Aller au contenu principal

Agriculture : un retour à la normale des prix constaté

Ce jeudi, le ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et forêts a confirmé dans un communiqué officiel que la production agricole se poursuit normalement en respect total du calendrier préétabli. Le ministère relève également que les prix de certains produits alimentaires, qui ont connu des hausses ponctuelles, retournent à la normale.

Par Mohamed L., Publié le 03/04/2020, mis à jour le 03/04/2020
Teaser Media
Légumes

Malgré la sécheresse et l’impact de la pandémie du Covid-19 sur la main-d’œuvre agricole, le ministère de l’Agriculture rassure les citoyens sur la production agricole du pays. En effet, le département d’Aziz Akhannouch a annoncé, dans un communiqué officiel daté du jeudi 2 avril, que la production agricole se poursuit normalement en respect total du calendrier préétabli. Cela a permis un approvisionnement durable et en quantités suffisantes du marché, en produits agricoles et alimentaires, rapporte l’agence Maghreb Arab Press (MAP) ce vendredi.

Le ministère précise que les provisions mises en place durant la saison hivernale, en particulier pour les légumes de grande consommation (tomate, oignon et pomme de terre), dont la production est en cours, permettront de couvrir largement les besoins de consommation pendant les mois d’avril et mai.

Le quotidien Les Inspirations Éco estime pour sa part, dans son édition du vendredi 3 avril 2020, qu’«avec les dernières pluies enregistrées dans plusieurs régions du pays, la campagne agricole n’est pas totalement compromise». Le journal souligne que des dispositions ont été prises le 27 mars 2020 pour combler le besoin et approvisionner le marché de manière normale. Il s’agit notamment de la levée des droits d’importation sur le blé dur, les lentilles, les pois chiches, les haricots, les fèves, etc. La même source souligne que l’approvisionnement du pays en céréales et légumineuses se déroule dans de bonnes conditions et que les mesures prises en collaboration avec les opérateurs du secteur ont permis de sécuriser l’approvisionnement du pays et de répondre à ses besoins.

 

Des stocks de 3 à 4 mois de céréales 

Les importations de céréales et légumineuses ont renforcé les stocks et permis de les maintenir à un niveau assurant une couverture de 3 à 4 mois selon le produit, en particulier les blés, maïs, orges et légumineuses. Le ministère affirme également que les prix de certains produits alimentaires, qui ont connu des hausses ponctuelles, retournent aujourd’hui à la normale, tandis que ceux des produits agroalimentaires de grande consommation demeurent stables.

Rappelons qu’au mois de mars 2020, 768 infractions ont été enregistrées sur prix et qualité des produits alimentaires. Ce nombre d’infractions se réparti comme suit : 519 infractions pour défaut d’affichage des prix, 146 pour non-présentation de factures, 41 pour non-respect des normes de qualité et d’hygiène, 49 pour hausses illicites de prix réglementés, 3 relatives au stockage clandestin, en plus de 10 autres infractions.


  • Partagez

Lutte contre le Coronavirus : le Maroc "très proche du succès"

Après plus de deux mois et demi de confinement, le Maroc se dirige vers la levée de cette mesure le...

Une médiation nécessaire entre les écoles privées et les parents d'élèves

L’ambiance est tendue entre les parents d’élèves et les directeurs d’écoles privées. La raison ? Le...

Rapatriement des Marocains : Ait Taleb temporise mais rassure

Khalid Ait Taleb, ministre de la Santé a déclaré jeudi devant la commission des secteurs sociaux qu...

Les cafés et restaurants autorisés à rouvrir

Fermés depuis le 16 mars dernier, les cafés et les restaurants sont autorisés à rouvrir à partir de ce vendredi 29 mai. C’est ce qu’a annoncé le ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Économie ...

Khalid Aït Taleb défend l’utilisation de la chloroquine pour traiter le Covid-19

Alors que l’hydroxychloroquine, traitement supposé efficace contre le Covid-19, fait débat, le Maro...

Tadamoncovid : 2 millions de réclamations enregistrées en une semaine

Ce mercredi 27 mai, le Comité de veille économique (CVE) a publié un communiqué indiquant que depuis le 21 mai, près de deux-millions de réclamations des ménages du secteur informel ont été enreg...