Aller au contenu principal

BAM apporte un soutien inconditionnel aux banques

Pour faire face à la vague de demandes de report de prêts et de nouvelles lignes de crédits de trésorerie, les banques peuvent compter sur Bank Al-Maghrib. Cette dernière a renforcé son dispositif de soutien leur permettant de tripler leurs emprunts auprès d’elle. Le taux directeur est à 2%. Pour le dispositif de soutien aux entreprises, les banques vont prendre ce taux de base de 2% auquel elles vont rajouter 2% qui couvriront les charges et la prime de risque. Il s’agit d’un taux exceptionnel même si certains espéraient un taux d’intérêt nul comme en Europe.

Par J.R.Y, Publié le 30/03/2020, mis à jour le 30/03/2020
Teaser Media
Un soutien inconditionnel de Banque Al-Maghrib

Dès ce lundi les banques vont commencer à instruire les dossiers des ménages et des entreprises impactés par la crise. Les demandes de report sont nombreuses. En plus de cela des milliers d’entreprises auront besoin de financement supplémentaire pour régler leurs charges courtes. Pour faire face à cette vague de demande, les banques peuvent compter sur Bank Al-Maghrib (BAM).

 

Un soutien inconditionnel de Bank Al-Maghrib

BAM a mis à la disposition des banques de nouveaux instruments et a élargi ceux déjà existants pour leur permettre de se refinancer auprès d’elle sans contraintes. Les banques commerciales peuvent recourir à l’ensemble des instruments de Bank Al-Maghrib pour se refinancer en dirham et en devises. La durée des refinancements sera rallongée. Pour les crédits aux TPME, les banques peuvent présenter en collatéral les crédits de fonctionnement pour emprunter chez Bank Al- Maghrib, une nouveauté. Tous ces mécanismes permettront aux banques de tripler les ressources mobilisables auprès de Bank Al-Maghrib.

Les banques financent les crédits pour une grande partie avec les dépôts. Aujourd’hui, le ratio de transformation c’est-à-dire crédit/dépôt dépasse 100%. Elles peuvent donc emprunter auprès de la banque centrale, des autres banques ou sur les marchés pour les besoins de leur activité. Parmi ces sources, le taux d’intérêt de la banque central est le plus compétitif. Le taux directeur est à 2%. Pour le dispositif de soutien aux entreprises, les banques vont prendre ce taux de base de 2% auquel elles vont rajouter 2% qui couvriront les charges et la prime de risque. Il s’agit d’un taux exceptionnel en raison du contexte. Certains voudraient des taux plus bas, voire à zéro comme en Europe. Dans sa lettre au GPBM, la CGEM l’avait indirectement suggéré.

Maroc : déficit budgétaire de 82,4 MMDH à fin 2020

Dans sa dernière Situation des charges et ressources du Trésor (SCRT), publiée dimanche 24 janvier, le ministère des Finances a révélé que l’exécution de la Loi de finances rectificative (LFR) fait re...

Activité portuaire : Tanger Med maintient le cap

L'ensemble des activités portuaires de Tanger Med ont affiché une croissance soutenue durant l'année 2020, permettant ainsi au complexe portuaire de consacrer sa position en tant que premier port...

Compensation : la réforme inachevée

Au mois d’avril dernier, en pleine période de confinement, le gouvernement a imposé le port du masq...

IPC : hausse de 0,7% en 2020

En décembre 2020, l’Indice des prix de la consommation (IPC) a diminué de 0,5% par rapport au mois de novembre, a fait savoir le Haut-Commissariat au plan (HCP) dans un communiqué. Cette baisse est du...

La réforme des CRI porte ses fruits

Le chantier de réforme des Centres régionaux d'investissement (CRI) commence à porter ses fruits. S'exprimant en ouverture du Conseil de gouvernement ce jeudi, Saad Dine El Otmani a présenté quel...

Conjoncture économique : un léger mieux à fin 2020

La Direction des études et des prévisions financières (DEPF) a rendu publique ce mercredi 20 janvie...