Aller au contenu principal

Ménages : la machine des aides se met en marche

Dix jours après l’annonce de l’état d’urgence sanitaire par le ministère de l’Intérieur, plusieurs actions ont été entreprises par le gouvernement pour soulager l’impact du Coronavirus sur les ménages du secteur formel et informel durant cette période de confinement. Tour d’horizon sur les principales mesures adoptées.

Par Mohamed L., Publié le 30/03/2020, mis à jour le 30/03/2020
Teaser Media
Informel

Indemnité au profit du personnel déclaré à la CNSS

C’est la première mesure prise par le Comité de veille économique. Les salariés en arrêt temporaire de travail et relevant des entreprises en difficulté se verront octroyer une indemnité forfaitaire mensuelle nette durant la période allant du 15 mars au 30 juin 2020. Cette indemnité est estimée à 1000DH pour le mois de mars 2020 et à 2000DH pour les mois d'avril, mai et juin 2020. Par ailleurs, les salariés continueront de bénéficier des allocations familiales et des prestations de l'Assurance maladie obligatoire (AMO). Pour cela, l’employeur devra se rendre sur le site covid19.cnss.ma et faire sa demande, pour bénéficier de cette mesure. Les salariés n’auront donc aucunement besoin de se déplacer dans les locaux des différentes agences de la Caisse nationale de la sécurité sociale (CNSS) du royaume. Selon la quotidienne, déjà plus de 400000 salariés ont été inscrits par les entreprises sur le portail pour bénéficier de ces aides.

 

Distributions d’aides financières au secteur informel

Concernant le secteur informel, le Comité de veille économique a annoncé, le 27 mars, des mesures d’accompagnement des ménages impactés par le confinement obligatoire dans le secteur informel. Cette aide de subsistance sera servie par le Fonds de gestion du coronavirus et déterminée comme suit : 800DH pour les ménages de deux personnes ou moins, 1000DH pour les ménages de 3 à 4 personnes et 1200DH pour les ménages de plus de 4 personnes. Ces mesures concernent les personnes qui disposent d’une carte Ramed valide au 31 décembre 2019. Afin de bénéficier de cette aide, le chef de ménage devra envoyer son numéro de carte Ramed par SMS au "1212" à partir de ce lundi 30 mars 2020. Les aides se feront progressivement à partir du 6 avril 2020. Les personnes qui ne disposent pas d’une carte Ramed devront patienter. À ce titre, le ministre de l’Économie et des Finances, Mohamed Benchaâboun, a déclaré qu’une plateforme électronique dédiée au dépôt des demandes sera mise en place prochainement.

 

Report des crédits

Dans le cadre de son plan de soutien aux ménages, le Groupement populaire des banques du Maroc (GPBM) a annoncé que certaines mesures sont désormais opérationnelles dans les banques à partir de ce lundi 30 mars 2020. Les banques accorderont à leurs clients, qui font une demande écrite, le report du règlement des échéances amortissables (crédits immobiliers et crédits à la consommation), pour une durée de 3 mois, renouvelable une fois pour une durée similaire. Le décalage de remboursement est appliqué automatiquement si le crédit est assorti d'une couverture Fogarim, Fogaloge ou Fogalef, sans nécessité de demande écrite.

Le GPBM précise que le deuxième report doit être justifié sur demande écrite du client dûment argumenté. Trois pré-requis doivent être cependant remplis : une prorogation pour les mêmes durées de la garantie, une prorogation de la couverture de l’assurance décès invalidité pour les mêmes durées et enfin la suppression du délai de rétractation de 7 jours, imposé par la loi de protection des consommateurs.


  • Partagez

La crise accélère la relance des entreprises

Fortement impactée par la pandémie du Covid-19, l’économie marocaine cherche à renaître de ses cend...

Tourisme : les opérateurs s’en remettent aux touristes locaux en attendant…

Touché de plein fouet par la pandémie, le secteur du tourisme est bien mal en point. Pour les opéra...

Administration publique, tribunaux… les prémices d’une reprise

Après plus de deux mois d’arrêt, les administrations publiques s’apprêtent à reprendre progressivem...

Maroc : les chantiers reprennent avec prudence

Après avoir été mis à l’arrêt pendant plus de deux mois en raison de la pandémie du nouveau coronavirus, les chantiers ont connu un redémarrage progressif et sécurisé après la fête de l’Aïd Al Fitr, a...

Plan de sauvetage du tourisme : les recommandations des Istiqlaliens

L’alliance des économistes istiqlaliens a émis cette semaine ses propositions au gouvernement pour ...

Relance économique : l’ordonnance de la CGEM

Le patronat propose une batterie de mesures phares pour relancer la machine économique une fois que...