Aller au contenu principal

Uber, l'entrée en Bourse de l'année

Par Nora Jaafar, Publié le 10/05/2019 à 11:07, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Uber Technologies Inc. a levé 8,1 milliards de dollars dans le cadre de son premier appel public à l'épargne, après avoir fixé le prix de ses actions à un niveau de prix plus bas que la fourchette commercialisée.

 

L'entreprise a vendu 180 millions d'actions pour 45 $ chacune, selon un communiqué publié jeudi. Elle les a commercialisées au prix de 44 à 50 $ l'unité.

 

D'après le nombre d'actions en circulation après ce placement, le prix du premier appel public à l'épargne donne à Uber, dont le siège social est à San Francisco, une valeur marchande de 75,5 milliards de dollars, juste au-dessous de sa dernière cotation privée qui était de 76 milliards. La valeur pleinement diluée, incluant les unités d'action assujetties à des restrictions et autres actions, pourrait s'élever à environ 82 milliards de dollars.

 

Uber a accordé la priorité à la sélection des actionnaires - en particulier les investisseurs institutionnels - qui, selon l'entreprise, conserveront les actions pendant une longue période, affirme source proche du sujet. La société espère éviter les premières semaines tumultueuses de négociation de son rival Lyft Inc, dont les actions ont chuté en dessous de son prix d'introduction en bourse (72 $), dans les quelques jours suivant leur inscription, et clôturant 23 % sous ce cours jeudi.

 

"Nous considérons le prix conservateur d'Uber comme une stratégie intelligente et prudente qui se démarque du lot, comme il l'a clairement appris de son "petit frère" Lyft et de son expérience du mois dernier", a déclaré Dan Ives, analyste chez Wedbush Securities. Le principal concurrent d'Uber a brièvement chuté sous sa dernière valeur privée de 15,1 milliards de dollars jeudi, avant de rebondir pour clôturer à 55,18 $, soit une valeur d'environ 15,8 milliards de dollars.

Ce qu’il faut retenir de l’African Lion 2021

L’African Lion 2021 touche à sa fin. La 17e édition de cet exercice combiné maroco-américain a tenu...

Tourisme : la détresse des transporteurs touristiques

Alors que le Maroc ouvre petit à petit ses frontières pour accueillir (sous conditions) les Marocai...

Marhaba 2021 : la CNT se mobilise

Dès le lundi 14 juin, la Confédération nationale du Tourisme (CNT) s’est réunie afin de mettre en place la politique d’accueil destinée aux Marocains résidents à l’étranger (MRE), en visite au Maroc a...

Sage présente les résultats de son baromètre TVA

Le leader du marché des solutions de comptabilité, de paie et de gestion commerciale dans le cloud, Sage a organisé une table-ronde sous le thème "Comment la dématérialisation fiscale peut-elle contri...

Augmentation importante de la charge de compensation à fin mai

Dans une note récemment publiée, la Trésorerie générale du royaume (TGR) a indiqué, qu’à fin mai 2020, le montant de la charge de compensation s’élève à 6,3 milliards de DH (MMDH) au lieu de 3,07 MMDH...

Risques en finance : une histoire de casino ?

Les marchés financiers sont souvent comparés à des casinos. Ce parallèle a été fait pour la première fois par John Maynard Keynes et est encore aujourd’hui repris dans les médias. L’effet casino a une...