Aller au contenu principal

Coronavirus : l'État sort l'artillerie lourde

Ce dimanche, le roi Mohammed VI a donné ses instructions pour que les services sociaux des FAR et de la gendarmerie royale ainsi que la médecine militaire se joignent à la médecine civile pour lutter contre la pandémie du Covid-19. Parallèlement, le Maroc a envoyé deux Boeings cargo en Chine durant les dernières 48 heures. Après des discussions entre les responsables diplomatiques des deux pays, la Chine a convenu d'envoyer des experts médicaux, et procéder à des dons d’équipements sanitaires en faveur du royaume.

Par Mohamed Laabi, Publié le 23/03/2020 à 11:47, mis à jour le 23/03/2020 à 18:55
Teaser Media
M6

La médecine civile ne sera désormais plus seule pour livrer les premiers secours aux contaminés du Covid 19 au Maroc. Elle sera soutenue par les médecins militaires des Forces armées royales (FAR), rapporte le quotidien Le Matin dans son édition lundi 23 mars 2020. En effet, le roi Mohammed VI, Chef suprême et Chef d’État-Major général des Forces armées royales (FAR), a donné ses instructions afin que la médecine militaire prenne part, dès ce lundi 23 mars 2020, à la mission de lutte contre la pandémie du Covid-19. Ce lundi, le bilan des contaminations fait état de 122 cas touchés et 4 décès.

Un déficit énorme de personnel médical

Cette annonce royale intervient au moment où le Maroc souffre d’un grand déficit en personnel médical. Le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, avait annoncé, en novembre 2019 à l’occasion de la présentation des budgets sectoriels du Projet de loi de finances 2020, que le Maroc a un déficit de 97.161 personnes dans le secteur de la santé, dont 32.387 médecins et 64.774 infirmiers et techniciens. La moyenne du personnel médical est de 1,65 pour 1000 habitants alors que le minimum requis est de 4,45 pour 1000 habitants. Rien que pour le secteur public, le déficit enregistré est de 62.000 personnes, 12.000 médecins et 50.000 infirmiers et techniciens. Pourtant, le budget alloué à la Santé est en hausse continue depuis quelques années. 18,68 milliards de dirhams ont été consacrés au département de Khalid Ait Taleb durant cette année 2020, soit une hausse de 14,5% par rapport à 2019. 4.000 cadres de plus seront recrutés, dont des infirmiers et du personnel administratif. Insignifiant, compte tenu de l’ampleur des besoins, juge le site Medias24.

La Chine fournit des équipements médicaux au Maroc

Deux avion-cargo de la Royal Air Maroc (RAM), se sont envolés samedi 21 mars de l’aéroport Mohammed VI vers Pékin, afin de ramener des équipements et des matériels médicaux au royaume. En effet, la Chine qui semble avoir maîtrisé la situation dans son pays (3e jour sans aucun cas local enregistré) prête main-forte à plusieurs pays en quête d’aide. Dans un appel téléphonique avec son homologue chinois, Wang Li, le ministre des Affaires étrangères marocain, Nasser Bourita, a tenu à remercier la Chine pour sa «sympathie» et affirme que «le Maroc était impatient d’apprendre de l’expérience chinoise en matière de prévention et de contrôle des épidémies et attend avec intérêt de renforcer les échanges et la coopération avec les experts médicaux chinois».

Le Maroc adopte la Chloroquine

Le comité technique et scientifique a tenu une deuxième réunion dans laquelle il a été décidé que les patients atteints du Coronavirus au Maroc soient soignés à la Chloroquine (commercialisée sous le nom de Nivaquine). Le comité scientifique a recommandé un traitement en deux options : la prescription dans une première étape de la Chloroquine (Nivaquine) à raison de 500mg en deux prises par jour, pendant 10 jours où au sulfate d’hydroxychloroquine (Plaquénil) à raison de 200mg en trois prises par jour pendant 10 jours, rapporte l’Économiste dans son édition du 23 mars 2020.

Un autre traitement est destiné aux patients qui n’ont suivi aucune thérapie pour le Coronavirus. Il comporte également des doses d’Azithromycine (500mg le premier jour et 250mg dés le deuxième jour jusqu’au 7e jour). Pour rappel, le laboratoire Sanofi Maroc a livré au gouvernement la totalité de son stock de Plaquénil et de Nivaquine (10000 doses), préconisés dans le traitement du coronavirus par le comité scientifique.

22e anniversaire de la mort de feu le roi Hassan II

Ce vendredi 23 juillet marque le 22e anniversaire de la mort de feu roi Hassan II. Bien que ce jour soit commémoré avec une grande tristesse, il a aussi été porteur d’espoir pour un nouveau départ ave...

Pegasus : les dessous d’une affaire de grande envergure

Conçu en 2013 et vendu officiellement à des organisations étatiques pour la surveillance des person...

Covid-19 : un nouveau rappel à l'ordre du ministère de la Santé

La progression vertigineuse de la Covid-19 au Maroc a poussé le ministère de la Santé à hausser le ...

Vaccin de Sinopharm : le Maroc réceptionne deux millions de doses

Ce vendredi 23 juillet, le Maroc a reçu une nouvelle cargaison de vaccins en provenance de la Chine. Il s’agit de deux millions de doses du vaccin chinois Sinopharm. Ainsi, suite à cette livraison, le...

Comment s'organise l'Aïd Al-Adha au Maroc ?

La célébration de l’Aïd Al-Adha, Aïd El-Kébir, qui est la plus grande fête de l’année pour les musu...

Covid-19 : grave détérioration des indicateurs de la pandémie

Le bilan épidémiologique bimensuel du ministre de la Santé souligne que le nombre d’infections à la Covid-19 a connu une importante hausse durant les deux dernières semaines. Selon Abdelkrim Meziane B...