, mais sans aucune garantie», a-t-il expliqué.

Fête du trône : grâce royale et discours ce samedi

À l’occasion de la célébration du 22e anniversaire de l’accession au trône, le roi Mohammed VI adressera un discours à son peuple ce samedi 31 juillet 2021. Le discours sera retransmis sur les ondes d...

Covid-19 : vers une vaccination obligatoire ?

Le professeur Azeddine Ibrahimi, directeur du centre de recherche Bio-Inova, a souligné la hausse du taux de vaccination contre la Covid-19 au Maroc, déclarant que les autorités sanitaires ont réussi ...

Une femme à la tête du parquet d’un tribunal de première instance, une première au Maroc

Vendredi dernier, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire a annoncé que le roi Mohammed VI, président de cette instance, a approuvé la nomination de nouveaux responsables judiciaires, au sein de di...

Burn-out, et après ?

De plus en plus de personnes dans le monde professionnel souffrent d’épuisement. Le burn-out, en lien avec un stress chronique et parfois aigu, se traduit par une grande fatigue émotionnelle, un cynis...

Covid-19 : hausse constante du nombre de contaminations

Le Maroc a enregistré 9.428 cas de contamination à la Covid-19 ce mercredi 28 juillet. Une nette au...

Orangina lance sa nouvelle campagne, "Malin Sayf"

Alors que le monde fait face à la crise sanitaire, le besoin impérieux d’aller voir ailleurs après une année compliquée s’accentue. Dans ce sens, Orangina a lancé une nouvelle campagne. À l’heure où i...