Aller au contenu principal

Covid-19 : le secteur de la Santé sous pression

Le Maroc a enregistré ces derniers jours une montée en flèche des nombres de contaminations au Coronavirus. Le pays compte désormais 602 infections et 36 décès contre 24 guérisons. Le personnel soignant, ces soldats qui sont en première ligne de la bataille contre le Covid-19, s’efforce d’accompagner et de traiter les personnes malades, et ce malgré les critiques. Pour les assister dans leur mission, un groupe de psychologues, de psychiatres et de psychothérapeutes volontaires leur a offert son soutien pour les aider à gérer leur stress quotidien en ce temps de crise.

Par Nora Jaafar, Publié le 31/03/2020 à 11:57, mis à jour le 31/03/2020 à 18:50
Teaser Media
Covid-19 : le secteur de la Santé sous pression

Au Maroc, le nombre de contaminations au Coronavirus est monté en flèche ces derniers jours. Ce mardi 31 mars au matin, le ministère de la Santé a annoncé 68 nouveaux cas, portant ainsi le nombre d’infections dans le pays à 602. Le bilan des décès est quant à lui de 36 morts, alors que celui des guérisons est de 24. En outre, le nombre total de cas exclus après des résultats de laboratoire négatifs est de 2298, selon la même source.

covid bilan

 

La pandémie progresse davantage dans la région de Casablanca-Settat, qui compte à elle seule 176 infections. Cette région est suivie par celle de Marrakech-Safi (107 cas), de Rabat-Salé-Kénitra (105 cas), de Fès-Meknès (105 cas), de Tétouan-Al Hoceima (39 cas), de Béni Mellal-Khénifra (18 cas), de Souss-Massa (17 cas), de Daraa-Tafilalet (11 cas) et de Guelmim-Oued Noun (1 cas), a noté le ministère.

régions

 

Critiqué, le corps médical réagit

En plus des proches et de l’entourage des contaminés, les premières personnes exposées au Covid-19 sont les équipes médicales (médecins, infirmiers, aides-soignants…). Alors que dans certains pays étrangers, notamment en France, en Espagne, en Italie ou encore au Liban, les efforts du corps médical sont applaudis et salués au quotidien, au Maroc certains médias continuent de les dénigrer. Professeur N. Chraibi a précisé à Hespress Fr que dans le monde, en moyenne 10 % des médecins chargés de soigner les personnes atteintes du coronavirus ont été contaminés jusqu’à présent, et que plusieurs dizaines d’entre eux sont morts à cause du virus. Il a exprimé son regret face aux informations que font circuler certains supports de presse et qui soutiennent que les médecins, tous secteurs confondus, ont déserté leurs postes. Une allégation erronée, affirme le spécialiste, qui plaide que plusieurs de ses confrères ont opté pour le télétravail et la téléconsultation gratuite pour protéger leurs patients des risques de contamination. Pour conclure, Professeur N. Chraibi a martelé que «dans cette période critique que vit le Maroc, semer le doute sur un corps essentiel dans la lutte contre la pandémie ne rend service à personne».

 

Soutien psychologique au personnel soignant

Conscient du lourd fardeau que doit porter le personnel soignant dans ce contexte de pandémie, un groupe de psychologues, psychiatres et psychothérapeutes volontaires a décidé de les soutenir. Manque d’équipements de protection, augmentation des nombres d’infections, surcharge de travail, fatigue et incertitude quant au comportement d’un virus que l’on découvre encore, sont tous des facteurs que ledit groupe prend en considération. Selon Aujourd’hui le Maroc, cette initiative a pour objectif d’accompagner le corps médical et de l’aider à verbaliser ses émotions, ses angoisses et ses préoccupations afin de le soulager et d’éviter l’épuisement de ses équipes. La même source ajoute que cet élan de solidarité vise également à reconnaître les efforts et les sacrifices de ces soldats qui sont en première ligne de contre le Covid-19. Cette prise en charge gratuite est faite à distance par télétravail afin de respecter le confinement imposé par les autorités, affirme le groupe bénévole.

RAM : la Turquie désormais concernée par les vols spéciaux

Ce jeudi 2 décembre, Royal air Maroc (RAM) a annoncé qu’elle organisera des vols spéciaux au départ du Maroc vers la Turquie. Ainsi, ce pays s’ajoute aux destinations de cette opération de rapatriemen...

Pourquoi "les hommes des cavernes" n'ont jamais existé

On imagine volontiers l'homme préhistorique vivant au fond de grottes obscures. C'est pourquoi on l'a baptisé "l'homme des cavernes". En fait, il semble qu'il ait préféré l'air libre pour établir son ...

La Newsletter du 2 Décembre 2021

Le tourisme en péril | Variant Omicron : nouvelles mesures | Voyage en France : nouvelles condition...

2e édition de la campagne de sensibilisation à la formation des professionnels de la route

La deuxième édition de la campagne de sensibilisation à la formation des professionnels des transports routiers a démarré le 29 novembre de 2021. Coorganisée par l’Association nationale des établissem...

Bulletin officiel : baisse du prix de 21 médicaments

Le prix de 21 médicaments a été revu à la baisse par le gouvernement. La liste de ces traitements a été publiée dans le Bulletin officiel du 25 novembre 2021, et comprend des antifongiques, des anti-i...

Covid-19 : durcissement des conditions de déplacement du Maroc vers la France

Alors que le variant Omicron continue d’inquiéter, la France a annoncé un durcissement des conditions d’accès à son territoire, et ce, à partir du 4 décembre. L’ambassade de France au Maroc a annoncé ...