Aller au contenu principal

Le gouvernement à la rescousse des agriculteurs

La campagne de distribution d’orge subventionnée par le ministère de l’Agriculture démarre, ce vendredi, dans les différentes régions du royaume. Plus de 2,5 millions de quintaux d’orge seront distribués dans différentes régions à des prix préférentiels. Les agriculteurs des zones les plus impactées seront indemnisés. De son côté, le groupe Crédit Agricole du Maroc va débloquer une enveloppe de 1,5 milliard de dirhams pour soutenir le secteur agricole touché par un déficit de pluviométrie.

Par Mohamed Laabi, Publié le 27/03/2020 à 11:58, mis à jour le 27/03/2020 à 19:05
Teaser Media
Agriculture

C’est parti pour l’opération de subvention que mène le ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des forêts, pour assurer la couverture des besoins alimentaires du cheptel national. Cette campagne vise à distribuer 2,5 millions de quintaux d’orge durant les trois prochains mois au prix de 2,5 dirhams/kg. L’État se chargera de la différence par rapport au prix du marché, rapporte le quotidien les Inspirations Éco dans son édition du vendredi 27 mars 2020. 

Ce programme assurera la prise en charge du transport de l’orge subventionnée au départ des centres de relais vers les 80 centres des communes les plus éloignées et affectées par la sécheresse. Les régions de Marrakech-Safi et de l’Oriental sont les plus impactées. La quantité d’orge qui leur sera accordée est respectivement de 495000 et de 400000 quintaux, suivies par les régions de Casablanca-Settat, Béni Mellal-Khénifra et Rabat-Salé-Kénitra avec respectivement 250000, 220000 et 200000 quintaux.

Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture, avait affirmé que des investissements supplémentaires, d’une valeur de 211 millions de dirhams, permettraient par la suite l’acquisition de 1,2 million de quintaux d’orge distribuée à tarif préférentiel aux éleveurs.

De son côté, le Groupe Crédit Agricole du Maroc (GCAM) va débloquer une enveloppe de 1,5 milliard de dirhams pour soutenir le secteur agricole touché par un déficit de pluviométrie. AgriMaroc nous explique que 600 millions de dirhams seront dédiés au financement des cultures printanières, 500 millions de dirhams seront consacrés à la sauvegarde du cheptel et 400 millions de dirhams seront affectés au financement et l’entretien de l’arboriculture.

 

La procédure d’indemnisation bientôt lancée

Le ministère de l’Agriculture, en partenariat avec la Mutuelle agricole marocaine d’assurances (Mamda), a démarré des opérations d’expertises pour la déclaration de sinistre dans les zones défavorisées, rapporte Médias24. Selon la même source, des rapports techniques et physiques, complétés par des images satellites, sont en cours de finalisation et toutes les dispositions ont été prises pour que les agriculteurs de ces zones soient indemnisés.

Rappelons que le Maroc est touché cette année par une pénurie de pluviométrie sans précédent. Selon des statistiques présentées par Aziz Akhannouch, le royaume enregistre la pire moyenne en déficit pluviométrique de ces 3 dernières décennies (141mm de précipitations, contre 254mm au cours des 30 dernières années), soit un déficit d’environ 40% par rapport à l’année précédente et 46% de baisse par rapport à la moyenne habituelle.

BAM : ce qu’il faut retenir du point de presse de Jouahri

Abdellatif Jouahri, wali de la banque centrale, a tenu ce mardi 22 juin 2021 une conférence de pres...

DEPF : la reprise se dessine

Au titre de ce mois de juin, la Direction des études et des prévisions financières (DEPF) relevant du ministère de l’Économie, des Finances et de la Réforme de l’administration, vient de publier sa de...

Kenzi Sidi Maarouf Hotel : réouverture du Rooftop et du SPA

Le Le groupe Kenzi a annoncé via un communiqué la réouverture du Rooftop de son hôtel de Sidi Maarouf. Doté d'une piscine à ciel ouvert surplombant la ville de Casablanca, loin du brouhaha de la m...

Kenzi Hotels : réduction pour les Marocains d'ici et d'ailleurs

Kenzi Hotels à travers l'ensemble de ses établissements au Maroc accueille à bras ouverts les Marocains du monde et les Marocains résidant dans le royaume. Présente dans six villes marocaines (Casabl...

IDE : le Maroc maintient son attractivité

Les flux des Investissements directs étrangers (IDE) vers le Maroc sont restés en 2020 quasiment inchangés à 1,8 milliard de dollars, selon le Rapport 2021 sur l'investissement dans le monde, élaboré ...

Industrie minière : l'ambitieux Plan Maroc Mines

Le Maroc veut révolutionner l'industrie minière avec un nouveau plan d'investissement de 1,7 milliard de dollars d'ici 2030. Le ministère de l'Énergie, des Mines et de l'Environnement ambitionne d'...